logo
La source: undefined

Nordahl Lelandais a été extrait de la prison à cause d'un meurtre dont il est accusé

author
16 juil. 2019
12:52
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Mardi 16 juillet, Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys et d'Arthur Noyer, a été attendu au palais de justice de Chambéry (Savoie). Sorti de son lit pour un nouvel interrogatoire

Annonces

Tôt le matin, Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Aux alentours de neuf heures, sous bonne garde, il a été amené jusqu’au palais de justice de Chambéry.

Cet interrogatoire serait lié à la disparition du jeune caporal Arthur Noyer, 24 ans, disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, après avoir fait la fête dans une discothèque de la ville.

Annonces

Toutefois, aucune découverte récente ne serait à l’origine de cet événement, comme le confie le procureur de la République de Chambéry Thierry Dran à franceinfo :

"Il s'agit d'un interrogatoire normal. Il n'y a pas d'éléments nouveaux."

UNE MORT ACCIDENTELLE ?

Déjà suspect pour la disparition de la petite Maëlys, l’ancien maître-chien de 34 ans avait d’abord plaidé innocent dans l’affaire Noyer. Décision sur laquelle il était revenu en mars 2018, reconnaissant, face aux juges, avoir tué Arthur lors d’une bagarre qui aurait mal tournée, en avril 2017. Quelques mois plus tard, son crâne avait été retrouvé.

Annonces

Le 21 mars 2019, afin de comprendre un peu mieux les circonstances de la mort du jeune militaire, une reconstitution a été mise en place dans la préfecture de Savoie avec la participation de l’accusé. Pendant les sept heures qu’aura passées le suspect en dehors de sa cellule, bien qu’il se soit montré coopératif, Nordahl a dû faire face aux messages haineux des habitants:

" Salopard ", " Tu dors bien la nuit ? "…

Cette nouvelle étape dans l’affaire Noyer aura permis de retrouver le reste du corps du caporal, membre du 13e bataillon de chasseurs alpins (BCA). Malgré que l’accusé ait déjà changé d’avis une première fois pour finalement reconnaître son application dans la mort d’Arthur, il n’est pourtant jamais revenu sur le caractère "accidentel" de cet homicide.

Difficile donc de savoir ce qu’apportera cette nouvelle présentation de Nordahl Lelandais pour les juges chargés de l’enquête

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Joachim de Araujo a perdu 25 kilos, sa famille et son travail, hanté par les souvenirs de sa fille décédée

18 février 2022

"Mon oncle a été assassiné" : 36 ans après le décès de Philippe de Dieuleveut, des questions restent en suspens

08 mars 2022

La vie compliquée des deux enfants de Delphine Jubillar, Louis et Elyah, confiés à leur tante : "Ils s'accrochent"

18 mars 2022

Malgré la haine, les enfants de Jean-Pierre Pernaut trouvent la paix avec leurs âmes-sœurs : Tom est adopté par la famille de sa petite-amie

04 avril 2022