Le propriétaire du coq nommé Coco, condamné à verser 500 à sa voisine

Un propriétaire de coq a été condamné à indemniser sa voisine car les chants de son coq empêchait cette dernière de dormir dans la journée.  

Encore une autre histoire de coq qui dérange son voisinage ! En attendant le sort du coq Maurice, un autre coq a fait l’objet d’un conflit de voisinage dans la ville de Margny-Lès-Compiègne, dans l'Oise.

“Toutes les nuits, je rentrais coco dans une boîte au garage, et le ressortais le matin à 7 heures. C'est un coq nain, un collier anti-chant pourrait le tuer”, 

explique Nicolas Boucher au Parisien. 

La mairie a lancé une conciliation entre le propriétaire et la voisine mais cette dernière n’a rien voulu entendre. 

France Inter a rapporté le mercredi 17 juillet 2019 que le propriétaire du coq a été condamné par le tribunal à verser une somme de 500 euros à sa voisine perturbée par les chants du coq. 

“Il y a même un juge qui est venu pour apprécier le chant du coq”,

s’est étonné Nicolas Boucher, propriétaire du coq. 

La voisine est une hôtesse de l’air avec des horaires décalés, et elle a saisi la justice parce que les chants du coq Coco l’aurait empêché à bien dormir dans la journée. 

"Là-bas, il n'est pas embêté"

Pendant le procès, le magistrat et la police municipale ont apprécié le chant du coq picard. La voisine a eu gains de cause parce que le Coco a chanté 23 fois en seulement 26 minutes.

Le propriétaire de Coco a dû déménager et s’est installé en centre ville de Margny-Lès-Compiègne pour que son Coco ne soit plus embêté. 

Nicolas Boucher a tout de même fait appel à la décision de justice rendue. Toutefois, une pétition en ligne a été lancée dont les signatures récoltées ont déjà dépassé les 60 000. 

En ce qui concerne le coq Maurice, dénoncé d’avoir chanté trop fort et très tôt le matin par des vacanciers venus à la campagne, son procès du 6 juin 2019 a été reporté. La justice se prononcera le 5 septembre prochain. 

UN CHANT POUR MAURICE

Le coq Maurice est devenu célèbre après la fameuse histoire insolite. Pour soutenir le chanteur matinal, un homme appelé Henri Franceschi a décidé d’écrire une chanson juste pour lui.

Dans la parole, il interpelle les citadins qui trouvaient que le chant de l’animal de basse-cour étaient un vacarme assourdissant. 

  
Les postes connexes
Twitter/Corriere
Animaux Jul 04, 2019
Foutez-moi la paix et laissez-moi chanter : le propriétaire du coq répond aux accusations
Twitter/__Verlaine__
People Jul 04, 2019
Dans l’affaire du coq Maurice, l’avocat des voisins a commenté le procès
People May 14, 2019
Île d'Oléron : Le coq Maurice aura un procès
Twitter/F3PoitouChtes
Animaux Jul 02, 2019
Des coqs viendront soutenir le Сoq Maurice lors de son procès