Le chauffeur qui a causé la mort d’une mère de famille a été libéré

L’homme qui était au volant du véhicule qui a causé la mort d’une mère de famille de 42 ans a été remis en liberté après sa détention provisoire. 

Lors des célébrations des supporters de l’Algérie après la qualification de leur équipe pour la demi-finale de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations), un drame s’est produit à Montpellier. Une mère de famille a été fauchée par un chauffeur qui aurait été en excès de vitesse. 

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour “homicide involontaire avec un véhicule, et blessures involontaires, avec manquement délibéré à une obligation particulière de prudence”.

À cela s’ajoute une conduite en vitesse excessive et un défaut de maîtrise du véhicule, d’après une analyse réalisée à partir des vidéos de l’accident.

Cependant, le samedi 13 juillet, le procureur de la République de Montpellier a remis en liberté le chauffard.

Ce dernier, âgé de 21 ans, aurait nié avoir participé à la célébration de la victoire Algérienne à la CAN. Dans sa déclaration, il a insisté sur le fait qu’il était en route pour rendre visite à une amie. 

“Pour autant, dans les investigations qui ont été réalisées, il apparaît un certain nombre d’éléments qui vont en contradiction avec ces déclarations. Il appartiendra au juge d’instruction de poursuivre les investigations pour résoudre ces contradictions”, 

a expliqué le magistrat lors d’une conférence de presse.

La femme qui a perdu la vie lors de cet accident était avec son bébé et sa fille. L’enfant âgé d'un an a été gravement blessé, tandis que la jeune fille de 17 ans a été légèrement touchée.

Le jeune chauffeur franco-marocain encourt une peine maximale de 7 ans de prison et une amende de 100 000 euros, même s’il n’avait aucun antécédent judiciaire. 

“Cette enquête doit se faire dans la sérénité, ça ne peut pas se faire tant que les médias sont à l’affût. Pour les deux familles, il faut que les médias prennent du recul, il faut laisser les policiers travailler dans des conditions décentes”, 

a déclaré à la presse l’avocat du chauffeur après la libération de son client. 

Pour rendre hommage à la victime, une marche blanche a été organisée à Montpellier le dimanche 14 juillet, jour de la fête nationale. 

LIBÉRATION DE LA PASSAGÈRE DE L’ACCIDENT À LORIENT

Le 9 juin 2019, deux garçons ont été fauchés mortellement par Killian, un chauffard de 20 ans.

Après l’accident, il a pris la fuite avec sa passagère âgée de 21 ans mais dernière a finalement décidé de se présenter à la police. Elle a été libérée après une décision de la Cour d’appel. 

  
Les postes connexes
Shutterstock
Actu France Jun 10, 2019
Identification du chauffard en fuite qui avait causé la mort d'un enfant à Lorient
Shutterstock.com
Actu France Jun 11, 2019
Qui est Killian, le chauffeur qui a tué un garçon de 10 ans et blessé son cousin à Lorient
Twitter/justice_gouv
Actu France Jun 18, 2019
Le chauffeur de Lorient abattu et plutôt silencieux
Twitter/ultimatepocket1
Actualités Jun 18, 2019
Premières paroles de l'avocat des familles des victimes