La réponse du maître de midi face aux reproches de certains membres du public

17 juil. 2019
18:23
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le Maître des 12 Coups de midi, Paul, s’approche peu à peu du top 5 de l’émission. Visiblement sensible aux mots des téléspectateurs, le candidat explique pourquoi il peut parfois avoir l’air "méchant".

Annonces

Bientôt dans le Top 5

Depuis son arrivée dans les 12 Coups de midi, Paul, a réalisé un parcours remarquable. Multipliant les victoires, il s’est forgé petit à petit un palmarès digne des plus grands et a d’ailleurs fait son entrée dans le Top 10 des Maîtres de midi. Et le candidat ne semble pas prêt de s’arrêter. Il s’approche maintenant de la barre des 350 000 euros et semble bien parti pour quitter sa 6ème place et faire enfin son entrée dans la moitié haute du classement.

La photo de Paul | Source: Twitter Télé 7 jours

Annonces

Paul a pu "s’ouvrir comme une fleur"

Dans cette diffusion du lundi 15 juillet, tout a commencé avec un compliment de Jean-Luc Reichmann, saluant les progrès du "nouveau Paul" qui, au fil de l’émission, a pu "s’ouvrir comme une fleur". Une nouvelle démonstration d’affection de la part de l’animateur de TF1 qui va mettre un peu plus en confiance le jeune homme atteint du syndrome d’Asperger et lui permettre de s’exprimer sur un sujet qui visiblement lui tenait à cœur.

Un candidat "méchant" et "mal élevé" ?

Confirmant tout d’abord ressentir lui aussi ces améliorations, le champion ajoute tout d’abord:

Annonces

"Le problème avec ce syndrome, c'est que, des fois, on peut être bien et, le lendemain, on peut être déprimé."

Visiblement affecté par sa propre réaction face aux bruits forts du spectacle des danseuses du Moulin Rouge venues sur le plateau deux jours plus tôt, le participant ajoute alors avec un brin de tristesse:

"Les gens pensent que je ne suis pas bien, méchant ou mal élevé parce que je ne réagis pas comme les autres. Par exemple, je ne suis pas en train de pleurer quand il y a un mort ou je ne suis pas en train d'applaudir ou d'être joyeux quand il y a un spectacle. C'est comme ça"

"Je fais des efforts"

Annonces

Avant de revenir à nouveau sur sa douleur de ne pas toujours avoir "la réaction que les autres attendent", Paul le rappelle alors que, il y a encore peu de temps, des choses simples pour d’autres, comme faire la bise à quelqu’un, relevaient pour lui de l’impossible et c’est grâce à la compréhension et l’amour des gens qu’il a pu progresser:

"Lorsqu'on est gentil et qu'on m'aime bien, je fais des efforts pour faire la bise aux gens. C'est aussi une manière de dire bonjour, donc je le fais, il n'y a aucun souci. C'est juste que, parfois, je n'ai pas la réaction que les autres attendent. Alors ils disent que je suis étrange, que je ne suis pas sympa".

Des aveux auxquels le présentateur de l’émission a tenu à répondre avec des encouragements, réaffirmant à Paul l’amour que lui porte l’équipe du programme et les fidèles téléspectateurs.

Annonces