Emmanuel Macron a ordonné à ce que la foule s'approche de lui lors de son discours

Lors du 100ème anniversaire du maillot jaune, la sécurité du président de la République a été renforcée après une demande très particulière qu’il a faite. 

Le jour inoubliable du 19 juillet 2019, le maillot mythique du Tour de France a été remporté pour la première fois par le coureur cycliste Eugène Christophe, dans la capitale des Alpes.

Le vendredi 19 juillet 2019, la France a célébré les 100 ans du Maillot jaune. À l’occasion de cet événement sportif, le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu sur la route du Tour de France, à Pau. 

Le chef d’État s’est d’abord offert un bain de foule, où plus de 300 personnes étaient présentes. Après avoir salué des gens, au milieu des touristes, Emmanuel Macron est monté sur scène pour tenir son discours.

Mais au moment de faire son allocution, le président a fait une demande un peu particulière. 

“Tous ces messieurs-dames qui sont derrière les barrières, ça fait vraiment bizarre. Ouvrez les barrières ! ”,

lâche-t-il. 

Emmanuel Macron a demandé à ce que les barrières soient ouvertes pour que la foule puisse s’approcher de l’estrade où il a tenu son discours.

Mais cette décision a un peu alerté ses gardes du corps. En effet, il était trop exposé aux menaces, et assurer sa sécurité n'aurait pas sûrement été facile. La sécurité du président de la République a dû être renforcée.  

“Il y a un cordon de CRS qui est en train de se mettre en place, en train de se préparer à éventuellement intervenir, si besoin. La tension est montée d'un cran, il y a beaucoup d'agents de sécurité, de CRS… ”,

a détaillé une journaliste de France 2. 

Tout s’était très bien passé à Pau, il a même été applaudi par les spectateurs. Cependant le lendemain, Emmanuel Macron s’est rendu à Bagnères-de-Bigorre, en Hautes-Pyrénées, pour la 14ème étape du Tour de France.

Au milieu de la foule, le président a été interpellé sur les violences policières à l'encontre des manifestants gilets jaunes. 

“Les policiers et les gendarmes ont été mis en situation d’extrême violence. C'est absolument anormal. Le calme doit revenir dans le pays”, a alors répondu Macron. 

Prônant l’apaisement général, le président de la République française a rassuré ses interlocuteurs, que les enquêtes sont ouvertes.

Les apparitions publiques du président nous rappellent l’incident qui s’est produit le 14 juillet 2019.

Peu avant le coup d'envoi du défilé de la fête nationale, soit le début des festivités, le président de la République, Emmanuel Macron, est descendu des Champs-Élysées à bord d'un "command car". Malencontreusement, l’hôte de l’Elysée s'est fait hué par des manifestants.

Les postes connexes
Macron Apr 22, 2019
Emmanuel Macron a reçu un soutien incroyable de la foule de fans au Touquet
Getty Images
Macron Jul 15, 2019
Emmanuel Macron hué par des Gilets jaunes avant le défilé de la fête nationale
Macron Apr 28, 2019
Emmanuel Macron : chahuté par des supporteurs parisiens lors de la finale
Macron Apr 16, 2019
Emmanuel Macron a enregistré le discours lundi soir, mais il a été détruit