Je ne savais pas qui étaient mes parents : quand Johnny est devenu une énigme pour Laura Smet

Dans une interview donnée à Madame Figaro, Laura Smet se livre sur sa vie, son enfance, ses passions, sa carrière. Sans artifices, elle parle à cœur ouvert de sa relation avec son frère ainsi qu'avec ses parents. Des parents qu'elle ne connaissaient pas vraiment.

Laura Smet était debout à 5 h 30, et les fenêtres de la maison n'avaient pas encore de rideau, elle explique d'un air amusé :

«On n’a pas encore mis les rideaux à la maison».

Et aux alentours, tout semblait être comme dans la chanson de son père "Laura", dérisoire et évaporé dans son regard.

Dans la vie de Laura Smet, tout n'avait pas toujours était rose, mais il y a eu des moments de joie inoubliables aussi, de ses peines elle a tiré le meilleur, et cela, à former des caractères louables : douce et d'une vulnérabilité assumée, ce sont les traits qui la guide dans tout ce qu'elle entreprend.

Ses débuts au cinéma ont été incognito, plus exactement, Xavier Giannoli, l'avait choisi en ignorant qui elle était. Du moins, sa carrière décolle, et elle est filmée par les grands du cinéma français, passant par Claude Chabrol à Cédric Klapisch, l'audace est en elle, et le monde du cinéma l'appel. 

Laura commence à interpréter un homme des Années folles dans La Garçonne, la nouvelle série mythique de France 2. 

"Je joue le rôle de Louise, une jeune femme qui prend la place de son frère jumeau, Antoine, un policier brisé par la guerre.

Déguisée en homme le jour et en prostituée la nuit, elle plonge dans une enquête qui lui tient à cœur. J’ai toujours rêvé d’interpréter un homme à l’écran, surtout après avoir vu Cate Blanchett incarné par Bob Dylan."

dit-elle.

Elle enchaîne en acceptant un rôle qui semble parfaitement illustrer sa vie dans le court-métrage "Faux Frères", de Nicolas Boualami.

"Nicolas Boualami est mon meilleur ami… Nous avons partagé des joies et des peines, comme la perte de personnes qu’on aime.

En observant ce que je vis depuis deux ans, Nicolas a eu l’idée de ce court-métrage, qui est très proche de ce que Stanislas Merhar et moi avions vécu cet été-là…"

poursuit -elle.

Laura Smet voit la vie en grand, et elle n'a pas peur des challenges. Le nouveau défi qu'elle décide d'entreprendre, c'est se tenir derrière la caméra. 

Avec la collaboration de son demi- frère, elle réalise le clip vidéo de "Ma dernière lettre", une chanson très émouvante en hommage à leur père, Johnny Hallyday. 

L'émotion empreinte dans la vidéo semble palpable d'une incroyable sensibilité. 

Par ailleurs, son talent en tant que réalisatrice se confirme dans son court-métrage "Thomas" récompensé en 2018 au Chelsea Film Festival.

LA FANTÔME DE L'ÉCOLE

Vivant une enfance pas comme les autres," la fille de…" aimait la solitude. Souvent absente des bancs de l'école, certains élèves surnommait Laura Smet, la "ghost". 

Au lieu d'être en cours, elle passait son temps dans les salles de cinéma, comme elle le dit si bien :

"Parce que je séchais tous les cours, sauf ceux de philosophie, et que je passais ma vie au cinéma. J’étais très pâle à force d’être dans ces salles obscures à regarder des films… Il y avait quelque chose d’assez mystérieux dans l’image qu’on a pu avoir de moi : j’étais un oiseau de nuit - je disparaissais, je revenais."

Mais l'oiseau de la nuit a pris conscience, qu'il fallait sortir de l'ombre, elle explique: 

"Mais, depuis sept ans, je suis devenue un papillon de jour... Quand on me demande comment je travaille un rôle, j’ai envie de répondre : “En dormant.” Je rêve de mon personnage et, le lendemain matin, j’écris mes idées.

Tout est un peu abstrait chez moi. Et, en même temps, je suis bien là. J’ai appris à m’incarner après avoir un peu fui… C’était une façon d’échapper à toutes ces étiquettes que l’on m’avait collées.'' 

ILS SONT UNE ÉNIGME

Il est souvent difficile de vivre en étant la fille de personnalités célèbres, Laura Smet connait ce rayon, puisqu'elle est la fille du célèbre rockeur Johnny Hallyday et de l'actrice Nathalie Baye. 

Laura trouve que ses parents ont un côté mystérieux, avec deux personnalités quand ils étaient devant elle. Elle les trouve géniales et originales : 

"Pour David et moi, notre père restera toujours une énigme. Il y avait un côté « lynchien » dans le vécu de mon enfance. Je ne savais pas vraiment qui étaient mes parents, parce que j’avais deux personnalités différentes devant moi :

il y avait ma maman et puis l’actrice ; mon papa et le chanteur. Je ne savais pas forcément à qui j’avais affaire quand je leur parlais. Les fantômes étaient déjà là. Mais les enfants ont beaucoup d’instinct, ils sentent les choses."

Laura Smet affirme beaucoup aimer ses parents, et elle est très fière d'être leur fille, comme elle le dit : 

"Ma mère m’a encouragée à passer derrière la caméra. J’ai adoré la filmer d’une manière un peu fantomatique dans Thomas."... "C’est un challenge, mais j’aime ce qui est difficile. Je ne suis pas tiède. J’ai hérité ce tempérament de mes parents. Les chiens ne font pas des chats."

UN FRÈRE EN OR

Pour Laura Smet, son demi-frère, David Hallyday est le frère parfait, même s'ils n'ont pas toujours vécu ensemble. 

"Il a grandi aux États-Unis, et moi en France. On n’a pas eu la même enfance. Quand j’étais petite, je le voyais comme le prince charmant : je ne savais pas qui il était, je me considérais comme fille unique. Aujourd’hui, je dis que j’ai un frère, mon frère.

Et ça fait vraiment du bien. Là, on est comme deux doigts de la main. On a appris à se connaître. On s’est fait peur main dans la main, ... Avec David, on n’a pas besoin de se parler pour se comprendre. Il est quelqu’un de très fort et de très humble. Il parvient à apaiser les choses.

La première fois que j’ai entendu "Ma dernière lettre", j’étais en larmes… Il l’a écrite en une journée, et chaque parole sort du cœur. En plus de ça, on rit beaucoup tous les deux, comme des gosses. J’aimerais réaliser un jour un film dans lequel il jouerait, parce que je sais que c’est un magnifique acteur. Je l’ai vu en le filmant pour le clip. Affaire à suivre, donc."

Laura Smet est une insatiable cinéphile, elle se prépare actuellement à tourner son premier film, loin de la bataille juridique sur l'héritage de son père.

Heureuse, elle a aussi dit oui à Raphaël Lancrey-Javal le 15 juin 2019, lors d'une cérémonie religieuse au Cap Ferret. 

Les postes connexes
instagram.com/laura_smet_
Hallyday Jul 19, 2019
Les grandes leçons de vie que Laura Smet a reçues de Johnny Hallyday
instagram/laura_smet_
People Jun 26, 2019
Les nouvelles de Laura Smet après son mariage.
Instagram/laura_smet_
Hallyday Jun 20, 2019
Cette perte tragique est la chose qui unit Laura Smet à son mari
GettyImages
Hallyday Jun 18, 2019
Les confidences de Laura Smet sur son mari