Rose Hanbury, la maîtresse présumée du Prince William, disparue, les médias en parlent

Des rumeurs circulent sur une potentielle aventure extra-conjugale du prince William. Tout laisserait supposer qu’il s’agit de Rose Hanbury. Depuis le mois de juin, silence radio, la femme a disparu des radars des médias.

Rose Hanbury, ce nom était depuis le mois d’avril sur toutes les lèvres. Tout le monde en parlait. Tous les tabloïdes s’arrachaient cette “histoire”.

Apparemment, elle serait la supposée maîtresse du prince William. Des suppositions qui, selon Gala, ne semblent pas tant que cela avoir étonné la duchesse de Cambridge.

En effet, selon le même magazine, “La duchesse de Cambridge serait au courant des infidélités de son époux mais tiendrait à faire bonne figure afin de préserver sa famille”.

Et pourtant, il fut un temps, où cette situation l’aurait particulièrement touchée. La même source évoque notamment le fameux dîner organisé par Elizabeth II en l’honneur de Donald Trump.

Rose Hanbury était présente à cette fameuse soirée, alors que durant cette période, les spéculations sur leur liaison avaient atteint leur paroxysme. Sa présence fut apparemment un affront pour Kate Middleton, qui aurait même fini la soirée en pleurs. 

Fort heureusement, il semblerait que la situation se soit améliorée. La duchesse aurait, depuis cette fameuse soirée, repris des couleurs et retrouvé son magnifique sourire. L’orage semble être passé. En plus de cela, Rose Hanbury s’était...évaporée

En effet, depuis ce fameux dîner, plus de nouvelles de celle qui faisait les tabloïdes britanniques.

Une absence qui s’est faite encore plus remarqué lorsque la jeune femme n’a pas daigné donner de sa présence lors de l’ouverture des portes du château de Cholmondeley le vendredi 26 juillet 2019.

 Rose Hanbury assiste au dîner d'hiver et à la danse Leon Max le 1er décembre 2011 à Londres. | Photo : Getty Images

Rose Hanbury assiste au dîner d'hiver et à la danse Leon Max le 1er décembre 2011 à Londres. | Photo : Getty Images

Une situation qui a bien évidemment surpris plus d’un vu que la jeune femme est très impliquée dans ce type d'événements. Qui plus est, ce fut son époux, le Lord David Cholmondeley, qui a ouvert les portes du château. 

Apparemment, Rose Hanbury aurait préféré éviter toute apparition publique pour ne plus alimenter les rumeurs circulant à son sujet et serait restée au calme de leur demeure de Houghton Hall dans le Norfolk...à quelques kilomètres d’une des demeures de Kate Middleton et du prince William. 

Rose Hanbury, assiste à l'exposition " Inner[Deep] Space " de Chris Levine au profit de la Elton John AIDS Foundation, le 2 octobre 2018 à Londres. | Photo : Pixabay

Rose Hanbury, assiste à l'exposition " Inner[Deep] Space " de Chris Levine au profit de la Elton John AIDS Foundation, le 2 octobre 2018 à Londres. | Photo : Pixabay

Notons qu’au début de cette histoire, les avocats des Royals avaient déjà prévenu quiconque voulait porter atteinte au duc et à la duchesse de cambridge en alimentant cette rumeur que des sanctions allait leur être appliqué.

Il semblerait qu’une journal britannique aurait même reçu des avertissements juridiques après avoir publié des détails sur les rumeurs. 

Les postes connexes
Getty images
People Jun 11, 2019
Rose Hanbury : La prétendue maîtresse du Prince William sur le point de divorcer
Getty Images
Célébrités Jun 14, 2019
Kate Middleton "en larmes" à cause de Rose Hanbury, présumée maîtresse de William
Célébrités Apr 15, 2019
Les avocats du Prince William auraient dénoncé des rumeurs selon lesquelles il trompait Kate alors qu'elle était enceinte
Getty images
Célébrités Jul 01, 2019
Les caméras ont surpris Kate Middleton, ignorant Camilla