logo
Getty Images
La source: Getty Images

La femme de Roman Polanski a fait face à des questions après le film controversé "J'accuse"

Nkongo Odile Carine
07 sept. 2019
21:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le film de Roman Polanski, “J’accuse“, a fait polémique à la Mostra de Venise. Sa femme, Emmanuelle Seigner a fait face à des questions sur son mari lors d’une interview.

Annonces

Lors de la 76e Mostra de Venise, le nouveau film de Roman Polanski a été présenté au public pour entrer en compétition avec d’autres films. Roman Polanski a brillé par son absence à l’évènement. Il s’est fait représenter par sa femme et l’acteur Jean Dujardin qui tient le rôle principal.

Lors de la conférence de presse organisée en marge de la projection, l’équipe du film a indiqué ne pas vouloir répondre aux questions qui font référence au cinéaste. Le producteur italien Luca Barbareschi a même pris la peine d’expliquer la volonté de l’équipe prête à répondre aux questions.

"Nous laisserons de côté toute polémique qui n'a pas trait au film. Nous ne sommes pas dans tribunal, mais dans un merveilleux festival de cinéma",

Annonces

a déclaré Luca Barbareschi.

Annonces

Toutefois, un article de Huffingtonpost fait savoir que les journalistes ont insisté pour poser une question personnelle à Emmanuelle Seigner afin de savoir comment le cinéaste vivait le “sentiment de persécution“.

"En ce qui concerne Roman, c'est difficile pour moi de parler à sa place. Tout ce que je peux dire c'est que ce sentiment de persécution c'est assez simple à comprendre, il suffit de voir sa vie",

a déclaré la femme de Roman Polanski.

Annonces

Bien que les journalistes soient revenus à la charge plus tard, Jean Dujardin a préféré parler du bonheur qu’il a eu à tourner avec Roman Polanski.

Annonces

“Je souhaite à tous les acteurs du monde de tourner encore avec Roman Polanski. Il faut voir. C'est à vivre absolument. Il va me rester la fierté d'avoir fait un film comme celui-ci, mais surtout de l'expérience et de la confiance",

a expliqué l’acteur principal du film “J’accuse“.

Annonces

"30 ans plus tard" - emmanuel.seigner | Instagram

Si une polémique a été créée lors de la présentation du film de Roman Polanski, c’est parce que le cinéaste franco-polonais est visé par une procédure de la justice américaine pour le viol d’une adolescente en 1977.

C’est également la raison pour laquelle Roman Polanski ne s’est pas rendu à la Mostra de Venise, car l’Italie et les États-Unis ont un accord d’extradition, signé en 1983 pour rapatrier le cinéaste afin que celui-ci réponde de ses actes.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

"Elle m'a fabriqué en tant qu'homme" : Gérard Lanvin a passé 40 ans avec une femme forte qui ne l'a jamais laissé malgré un manque de travail de 3 ans

06 avril 2022

Thierry Lhermitte, qui souffre d'une maladie neurologique, se souvient de sa petite amie qui a dû quitter la France pour avorter

28 février 2022

Matt Damon a touché le jackpot en tombant amoureux d'une mère célibataire qu'il a vue dans un bar bondé

02 février 2022

Renaud à 70 ans : quitté par ses 2 épouses, il est passé de 60 cigarettes à 15 et ne boit plus d’alcool - sa lutte contre ses addictions

11 mai 2022