Marie Osmond parle des séquelles du suicide de son fils, Michael, il y a près de 10 ans

Il y a presque dix ans que Marie Osmond a perdu son fils au suicide. Dans une interview avec CBS Lee Cowan, elle a parlé des conséquences de la perte. 

Il n’y a pas plus de perte importante que celle d’un parent qui a perdu un enfant, et Marie Osmond, chanteuse et artiste depuis toujours, a ressenti cette perte. 

J'aime faire partie de cette nuit. C'est si spécial de voir @cirquedusoleil donner de son temps pour sensibiliser à la question de l'eau saine @1dropwater. Branchez-vous le 16 mars à 8h / 7c @cbstv pour la diffusion complète! #OneNightForOneDrop

Dans une récente interview avec CBS, Lee Cowan, elle a expliqué les conséquences du suicide de son fils, Michael, et la douleur qui persiste encore. 

Lorsque Cowan a demandé à Cowan si la douleur disparaissait avec le temps, Osmond a répondu

"Je ne pense pas qu'on en finisse jamais avec cela. Je pense que Dieu vous donne un répit, mais tout à coup, cela vous frappera comme le jour où cela s'est produit." 

Cet #été fut un tel plaisir entre les concerts de @FlamingoVegas et les autres dates de tournée !! Samedi prochain, je serai au @thundervalley à Lincoln, en Californie. J'espère vous y voir! 

Elle a ajouté

"L'effet de choc que vous laissez derrière vous est énorme." 

Michael était l'un des cinq enfants que la chanteuse a adoptés avec son deuxième mari, Brian Bosil. Il a longtemps lutté contre la dépression, la dépendance et sa sexualité. Au moment de son décès, de nombreuses personnes en ont déduit que le jeune homme de 18 ans s'était tué parce qu'il ne supportait pas d'être homosexuel. 

Dans une interview accordée à Oprah Winfrey en novembre 2010, Osmond a démenti les rumeurs : 

"Mon fils n'était pas gay, il voulait se marier, avoir des enfants et voyager." 

Cependant, elle expliqua clairement que si Michael avait été l'un de ces hommes, elle l'aurait aimé et soutenu sans réserve. Le défunt a sauté à sa mort un vendredi soir de février de cette année-là. Dans la note de suicide qu'il a laissée derrière lui, il a fait allusion au fait qu'il se sentait seul, qu'il n'avait pas d'amis et qu'il ne se sentait pas à sa place. 

À l'époque, Michael était étudiant à l'Institut de conception de mode et de marchandisage en Californie (Fashion Institute of Design and Merchandising, ndlr).

View this post on Instagram

During the meet and greets @FlamingoVegas I have asked what you would like me to write about in my #Sunday messages. The number one topic: What do you do when life gets really tough? Harold B. Lee called [life’s tribulations], “the inevitable tragedies of life.” We don’t like the sound of the word inevitable, but it is an accurate term. Mortal life is filled with challenges, trials, setbacks, disappointments, misfortune, tragedy, disaster, loss, pain, suffering and sorrow…. When I was young I wondered where I would fit in my very talented family.I was the only girl and wanted to sing too, but could I? My brothers had already made a name for themselves and I wondered if there was even room for me. My Mother always believed in me and she would say “Marie you have a very strong voice, don’t be like others, be you.” And then one day I heard the song “Somewhere Over the Rainbow” by Judy Garland.It was as though Judy was singing those words right to me. I still fight feelings of inadequacy, but rather than give in to them, I remember my Mom believed in me. I hear those negative thoughts just like you do when I try something new...”what makes you think you can do that?” But as I let God lead me to new things, I find it’s possible! Someone recently asked me why after all the years of country, pop and broadway success I chose to sing Opera? Well, it is because my son Michael loved it. Michael’s passing left a hole in my heart that will never be filled until I see him again. When I sing his favorite genre and more specifically the song “Pie Jesu”, I can feel his presence and that brings me such joy! I went to his grave Friday when I arrived in Utah and I told him that the Saturday’s Symphonic show was for him. 🥰 The photo was from last night where I performed with the Utah Symphony Orchestra in Park City, Utah. The mountains I sang in front of are my metaphor of climbing and never giving up. Remember “when life gives you more than you can stand... kneel”. IT WORKS! Go to my Facebook page or website MarieOsmond.com/sundaymessage to read the rest! #SundayMessage 📸: @two4sixcreate @theadamgregory

A post shared by Marie Osmond (@marieosmond) on

Lors de la rencontre @FlamingoVegas, j'ai demandé ce que vous aimeriez que j'écrive dans mes messages du #Dimanche. Le sujet numéro un : que faites-vous quand la vie devient vraiment difficile? (...)

La nuit précédant le décès de l'adolescent, il appela Osmond, qui se produisait à l'époque à Las Vegas. Ne pas avoir téléphoné à son fils ce soir-là constitue un grand regret pour la star de "Donny and Marie". Elle a ensuite déclaré dans une interview : 

"J'ai vécu des moments difficiles dans ma vie… c'est le plus dur que j'ai vécu", avant d'ajouter : "Je pense qu'il y a toujours des risques… Je pense que si vous vivez dans la crainte, alors vous cessez de vivre." 

Le printemps est arrivé ... et #l'été sera là avant que vous ne le sachiez! Connectez-vous à @QVC maintenant et appelez pour partager vos histoires!! J'adore les entendre! Achetez le programme de 4 semaines Summer Shake Up de #TSV #Nutrysistem sur QVC.com

Osmond a plutôt choisi de continuer à vivre et à se souvenir de son fils en chantant "l'opéra" qu'il aimait beaucoup. La chanteuse se rend sur la tombe du défunt au cimetière Grace Fall Lawn Memorial Hill, dans l’Utah, et chante devant lui parce que cela l’aide à sentir sa présence et lui apporte de la joie.

ÉRIC AZHAR A SAUVÉ SHEILA APRÈS LA MORT DE SON FILS

Marie Osmond n'est pas la seule star a souffrir du départ de son fils. Il y a aussi entre autres la chanteuse Sheila, qui a vu son monde bouleversé après le décès de son fils unique Ludovic Chancel en 2017, des suites d'une overdose de cocaïne et benzodiapézine, à l’âge de 42 ans.

Toutefois, si le décès de son fils unique a meurtrie l'idole des yé-yés, la chanteuse a su reprendre goût à la vie grâce au guitariste Éric Azhar. Ce dernier a su ramener Sheila à la vie après la mort de son fils en cette terrible nuit du 7 au 8 juillet, il y a deux ans. En savoir davantage sur Éric Azhar, lisez cet article.

Les postes connexes
People May 13, 2019
Patrick Bruel a 60 ans : l'amour de sa vie, ses fils Oscar et Léon, divorce
twitter.com/voici
Célébrités Aug 24, 2019
Anémone : ses déclarations controversées concernant ses enfants et les confidences de son fils Jacob sur son enfance auprès d'elle et de sa sœur Lily
Getty Images
Célébrités Aug 15, 2019
Découvrez Nicolas-Jacques Charrier le fils de Brigitte Bardot
Getty images
People Jun 10, 2019
Eric Azhar a ramené Sheila à la vie après la mort de son fils