Anh Dao Traxel, fille adoptive de Jacques, s'est réconciliée avec Claude Chirac

Au cours d’une entrevue accordée à Gala, Anh Dao Traxel révèle qu’elle s’est réconciliée avec Claude Chirac, la fille biologique de son père adoptif Jacques Chirac. Les deux sœurs ont enterré la hache de guerre suite au décès de leur père.

Enfin réunies par la tristesse. Fâchée avec sa sœur adoptive depuis des années, Claude Chirac a fini par la recontacter suite à la disparition de Jacques Chirac, le 26 septembre 2019.

Anh Dao Traxel est née en 1957 au Vietnam. Elle a été adoptée par le couple Chirac en juillet 1979. Pendant deux ans, la jeune fille habite dans la maison des Chirac et travaille même en compagnie du futur président (il était maire de Paris à l’époque).

Cependant, les relations entre les femmes de la famille Chirac et Anh Dao Traxel sont très tendues. Bien qu’elle n’on ne l’ait pas vue aux obsèques de l’ex-président de la République, elle affirme à Gala qu’elle était bien présente.

"J'étais à l'église pour dire au revoir à Chirac",

dit-t-elle, avant de dévoiler que Claude Chirac l'a contactée :

"Claude m'a invitée, ça m'a fait très plaisir. (...) Je suis très triste. Claude Chirac m'a invitée à l'église. J'ai parlé avec elle, avec son mari Frédéric Salat-Baroux, avec Martin, son fils, avec Thierry Rey, son père. Claude a été formidable, nous sommes réconciliées. Elle m'a pris dans ses bras, elle m'a embrassé".

Désormais réconciliée avec sa sœur adoptive, Anh Dao Traxel déclare toute joyeuse :

"Je l'admire beaucoup",

avant de rappeler les souffrances que Claude Chirac a traversé.

La fille de Bernadette Chirac a vécu le décès de son premier époux, puis le décès de sa sœur et enfin "la maladie de son père, sa mère maintenant qui est très fatiguée".

Une fille qui ne manque pas de courage et que sa sœur vietnamienne souhaite remercier.

"Je veux rendre hommage à ma sœur, elle est exemplaire. C'est la plus jeune, la plus forte. Vraiment c'est formidable ce qu'elle a fait pour ses parents. Il n'y a pas de problème entre nous. Je l'admire beaucoup", 

raconte-t-elle à Gala.

Anh Dao Traxel est infiniment reconnaissante envers la famille Chirac qui l’a adoptée, même si elle a été mise à l’écart de nombreuses années.

Les tensions passées appartiennent au passé selon elle :

"On a coupé les ponts, mais on s'est réconcilié. C'était à l'époque de l'affaire des emplois fictifs, Claude m'en a voulu. Mais on est réconciliées".

Anh Dao Traxel  a aussi tenu à rendre hommage à Jacques Chirac, son "père de cœur" comme elle l’appelle.

"Il m'a appris à aimer les choses simples. Il a tout fait pour moi. Il a été formidable vraiment. Je suis profondément triste".

La mort de Jacques Chirac aura au moins servi à rabibocher les sœurs qui étaient en froid depuis de longues années. Le biographe de Jacques Chirac parle des dernières années de sa vie. Il explique pourquoi l'homme politique vivait caché du public.

Les postes connexes
GettyImages
Actu France Sep 27, 2019
Le biographe de Jacques Chirac’ parle des dernières années de sa vie, caché du public
Getty Images
Actu France Sep 30, 2019
Hommage à Jacques Chirac : "le fils qu'il n’a jamais eu", Vincent Lindon, était présent
Twitter/le_Parisien | GettyImages
TV Oct 01, 2019
Claude Chirac se préparait à annoncer la mort de son père depuis quelques mois
Getty Images
Actualités Sep 26, 2019
Line Renaud en larmes en commentant la mort de Jacques Chirac : "Ce n’était plus Jacques"