C'est fini : Eric Zemmour écarté de RTL

Éric Zemmour, le polémiste et journaliste français a été écarté de la station de radio RTL. En effet, cette nouvelle a été officialisée par un communiqué de la SDJ.

Éric Zemmour, 61 ans est à la fois un journaliste politique, un écrivain et un polémiste Français. Il est né à Montreuil le 31 août 1958. Ce n’est pas tellement son côté journaliste politique qui a fait sa perte mais surtout son côté polémiste.

En outre, il n’est pas rare de voir un polémiste dans cette situation. En effet, les polémistes tendent à s’opposer de façon très violente à une situation anormale plutôt qu’à chercher à peser le pour et le contre.

Eric Zemmour participe à la 25ème édition de'La fête du cinéma' au Ministère de la Culture le 30 juin 2009 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Eric Zemmour participe à la 25ème édition de'La fête du cinéma' au Ministère de la Culture le 30 juin 2009 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Un communiqué officiel de la SDJ avait révélé l’éviction d’Eric Zemmour de la station de radio RTL alors qu’il collabore avec eux depuis 2010. Mais on ne peut pas dire qu’il soit interdit d’antenne pour autant car il est autorisé à intervenir sur RTL mais seulement en tant qu’invité. 

Dans son communiqué, la SDJ tenait à souligner le fait d’avoir contacté Éric Zemmour par rapport à son éviction. La SDJ affirme que même s’ils sont favorables à la divergence d’opinions, lors des débats, ils sont en désaccord aux propos jugés injurieux et déplacés d’Éric Zemmour. Selon eux, ces propos sont contradictoires et incompatibles avec le côté “Vivre ensemble” caractérisant l’antenne radio de RTL.

 Eric Zemmour signe des exemplaires de son livre''Melancolie francaise'' au 30ème salon du livre à la Porte de Versailles le 28 mars 2010 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Eric Zemmour signe des exemplaires de son livre''Melancolie francaise'' au 30ème salon du livre à la Porte de Versailles le 28 mars 2010 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Toute cette polémique a commencé par les propos d’Éric Zemmour jugés “racistes et xénophobes”.

En effet, le samedi 28 septembre 2019, la chaîne d’info LCI a diffusé en continu les 32 minutes du discours en direct de “la convention de la droite” jugé extrêmement choquant d'Éric Zemmour.

Le thème du meeting organisé par Marion Maréchal Le Pen était “L’immigration et l’islamisation de la société”. Ainsi, le samedi 28 septembre, Éric Zemmour était invité au même titre que le maire Robert Ménard, ou le député Gilbert Collard à débattre sur le sujet.

Mais suite à son discours jugé “islamophobe et xénophobe”, la polémique ne cesse d’enfler, le CSA ou “Conseil Supérieur de l’Audiovisuel” a même été saisi avec plus de 400 signalements reçus jusqu’à maintenant.

Éric Zemmour n’est pas à sa première polémique jugée “Islamophobe”, il a d’ailleurs été condamné septembre dernier pour des propos racistes, islamophobes prononcés en 2016.

Pour rappel, en 2016 le polémiste Éric Zemmour a tenu des propos considérés comme une ”incitation à la haine religieuse envers les musulmans". Ces propos ont beaucoup choqués l’opinion publique, tant ils étaient véritablement scandalisants.

Mais ce n’est qu’en septembre 2019  que le polémiste Éric Zemmour a été condamné par la cour d’appel à une amende de 3000 euros suite à ses propos jugés à l’époque “véritablement scandalisants”.

C’est sur France 5, le 6 septembre 2019, lors de l’émission “C à vous” qu’il avait déclaré que “les musulmans devraient choisir entre la France et l’Islam”.

Lors de cette émission en 2016, il avait notamment prononcé plusieurs propos injurieux envers les musulmans mais seul, trois d’entre eux ont été condamnés par la cours.

La première selon laquelle “la France était envahie par les musulmans depuis une trentaine d’année”, la seconde, comme quoi “beaucoup trop de banlieue sont envahies par des filles voilées en France”. Et la troisième que “La France devrait lutter contre l'islam pour prévenir le djihadisme”.

Effectivement la cour a considéré ces propos comme “une véritable propagande contre l’islam en France”.

La même chose est arrivée à l’ancienne chroniqueuse de “Salut les terriens”, Hapsatou Sy. Éric Zemmour l’avait également insulté évidemment, le présentateur de “Salut les terriens” Thierry Ardisson et son équipe avaient même censuré la scène à l’antenne.

Pour rappel, Éric Zemmour était venu pour faire la promotion de son livre et il avait notamment insinué que Hapsatou Sy devrait avoir honte de son nom, et que c’était inapproprié de l’utiliser en France.

Suite à cela Hapsatou Sy avait même eu une petite dispute avec Thierry Ardisson, l’animateur de “Salut les terriens”, parce que ce dernier n'avait pas interrompu Éric Zemmour dans ses propos.

Asia Argento en 2002 pour la première de "Scarlet Diva". l Source : Getty Images

Asia Argento en 2002 pour la première de "Scarlet Diva". l Source : Getty Images

Depuis toujours, les célébrités et leurs polémiques font les choux gras de la presse. En effet, à peine une polémique commence à se tasser qu’une autre réapparaît déjà, c’est un véritable cercle vicieux.

En août 2019, la polémique sur Asia Argento, l’actrice qui a accusé le producteur Harvey Weinstein de viol reprend de plus belle en Italie, pays natal de l’actrice.

Les postes connexes
Célébrités Jun 27, 2019
Omar Sy et Eric Zemmour : Que s'est-il passé entre eux ?
Getty Images
Célébrités Aug 10, 2019
Hapsatou Sy : une entrepreneuse, une mère et une chroniqueuse qui s'épanouit malgré les polémiques
facebook.com/onpcF2 + twitter.com/ONPCofficiel
TV Sep 07, 2019
On n'est pas couché (France 2) : Qui est Adèle Van Reeth, la nouvelle chroniqueuse ?
Getty images
Célébrités Aug 13, 2019
Un regard sur les femmes qui ont marqué l'existence de Benjamin Castaldi