25 Faits sur le film légendaire "The Shining" que les téléspectateurs ignorent peut-être

La saison des films d'horreur est de retour et "The Shining" sera prochainement sur l'écran de nombreux fans. La projection contient des faits intéressants et mystérieux.

"The Shining" est une œuvre classique de Stanley Kubrick. Le film est considéré comme l'une des meilleures adaptations sur grand écran du roman de Stephen King.

Peu importe le nombre de fois que les fans le regardent, il est toujours aussi surprenant. Voici 20 faits sur le film que même les plus grands adeptes ne savent peut-être pas.

Le réalisateur américain Stanley Kubrick regarde à travers une caméra | Getty Images / Global Images Ukraine

Le réalisateur américain Stanley Kubrick regarde à travers une caméra | Getty Images / Global Images Ukraine

1. L'intérêt de Stanley Kubrick pour les films d'horreur

Stanley Kubrick a réalisé des films de tous genres. Cependant, les films d'horreur ont suscité particulièrement son intérêt. Il est censé mettre en scène "L'Exorciste", mais il a raté l'occasion en voulant le produire.

2. Film inspiré de "Omnibus

En 1952, Kubrick est le deuxième réalisateur d'un épisode de la série télévisée "Omnibus". Un autre épisode de la série a inspiré des parties de "The Shining". Kubrick a dit :

"Vous pensez que le but de l'histoire est que sa mort était inévitable parce qu'un joueur de poker paranoïaque serait finalement impliqué dans une fusillade mortelle. Mais, à la fin, vous découvrez que l'homme qu'il accusait le trompait. Je pense que The Shining utilise le même genre de mauvaise orientation psychologique pour empêcher la réalisation des événements surnaturels qui se produisent réellement."

L'auteur Stephen King visite les studios SiriusXM le 26 septembre 2017 à New York. | Getty Images / Global Images Ukraine

L'auteur Stephen King visite les studios SiriusXM le 26 septembre 2017 à New York. | Getty Images / Global Images Ukraine

3. Kubrick n'a jamais lu le scénario écrit par Stephen King

Stephen King a écrit une ébauche de scénario pour "The Shining", mais Kubrick a décidé que ce serait une perte de temps et ne l'a pas lue. Il a choisi de travailler avec Diane Johnson pour le scénario.

4. Kubrick avait des questions

Stanley Kubrick aurait appelé Stephen King à sept heures du matin et lui aurait demandé :

"Je pense que les histoires du surnaturel sont fondamentalement optimistes, n'est-ce pas ? S'il y a des fantômes, ça veut dire qu'on survit à la mort."

5. King était "déçu" de l'adaptation de Kubrick

King a dit un jour à Playboy :

"J'admirais Kubrick depuis longtemps et j'avais de grandes attentes pour le projet, mais j'étais profondément déçu du résultat final. Certaines parties du film sont effrayantes, chargées d'une terreur claustrophobe implacable, alors que d'autres se sont effondrées."

Le producteur Jan Harlan, Katharina Kubrick, Leon Vitali et leur invité assistent à la photocall pour "The Shining" pendant le 72ème Festival de Cannes | getty Images / Global Images Ukraine

Le producteur Jan Harlan, Katharina Kubrick, Leon Vitali et leur invité assistent à la photocall pour "The Shining" pendant le 72ème Festival de Cannes | getty Images / Global Images Ukraine

6. La famille de Kubrick était impliquée

Des membres de la famille de Kubrick ont aidé à la réalisation du film. Le producteur exécutif du film était le beau-frère de Kubrick, Jan Harlan. Sa femme, Christiane Kubrick, et sa fille, Vivian Kubrick, ont aidé à la conception et la générique

7. Kubrick n'a pas assisté aux tournages sur place

Kubrick a refusé de prendre l'avion ou de quitter l'Angleterre. Ainsi, il n'a pas assisté au tournage du générique d'ouverture de "The Shining".

L'extérieur du Timberline Lodge historique est devenu l'hôtel fictionnel Overlook Hotel dans le film d'horreur de Stanley Kubrick, "The Shining". | Getty Images / Global Images Ukraine

L'extérieur du Timberline Lodge historique est devenu l'hôtel fictionnel Overlook Hotel dans le film d'horreur de Stanley Kubrick, "The Shining". | Getty Images / Global Images Ukraine

8. La salle 217 a été changée pour la salle 237 en raison de la demande de Timberline Lodge.

Dans le livre, la chambre d'hôtel hantée était la chambre 217. Cependant, le "Timberline Lodge de l'Oregon", dont l'extérieur a été utilisé pour certains plans du film, a demandé que le numéro de chambre soit changé afin que les invités n'évitent pas la chambre 217. L'hôtel n'a pas de chambre 237.

9. L'improvisation de Jack Nicholson

Le slogan de Jack Nicholson a figuré dans le Top 100 des citations de films de l'AFI. L'accroche "Here's Johnny" était en fait une improvisation qui a fonctionné et qui est restée dans le film.

10. Les rumeurs disent que Kubrick a tapé toutes les pages de "All Work"

Bien qu'il n'y ait aucune preuve que Kubrick ait tapé à la machine 500 pages de "All work and no play makes Jack a ennuyant boy", le département des accessoires n'a pas effectué cette tâche. À la place, Kubrick a utilisé sa propre machine à écrire pour faire les pages, mais l'appareil avait une mémoire intégrée et pouvait tourner les pages. Cependant, la mise en page était différente et comportait des erreurs.

11. Magazine Playgirl Caché

Kubrick est un réalisateur soucieux du détail. Ainsi, lorsque les fans ont remarqué que Jack Torrance lisait une Playgirl dans le hall du Overlook avant que ce dernier soit engagé dans le film, ils ont présumé que c'était un indice volontairement laissé par le réalisateur.

Mains écrivant sur une vieille machine à écrire | Shutterstock

Mains écrivant sur une vieille machine à écrire | Shutterstock

12. "All Work And No Play Makes Jack A Dull Boy" a été traduit de nombreuses fois

La signification de la phrase iconique peut varier en fonction de la version étrangère du film. Kubrick a demandé un changement. Dans les versions allemandes, l'expression se traduit par "Ne reportez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd'hui" tandis que la traduction espagnole signifie "Bien qu'on se lève tôt, on ne se lève pas plus tôt" et en italien signifie "Celui qui se lève tôt rencontre un jour d'or."

13. Nicholson a écrit une scène

Nicholson a écrit la scène où Jack Torrance réprimande sa femme. Dans une interview accordée à The New York Times, Nicholson a expliqué :

"J'étais ainsi, quand j'ai divorcé. J'étais sous la pression d'être un homme de famille avec une fille et un jour j'ai accepté un travail pour jouer dans un film la journée et j'écrivais un film la nuit et je suis de retour dans mon petit coin et ma femme bien-aimée Sandra, est entrée dans ce qui était inconnu pour elle, cette maniaque - j'en ai parlé à Stanley et nous avons écrit un scénario sur la scène ".

14. Dan Lloyd n'a joué que dans "The Shining"

"The Shining" était le premier film de Dan Lloyd. Il a joué dans un téléfilm deux ans plus tard, mais a fini par quitter le secteur après ce rôle.

"Nous avons continué d'essayer pendant plusieurs années... jusqu'à ce que je sois au lycée et que je m'arrête aux alentours de 14 ans avec presque aucun succès,"

a-t-il révélé.

15. Lloyd pensait qu'il jouait dans un drame

Dan avait cinq ans quand il a joué dans "The Shining". Pour le protéger, Kubrick lui a dit qu'ils tournaient un drame et Dan n'a regardé le film que lorsqu'il avait 16 ans.

16. Kubrick et Shelley Duvall En désaccord

Kubrick aurait été sévère envers Shelley Duvall pendant le tournage. Elle a affirmé qu'il m'a poussé plus loin que je ne l'ai jamais été auparavant. C'est le rôle le plus difficile que je n'ai jamais eu à jouer.

17. Slim Pickens s'est vu offrir le rôle de Dick Hallorann

Slim Pickens a déjà travaillé avec Kubrick et on lui a proposé le rôle de Dick Hallorann même s'il ne correspondait pas au personnage décrit dans le livre. Toutefois, il a refusé de participer car il n'aimait pas les horaires que Kubrick lui avait imposés lorsqu'ils travaillaient ensemble auparavant.

18. L'hôtel ne fait pas de sens spatial

Rob Ager, un fan du film "The Shining", a souligné que de nombreux aspects du décor de "The Overlook Hotel" n'ont aucun sens. Par exemple, le bureau d'Ullman a une fenêtre sur l'extérieur alors qu'il est entouré de pièces. Cependant, le producteur exécutif du film, Jan Harlan, a reconnu que c'était intentionnel.

"L'intérieur n'a pas de sens, a-t-il dit en 2012. "Ces immenses couloirs et salles de bal ne pouvaient pas entrer à l'intérieur. En fait, rien n'a de sens."

"Les intérieurs n'ont pas de sens, ces immenses couloirs et salles de bal ne pourraient pas s'intégrer à l'intérieur. En fait, rien n’a de sens";

a-t-il déclaré en 2012.

19. La plus grande partie du décor a brûlé

Vers la fin du tournage, le décor s'est enflammé et plusieurs parties de la scène ont été détruites. Un photographe de plateau a dit :

"Nous n'avons jamais vraiment découvert ce qui avait causé cet incendie qui a brûlé deux scènes sonores et a menacé un troisième à "Elstree Studios". C'était un appel d'incendie à onze heures, c'était énorme."

20. Des tas et des tas de sel

La scène finale du film a nécessité 900 tonnes de sel. La scène finale nécessitait la réalisation d'un labyrinthe hivernal, qui a nécessité des tonnes de sel et de polystyrène broyé.

21. 5 longues années

Kubrick a filmé ses chefs-d'œuvre pendant de longues périodes et il a fait la même chose avec le film "The Shining". Le tournage du film a pris cinq ans.

 Lee Unkrich et la productrice Darla K. Anderson, lauréates du prix du meilleur long métrage d'animation pour "Toy Story 3", arrivent à NBCUniversal/Focus Features Golden Globes Viewing and After Party commandité par Chrysler à l'hôtel Beverly Hilton | Getty Images / Global Images Ukraine

Lee Unkrich et la productrice Darla K. Anderson, lauréates du prix du meilleur long métrage d'animation pour "Toy Story 3", arrivent à NBCUniversal/Focus Features Golden Globes Viewing and After Party commandité par Chrysler à l'hôtel Beverly Hilton | Getty Images / Global Images Ukraine

22. Le site de fans le plus célèbre géré par le directeur de Toy Story 3

Lee Unkrich gère le site "The Overlook Hotel" qui contient des photos et des informations sur les coulisses du film. Il a également contribué au financement du documentaire "Room 237".

"J'ai commencé le site pour des raisons purement égocentriques,"

a dit Unkrich.

"J'ai collectionné des trucs du Shining au fil des ans, et je voulais juste avoir un endroit où ils pourraient être organisés."

23. Fin alternative

Kubrick aurait changé la fin du film un week-end après sa sortie. La version originale du film est perdue, mais des pages du scénario existent.

Une vue générale de l'atmosphère lors de la projection spéciale de'Room 237' lors de l'AFI Fest 2012 | Getty Images / Global Images Ukraine

Une vue générale de l'atmosphère lors de la projection spéciale de'Room 237' lors de l'AFI Fest 2012 | Getty Images / Global Images Ukraine

24. Théories de conspiration inspirées

Beaucoup de théoriciens du cinéma ont inventé des conspirations autour de "The Shining". Les théories ont été recueillies et présentées dans le documentaire "Room 237." Leon Vitali, l'assistant personnel de Kubrick pendant le tournage, a nié ces théories.

"Je me mettais à rire la plupart du temps," a-t-il raconté. "Il y a des idées préconçues dans le film qui, je le sais, sont des bêtises."

25. Le film le moins apprécié de Kubrick

Lorsque Kubrick a commencé à réaliser "The Shining", il était à un point bas de sa carrière. Son film "Barry Lyndon", sorti en 1975, n'avait pas le succès commercial que Warner Bros.

avait espéré " et avait coûté 11 millions de dollars à réaliser. Il a seulement gagné 9,5 millions de dollars aux États-Unis. Kubrick a eu de succès grâce à "The Shining".

L'incontournable Stephen King. l Source : Getty Images

L'incontournable Stephen King. l Source : Getty Images

Stephen King a fait un exploit en tant qu’écrivain. Il s’est fait connaître par son livre “Shining, l'enfant lumière” publié en 1977. Plus tard, Stanley Kubrick a réalisé le film "The Shining" qui s’est inspiré de son oeuvre. Zoom sur la vie et le parcours exceptionnel du romancier. 

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Aug 10, 2019
Stephen King : Certains faits méconnus concernant l'un des plus grands écrivains de notre temps
Getty images
Célébrités Aug 13, 2019
Retour sur certains des films de Jean-Pierre Mocky, décédé le 8 août 2019
twitter.com/garyvfoss + Getty Images
Célébrités Sep 09, 2019
Pearl Harbor : L'un des films les plus incontournables de Michael Bay
Getty images
People Sep 08, 2019
Comment Jack Nicholson a découvert que sa soeur était en fait sa mère