Syrie : le fils d'un père atteint du syndrome de Down raconte comment il a été élevé

Sader, fils d’un homme atteint du syndrome de Down, témoigne sa gratitude et sa fierté d’avoir un père comme le sien. Il ne le changerait pour rien au monde.

Histoire touchante et très émouvante du côté de la Syrie. Sader est un jeune homme de 21 ans qui a bien voulu parler de ce qu’il a traversé dans sa vie en étant élevé par un père atteint du syndrome de Down, plus connu sous l’appellation de trisomie 21.

Selon le jeune homme, il ne regrette en aucun moment d’avoir un père malade. Le plus important est la bonne éducation que cet homme a pu lui inculquer durant toute sa jeunesse, et jusqu’à présent.

"Je suis fier de mon père. Tout au long de ma vie, il m'a apporté le plus grand soutien possible quand j'en avais besoin",

a-t-il déclaré.

Actuellement étudiant en médecine, Sader Issa ne manque jamais une occasion de se retourner vers son père pour lui demander des conseils aussi bien sur son parcours d’étudiant brillant que sur son parcours de jeune tombeur.

De son côté, Jad, son père, est très fier de ce que son fils pense de lui, mais aussi de ce qu’il a pu réaliser jusqu’à présent. Il assume sa maladie et reconnaît les bienfaits qu’il a pu apporter à son entourage d’une manière ou d’une autre.

"On peut voir que ses yeux sont remplis de joie et de satisfaction, comme pour exprimer : oui, j'ai le syndrome de Down, mais j'ai élevé cet homme et j'ai fait tout mon possible pour qu'il devienne médecin et aide les autres",

a fait savoir Sader.

Selon Le National Down Syndrome Congress, Jad et Sader ont un cas très particulier, car il est rare que des personnes atteintes de trisomie 21 aient des enfants. Selon cette organisation, le fait de ne pas réussir à avoir d’enfant est plus dû à un manque de connaissances en matière de reproduction, et moins dû à la stérilité.

Des personnes atteintes de maladies rares et qui parviennent tout de même à s'en sortir dans ce monde de compétition sont à féliciter. C'est par exemple le cas de Paul, plus jeune grand maître des "12 Coups de midi", qui se souvient encore de sa réaction lorsqu'il a appris qu'il est atteint du syndrome d'Asperger.

Les postes connexes
twitter.com/Limportant_fr
Actualités Jul 09, 2019
Une jeune Stéphanoise atteinte du syndrome d'Asperger a fait sensation au bac
Twitter/Telestarmag
Jean-Luc Reichmann Aug 27, 2019
Le père de Paul se souvient comment il a faillit devenir "prince" au Maroc grâce à son fils
Twitter/Telestarmag
Les 12 coups de midi Aug 26, 2019
Paul se souvient de sa réaction quand il a appris qu’il souffrait du syndrome d'Asperger
Getty images
Relation Jun 24, 2019
Josiane Balasko raconte pourquoi elle a décidé d'adopter son fils Rudy