logo
twitter.com/closerfr
La source: twitter.com/closerfr

Rachida Dati, en larmes, évoque son mariage forcé et ses fausses couches

Mahatony Rajaofera
25 nov. 2019
18:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le lundi 25 novembre 2019, Rachida Dati était l’invitée de l’émission “Morandini Live” sur CNews. La candidate LR à la mairie de Paris avait parlé de son livre intitulé : "La confiscation du pouvoir" et d'un passage sombre de sa vie, à savoir, son mariage forcé.

Annonces

Ministre de la Justice entre 2007 et 2009, Eurodéputée pendant une décennie, élue maire du 7e arrondissement de la capitale, Rachida Dati a eu une brillante carrière politique.

Actuellement en lice pour conquérir le fauteuil de la socialiste Anne Hidalgo à la Mairie de Paris, pour 2020, l’ancienne garde des Sceaux s’est livrée sur une partie plus personnelle de sa vie.

Annonces

"On vivait mal que je sois célibataire à 25 ans”

Dans son œuvre intitulée “La confiscation du pouvoir”, Rachida Dati revient sur une période difficile de son passé, à savoir son mariage forcé en novembre 1992.

À cette époque-là, elle a dû se marier avec un homme qu’elle n’aimait pas. Un mois plus tard, Rachida Dati avait alors décidé de briser cette union devant la justice, ce qu’elle a obtenu près de trois ans plus tard.

Annonces

"On vivait mal que je sois célibataire à 25 ans, que je vivais et travaillais à Paris, que j’avais changé la vie de mes parents",

confiait la femme politique.

UN DUR COMBAT

Selon l’élue Parisienne, si elle avait accepté de se marier, c’était par respect pour ses parents, et puis elle avait besoin d’eux.

"J’ai accepté un mariage forcé pour ne pas me mettre en rupture avec mes parents, car je les aimais trop et avec mes frères et sœurs, car j’avais besoin d’eux",

expliquait-elle. Une décision qu’elle ne tardera pas à regretter.

Annonces
Annonces

"J’ai accepté et puis le 23 décembre, j’étais dans le bureau du procureur. […] J’ai appelé à l’aide Simone Veil notamment et nous avons mis trois ans avant d’obtenir cette annulation. J’ai quitté la France, j’ai travaillé à Londres pour Jacques Attali, car ce n’était plus possible à ce moment-là",

renchérit l’ancienne garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy, avant de rappeler à quel point son combat fût pénible :

"Arrêter pour moi, c’était simple. J’ai pensé au pire. Mais je me suis dit ‘j’abandonne maman et mes frères et sœurs’, ce n’était pas jouable. […] C’est un combat qui vous dépasse."

Annonces

Lors de ce passage sur "Morandini Live", la politicienne a également évoqué ses grossesses difficiles. Alors qu'elle était à l'âge de 44 ans, en janvier 2009, elle a accouché d'une petite fille prénommée Zohra.

"Cette grossesse n'a pas été simple, je n'en ai jamais parlé. Je risquais de la perdre. J'ai tellement fait de fausses-couches. C'était pour moi un enjeu. Cette petite fille qui était dans mon ventre me servait de protection",

confie-t-elle.

UNE ALLUSION À UN RETOUR DE NICOLAS SARKOZY

Rachida Dati avait fait surpris bon nombre de gens au mois d’avril 2019. En effet, dans son œuvre intitulée “Tout restera en famille”, l’ancienne garde des Sceaux a fait une allusion à un retour de Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la République, sur le devant de la scène.

Annonces
Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Annonces
Articles connexes

Joachim de Araujo a perdu 25 kilos, sa famille et son travail, hanté par les souvenirs de sa fille décédée

18 février 2022

Marc Lavoine retrouve son ex-femme, tandis que Line Papin, des mois auparavant, s’est sentie "comme un chat qui lèche ses blessures" après un IVG

18 mai 2022

Après son divorce, Benjamin Castaldi doit rembourser "2,5 millions de dettes" - Sa vie endettée avec Aurore dans une famille recomposée de 4 enfants

29 avril 2022

"Je n'ai aucun manque" : après 3 divorces, Marine Le Pen, hantée par les rumeurs, partage joyeusement son appartement avec une femme, Ingrid

14 avril 2022

Jacques Martin a été "trahi" par Nicolas Sarkozy qui voulait adopter ses enfants après la tromperie avec sa femme Cécilia

24 avril 2022

La mère de Maëlys De Araujo, Jennifer, a essayé d'avoir un autre bébé et, après deux fausses couches, elle a divorcé

30 janvier 2022

Camille Santoro, conseillée par sa gynécologue d’interrompre la grossesse de ses jumeaux à cause d’un hématome, revient sur son faux diagnostic

28 mars 2022

Claude Lelouch regrette le manque de temps à passer les week-ends avec ses enfants et petits-enfants dans son manoir : "Ils dorment beaucoup"

28 février 2022

Peu présent dans la vie de ses enfants, Thierry Ardisson n'a pas été invité au mariage de sa fille : "Je n’ai pas beaucoup connu mes enfants"

01 avril 2022

Le père du bébé de Fabienne Carat l'a refusé : "je ne sais pas quand il viendra voir le bébé"

20 avril 2022

Marine Le Pen, mère célibataire de 3 enfants : "tombée raide dingue de Franck Chauffroy", ils ont divorcé 6 mois après son accouchement

11 avril 2022

Line Papin a vécu une IVG, elle a "quitté [son] appartement, à cause de cette chambre destinée aux enfants jamais nés"

14 avril 2022

"Mon mari n'était pas malade" : le couteau en céramique de Jean-Pierre Bouyer pour poignarder Emmanuel Macron – sa tentative de meurtre ratée

07 avril 2022

Le mari de Mary-Kate Olsen l'a privée de la possibilité d'avoir un bébé, un foyer stable et un divorce rapide

18 février 2022