Booder fait de rares révélations sur son handicap : "Je n'ai pas de complexe"

Booder présente son nouveau spectacle “Booder is back“ au public. À cette occasion, l’artiste humoriste revient sur son physique particulier dont il se sert comme outil de travail dans un entretien accordé au “Parisien“ le 3 décembre 2019.

Le public a l’occasion de découvrir le nouveau spectacle de Booder intitulé “Booder is back“ jusqu’au 31 décembre prochain. Dans le nouveau one-man-show qui est présenté au Grand Point Virgule à Paris, l’humoriste de 41 ans lance sans cesse des vannes hilarantes improvisées.

Et les spectateurs ne sont pas les seuls à se prendre des moqueries car Booder fait aussi beaucoup d’autodérision dans le spectacle. L’humoriste se sert de son image et de son physique atypique comme d’un “outil de travail“.

L’HUMORISTE S’ACCEPTE TEL QU’IL EST

Dans un entretien accordé à Libération en 2011, Booder revenait déjà sur son physique et expliquait qu’il n’a pas de complexe. Selon lui, le fait qu’il s’accepte permet aux autres de l’accepter aussi facilement.

L’humoriste, atteint d’une maladie génétique, avait confié au quotidien que son but n’était pas de faire peur aux enfants mais de les faire rire. Et avec les femmes, la situation était plutôt bonne car il a réussi à se faire accepter comme il est.

BOODER EST PLUS INCISIF

Dans son nouveau one-man-show, l’humoriste va plus loin avec l’autodérision. Selon lui, il est devenu avec le temps et malgré lui “le représentant des moches en France“.

Dans un entretien accordé au Parisien le 3 décembre 2019, Booder affirme avec humour :

“Y'a juste à Roubaix où je me trouvais beau gosse“.

Il a également affirmé dans le cadre de la promotion de son spectacle qu’au quotidien :

“Les mecs bourrés me prennent pour un pélican, les bébés pour de la pâte à modeler“.

Grâce à ses grimaces et à ses mimiques, qui le rendent à la fois mignon et drôle, Booder touche toutes les générations qui assistent à ses spectacles en leur offrant un bon moment.

Booder s'est confié sur son handicap et la manière dont il s'en sert pour faire rire le public dans la salle lors de ses spectacles. Un autre très célèbre humoriste est revenu sur son handicap survenu lorsqu'il était adolescent. Jamel Debbouze, qui a perdu l'usage de sa main dans un tragique accident dont il a été vicitme, s'est confié sur son handicap le 31 octobre 2019.

Les postes connexes
instagram.com/jmgenereux
People Sep 26, 2019
Loin de sa fille handicapée, Jean-Marc Généreux ("DALS") partage une photo d’elle
Twitter/TeleLoisirs
TV Oct 23, 2019
"C'est apparu à 4 ans" : l’histoire de Valentin ("La France a un incroyable talent")
twitter.com/YahooPeopleFR
People Sep 01, 2019
"Ma fille m'a sauvé la vie": révélations rares de Florence Foresti sur son rôle de mère
GettyImages
TV Nov 02, 2019
Jamel Debbouze : retour sur le jour où il a eu son handicap