Romy Schneider : la triste histoire de son enfance, agressée par son beau-père

Le 22 décembre 2019, Arte a diffusé un documentaire intitulé “Conversation avec Romy Schneider“ qui a été réalisé à partir d’un enregistrement sonore effectué en décembre 1976 par la journaliste Alice Schwarzer. Dans le fameux enregistrement, l’actrice se livre sur sa triste histoire, celle de la cruauté de son beau-père.

Le documentaire réalisé par Patrick Jeudy et Charlie Buffet vient mettre ne lumière un visage de Romy Schneider que l’on ne connaissait pas.

À partir des bandes sonores enregistrées il y a quarante-deux ans, par la journaliste féministe Alice Schwarzer, le duo Jeudy-Buffet a produit un documentaire émouvant sur la triste histoire de Romy Schneider.

ROMY SCHNEIDER SE CONFIE À ALICE SCHWARZER

Alors qu’elle repoussait toutes les tentatives de la presse, Romy Schneider décide de faire confiance un 12 décembre 1976 à Alice Schwarzer et de se confier à elle.

Les deux femmes qui se trouvent à Cologne, en Allemagne, vont avoir une conversation sérieuse autour d’un verre, dans laquelle l’actrice se livre sans filtre sur des faits qu’elle cache au grand public.

S’exprimant le plus souvent en français, et parfois en allemand, l’actrice était remplie de colère et d’amertume. Romy Schneider était en colère contre le passé de sa mère, Magda Schneider, qu’elle soupçonne d’avoir couché avec Hitler. Mais aussi, l’actrice tait très en colère contre les hommes en général, et contre son beau-père en particulier.

SON BEAU-PÈRE LA VIOLAIT

Comme plusieurs femmes vivant pendant la période de la guerre en Allemagne, l’actrice a eu son lot de violence ou d’humiliation sexuelle. Cependant, selon Alice Schwarzer, son beau-père constituait son traumatisme le plus important.

En effet, Romy Schneider dans sa jeunesse, subissait les nombreux assauts sexuels répétés de son beau-père, le nommé Hans Herbert Blatzheimet.

La rancœur et le dégoût de l’actrice envers cet homme qu’elle était forcée d’appeler “papa“ était inimaginable.

ROMY SCHNEIDER SE SENTAIT SEULE

Toutefois, elle se sentait impuissante quand sa mère confiait la gestion de l’argent qu’elle gagnait à son bourreau.

Alice Schwarzer pense que face à ce drame, la mère de l’actrice ne l’a pas assez protégée. Elle semblait dévastée après s’être confiée à son amie car derrière les faux rires, se cachait une grande solitude et un grand désarroi.

Romy Schneider à l'hôtel Savoy, à Londres, lors d'une réception | Photo : GettyImage

Romy Schneider à l'hôtel Savoy, à Londres, lors d'une réception | Photo : GettyImage

Romy Schneider était donc une grande solitaire qui cherchait à oublier son sombre passé en affichant un joli sourire lorsqu'on l'abordait.

Si cela lui a réussi pendant plusieurs années, la tristesse de son âme l'avait rattrapée peu avant sa mort en 1982. L’actrice allemande Romy Schneider naturalisée française était en proie à des difficultés dans sa dernière année de vie.

Les postes connexes
Getty Images / twitter.com/ELLEfrance
TV Oct 20, 2019
Géraldine Danon évoque la douleur et la colère de Romy Schneider après la mort de son fils
twitter.com/TPMP
Célébrités Oct 28, 2019
Un an après la mort de Philippe Gildas : histoire de 36 ans d'amour avec sa femme, Maryse
GettyImages
Célébrités Nov 22, 2019
Anne Brochet : actrice française, ex de Gad Elmaleh et mère de son fils aîné Noé
Getty Images
Célébrités Sep 05, 2019
Anouchka Delon : son chéri Julien révèle ce qu’il pense de son beau père, Alain Delon