L'ancien ministre de François Mitterrand, Michel Charasse, est mort

Rapporté par France Bleu, l’homme politique Michel Charasse a rendu l’âme le 21 février 2020, à l’âge de 78 ans. Il a été le ministre de François Mitterrand de 1988 à 1992. 

Après avoir mené une bataille contre une longue maladie de cancer au niveau buccal, l’ancien ministre de François Mitterrand, Michel Charasse, a perdu face à son combat le 21 février 2020, à l’âge de 78 ans, comme le rapporte France Bleu.

LES PARCOURS MÉMORABLES DU REGRETTÉ

Visage iconique de mitterrandisme, le septuagénaire a fait une carrière dans la politique en commençant par être le maire de Puy-Guillaume.

Michel Charasse à l'Hôtel de Ville de Paris le 5 octobre 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Michel Charasse à l'Hôtel de Ville de Paris le 5 octobre 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Grâce à sa bonne relation avec certaines vedettes du show-bizz, il a donc pu aider les gens qui se trouvent dans la difficulté du fisc.

En parallèle avec cette bonne action, l’ex-pilier du mitterrandisme a été aussi ministre du budget et il a été réputé dans le lancement des contrôles fiscaux. À cette époque, l’homme d’affaires Bernard Tapie faisait partie de ses victimes. 

Michel Charasse a passé plus de 30 ans en tant que maire, puis sénateur durant 24 ans, ensuite conseiller général du canton de Châteldon pendant 21 ans et enfin conseiller régional pendant plus de 10 ans.

Michel Charasse lors du Grand Prix auto de Magny-Cours le 7 juillet 1991, France. | Photo : Getty Images

Michel Charasse lors du Grand Prix auto de Magny-Cours le 7 juillet 1991, France. | Photo : Getty Images

Juste après avoir travaillé à l’Assemblée nationale, il s’est intégré dans la mitterrandie à partir de 1981.

UN HOMME SOCIABLE,  INFLUENT ET SOMBRE

Michel Charasse a décidé de vivre loin des feux de la rampe après être nommé dans le Conseil constitutionnel en 2010 par Nicolas Sarkozy.

Le 27 janvier 2020 a été un grand jour pour lui vu que le défunt a décroché l'insigne d’officier de la Légion d’honneur de la part du président Emmanuel Macron, à l’Elysée. 

L’originaire de Puy-de-Dôme n’était pas seulement proche Nicolas Sarkozy , mais il était également un ami proche d’Emmanuel Macron.

Michel Charasse au studio en France le 26 octobre 1996. | Photo : Getty Images

Michel Charasse au studio en France le 26 octobre 1996. | Photo : Getty Images

Quand il était encore hospitalisé au Centre Jean-Perrin, le président de la République, lui a rendu visite et il en était ravi.

“Macron l'a assez bien défini, disant qu'il avait un sens aigu de l'amitié et de la République. Oui, il avait fait des deux un véritable culte. Le discours du président était formidable. Michel s'était senti apaisé après cette marque de reconnaissance”,

a dit Me Portejoie,

Outre que sa bonne réputation, le politicien a été jugé “capable d'être cassant et même méprisant.” Jugé d’être “odieux” et “misogyne”, le défunt membre du Conseil constitutionnel était un homme à multiple personnalités, truculent, républicain, homme culte, influent, sombre ...

Michel Charasse avec des dossiers sous le bras dans la cour de l'hôtel Matignon le 12 juin 1991 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Michel Charasse avec des dossiers sous le bras dans la cour de l'hôtel Matignon le 12 juin 1991 à Paris, France. | Photo : Getty Images

MICHEL CHARASSE A MENÉ UN LONG COMBAT

L’ancien ministre du budget a quitté son poste en tant que membre du Conseil constitutionnel, il y a un an, en raison de son problème de santé qui s’est aggravé au fil du temps.

Le regretté de 78 ans, était un amateur de cigares et selon ses proches, il est mort d’un cancer au niveau buccal à l’hôpital de Clermont-Ferrand.

“Selon mon état de santé, je serai toujours de tous les combats de la République pour la défense des grands principes de 1789 et de 1946 ainsi que de ceux construits par la IIIe République”,

a affirmé le diplômé de Science politique lors d’une interview.

Michel Charasse Le 30 septembre 1993. | Photo : Getty Images

Michel Charasse Le 30 septembre 1993. | Photo : Getty Images

Pour rappel, l’ancien sénateur du Puy-de-Dôme avait comme principe de laïcité et il refusait de franchir la porte d’une église.

Il a suivi sa principe même à la disparition de son grand homme. Il a décidé de rester au portail de l’église de Jarnac lors de la cérémonie d’adieu de François Mitterrand. 

KELLYE NAKAHARA EST DÉCÉDÉE

Kellye Nakahara est une comédienne qui a vu le jour le 16 janvier 1948. Elle a également rendu l’âme le 16 février 2020, à l’âge de 72 ans à cause d’un cancer avec lequel elle a essayé de combattre il y a peu de temps. Elle a été la star dans la série télévisée “MASH”, ayant comme rôle lieutenant Nurse.

Kellye Nakahara (MASH) | Photo : Youtube/EL RINCÓN DEL CINE-FILO

Kellye Nakahara (MASH) | Photo : Youtube/EL RINCÓN DEL CINE-FILO

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Oct 30, 2019
La double vie de François Mitterrand entre sa femme Danielle et sa maîtresse Anne Pingeot
twitter.com/afpfr
Actualités Nov 04, 2019
Danielle Mitterrand : sa relation avec François quand ils se trompaient mutuellement
Getty Images
People Oct 22, 2019
Rama Yade transformée : L'ancienne ministre se présente avec une nouvelle coupe de cheveux
Getty Images
Célébrités Feb 20, 2020
La comédienne Kellye Nakahara (MASH) est morte : Elle est décédée à 72 ans