Jacques Leibowitch, le médecin spécialiste du VIH et du sida, est décédé

La personnalité la plus originale et la plus féconde dans le monde du VIH n’est plus. En effet, Jacques Leibowitch a tiré sa révérence à 77 ans. Il a longtemps lutté pour l’extermination de la pandémie du siècle le VIH Sida.

Selon ses compères de lutte contre le Sida, Jacques Leibowictch est  l’une des plus grandes figures emblématiques de la santé. Grâce à sa pertinence et son excès, il marquait d’une empreinte indélébile cette lutte commune.

 UN VOLCAN S’EST ÉTEINT

Le mercredi 4 mars 2020 était une journée noire au sein de la grande communauté des chercheurs pour la lutte contre le Sida. Jacques Leibowitch, considéré par ses pairs comme l’un des plus grands, est décédé.

Une fois que son décès ait été appris, le Professeur Pierre-Marie Girard n’a pas hésité à dire qu’un volcan s’est éteint. Le défunt était considéré comme la personne la plus originale la plus féconde du monde du VIH.

Ses crises colériques, ses excès et sa combativité lui ont valu d’être le premier  dans les années 1980 à évoquer la piste d’un rétrovirus, quand est apparu ce mal mystérieux.

De plus, il a été également le premier à s’inquiéter de la contamination des produits sanguins, le premier à avoir proposé l’option de la force pour soigner les malades, et ouvrir de ce fait la voie aux multi thérapies.

Ses Pairs ne tarissent pas d’éloges envers le défunt en avouant qu’il a aussi été le premier à se battre pour que peu à peu les traitements soient allégés pour les malades atteints du VIH.

UN CHERCHEUR CARRÉ

Fidèle à ses principes, il se laissait facilement aller dans des crises de colère quand un objectif n’est pas atteint. Longtemps chef de service de maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine il impressionnait plus d’un, par sa hargne au travail.

Malheureusement pour ce dernier, sa recherche perpétuelle de la perfection et ses crises de colère jugées trop excessives, faisaient fuir son entourage.

Jacques en 1982 la quarantaine à peine sonnée, s’est entouré d’autres grands noms du métier à l’instar de Willy Rozenbaum afin de desceller les origines de la pandémie du siècle.

C’est de cette association, que surgit un éclair de génie chez Jacques quand il émet l’hypothèse qu’un rétrovirus exotique, pourrait être à l’origine de l’épidémie naissante du Sida.

SON AMBITION ÉTAIT D’EXTERMINER LE RÉTROVIRUS

Au milieu des années 1990, alors que les premières molécules antisida apparaissent, il monte au créneau pour trouver une piste de traitement de la maladie.

Il devient ensuite, un ardent défenseur des traitements anti-VIH combinant trois molécules antivirales. C’est pourquoi depuis 2003, les prises d’antiviraux hebdomadaires ont été réduites de 40% à 80% sans perte d’efficacité chez les patients atteints du VIH.

Jacques Leibowitch était une personnalité flamboyante qui a marqué d’une empreinte indélébile le monde de la santé pour sa lutte contre le Sida. Il a su mobiliser un bon nombre de personnes pour cette lutte commune.

THIERRY LE LURON EST MORT DU SIDA

Thierry Le Luron était une figure emblématique des années 70 et 80, la star était décédé le 13 novembre 1986 après avoir appris qu’il avait été infecté par le virus du Sida, une maladie incurable à l’époque.

Les postes connexes
Getty images
Célébrités Nov 17, 2019
Thierry Le Luron : le moment où il a su qu'il était infecté par le sida
twitter.com/Figaro_Culture
People Nov 19, 2019
Le rappeur français Tepa (Patrick D'Hondt) du duo Les Spécialistes est décédé d'un cancer
YouTube/C à vous
People Nov 07, 2019
Véronique Genest se confie sur son frère, Olivier, mort du sida
Getty Images
Célébrités Feb 22, 2020
Zazie, sur Jean-Jacques Goldman dans "Les Enfoirés" : "On se reposait un peu sur lui"