Covid-19 : une infirmière réagit avec émotion après avoir reçu une lettre de menaces

Depuis le début de la pandémie du coronavirus, des infirmières en France reçoivent des mots anonymes scotchés sur leurs boîtes aux lettres ou sur leurs voitures.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

La peur gagne du terrain chaque jour dans toute l’étendue de l’Hexagone. Le dimanche 29 mars 2020, deux infirmières qui habitent au quartier de Bayonne ont retrouvé des mots de menace.

Infirmières portant des masques de protection | Photo : Getty Images.

Infirmières portant des masques de protection | Photo : Getty Images.

Des propos menaçants qui les invitent à déménager pour ne pas mettre les vies de leurs voisins en danger. Blessées, ces héroïnes continuent leur lutte acharnée contre le COVID-19.

"C'est incroyable, mais c'est bien vrai !"

Elodie Capdevielle-Fidel, est infirmière depuis cinq ans à Saint-Jean-de-Luz. Elle a trouvé un courrier qui lui était destiné le dimanche 29 mars 2020 sur sa boîte aux lettres. Vivant dans le quartier de Bayonne, elle a été surpris, mais surtout choquée.

"Je ne pouvais pas imaginer une réaction aussi idiote",

explique-t-elle à France 3. 

Écrite sur un ton qui semble poli, le courrier est plein de violence et de menace. Il est demandé à la jeune aide-soignante de "garer sa voiture loin des autres (...) de ne plus toucher les parties communes sans gants et sans s'être désinfecté les mains".

Idéalement, ses voisins aimeraient même la voir déménager afin d’éviter de leur contaminer la maladie. Le texte plein de fautes d’orthographe, a révolté la jeune femme discrète et complètement dévouée à son travail.

LA COLÈRE REMPLACE LA TRISTESSE

Elodie Capdevielle-Fidel a informé les forces de l’ordre et une enquête a été ouverte dans le voisinage. La jeune infirmière n’a pas encore décidé de porter plainte.

Toutefois, elle a reçu d’autres types de lettres, notamment des mots de soutien et de solidarité. Sur la Toile, de nombreux internautes ont également salué le travail de l’aide-soignante prévenante.

Une ambulance | Photo : Getty Images.

Une ambulance | Photo : Getty Images.

Elle a également reçu le soutien de ses collègues du Centre hospitalier et de Jean-René Etchegaray, le maire de Bayonne, qui s’est exprimé sur Facebook :

"Quand une infirmière des urgences de l’hôpital de Bayonne découvre ce message sur la porte de son domicile, on revit les pages les plus sombres de notre histoire".

UNE INFIRMIÈRE MENACÉE EN BRETAGNE

Selon lui, le personnel soignant mérite de l’égard, de la considération et du respect. Une autre infirmière a témoigné des menaces anonymes collées sur sa voiture, reçues de la part de ses voisins. En Bretagne, une infirmière est priée de ne pas se garer près des autres personnes.

ⓘ Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Les postes connexes
Pexels
People Mar 26, 2020
Bretagne : une infirmière priée de ne pas se garer près des autres personnes
Facebook/sophie.davens
TV Mar 26, 2020
L'infirmière à qui on a dit de quitter son appartement : "Je pense que les gens ont peur"
PublicDomainPictures
Santé Mar 30, 2020
Armentières : des voitures de personnels médicaux luttant contre le covid-19 endommagées
Twitter/fbleuchampagne
Actu France Mar 26, 2020
Reims : au moins 44 soignants infectés par le covid-19, l'hôpital déclenche le plan blanc