Dourdan : une infirmière invitée à quitter son appartement par des voisins

Mira est une infirmière de 24 ans qui habite à Dourdan. Celle-ci a reçu une lettre anonyme venant de ses voisins, lui recommandant de quitter le quartier. Pour l’infirmière, c’est une impasse.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Le coronavirus est en 2020, la pandémie qui a causé le plus de morts dans le monde entier. Cependant, pour stopper l’évolution de cette dernière, de nombreux pays ont décidé de mettre en place des mesures de restrictions, destinées à limiter le nombre de contaminés.

Toutefois, bien que la mise en place de ces résolutions soit en vigueur en France depuis le 17 mars 2020, de nombreuses personnes continuent de céder à la panique.

DES RECOMMANDATIONS PEU CONVENTIONNELLES

Comme précédemment mentionnée, Mira est une infirmière qui vit à Dourdan. Alors qu’elle est obligée de continuer à travailler, cette dernière est contrainte de s’exposer au danger du virus, pour sauver des vies.

Seulement, le fait que qu’elle s’expose autant dans l’exercice de son travail, représente un problème pour ces derniers. De ce fait, c’est d’une manière bien particulière que ses voisins vont lui faire comprendre leur désaccord.

Ainsi, dimanche 29 mars 2020, Mira va recevoir un message sur son pare-brise, la notifiant :

"…Si un cas se confirme au sein de la résidence, vous serez tenue pour responsable". 

UN MESSAGE BLESSANT

C’était dimanche matin à 6 heures 30, qu’elle a trouvé le mot, alors qu’elle se rendait au travail. Sur sa voiture, elle a aperçu un papier. La jeune femme a expliqué qu’en voyant ce dernier, elle avait tout d’abord pensé à une amande.

Seulement, lorsqu’elle a su de quoi il s’agissait, elle a fondu en larmes.

En effet, dans la suite du courrier, il est possible de lire qu’une concertation générale s’est tenue entre les voisins de Mira, au cours de laquelle ces derniers avaient décidé qu’ils sont tous en danger. Pour la soignante, c’est un choc.

ELLE NE SOUHAITE PAS PORTER PLAINTE

Malgré le fait qu’elle ait reçu un courrier clairement menaçant, Mira ne souhaite pas porter plainte. Cette dernière a par la suite reçu le soutien du maire de la ville de Dourdan, qui avoue être "extrêmement choqué".

Par ailleurs dans la même journée du 29 mars 2020, des voisins de la jeune femme ont collé des affiches à son sujet.

Ainsi pour les soignants, c’est une véritable bataille qui est livrée jours après jours, contre le coronavirus. Il est donc important pour tous de les soutenir, pour les efforts qu’ils fournissent quotidiennement.

Toutefois, Mira n'est pas la seule à avoir reçu cette notification, car une autre infirmière a aussi eu à faire face à cette situation, il s'agit d'une aide-soignante de Toulouse. 

Des infirmières portant des masques pour éviter la propagation du coronavirus | Photo : Getty Images

Des infirmières portant des masques pour éviter la propagation du coronavirus | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Facebook/sophie.davens
TV Mar 26, 2020
L'infirmière à qui on a dit de quitter son appartement : "Je pense que les gens ont peur"
Pexels
People Mar 26, 2020
Bretagne : une infirmière priée de ne pas se garer près des autres personnes
shutterstock
Santé Mar 21, 2020
"Fatiguée", une infirmière fond en larmes et remercie les français de leur soutien
Facebook/Tessa De Vos
Parentalité Mar 26, 2020
Le message d’une infirmière enceinte à son bébé : "J’espère que tu es toujours assise là"