La colère d’un urgentiste sur le confinement : "C’est une question de vie ou de mort !"

Sur Europe 1, le médecin urgentiste Frédéric Adnet et chef de service au Samu de Seine-Saint-Denis, a poussé un cri de colère face à ce confinement que certaine ne respectent pas. 

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Comme le temps devient de plus en plus agréable ces jours-ci, de nombreuses personnes, en particulier les joggeurs, sortent encore pour en profiter. Cependant, avec cette pandémie qui ne cesse de faire des victimes dans le monde entier et en particulier en France, les gens sont encore contraints de rester chez eux pour éviter d'être contaminés.

Dans un entretien que Frédéric Adnet a eu avec Europe 1, celui-ci a parlé des dangers qui peuvent arriver si le confinement n’est pas respecté comme il se doit.

LE NOMBRE DE PATIENTS A DIMINUÉ

En effet, en France, cette pandémie de coronavirus a causé plus de 8 000 décès depuis son arrivée, selon le dernier bilan publié par les autorités le dimanche 5 avril 2020. Apparemment, depuis que les habitants de la France sont confinés, le nombre de décès à l'hôpital a commencé à diminuer

Une bonne chose que le médecin urgentiste Frédéric Adnet a témoigné lors de son entretien avec Europe 1.

"Après 20 jours, nous voyons les effets des mesures du confinement. De moins en moins de patients arrivent aux urgences et des places de réanimation se libèrent…”,

a-t-il dit

“c’est une question de vie ou de mort”

Mais si la plupart ont suivi les règles de confinement que le gouvernement a imposées pour éviter d'être infecté par le virus, d'autres sortent toujours pour profiter du soleil et du beau temps.

Comme le non-respect de ces mesures peut être un danger pour tous, le personnel médical a insisté pour demander aux citoyens français de rester chez eux.

Des infirmiers dans une salle d'opération. | Photo : Pixabay

Des infirmiers dans une salle d'opération. | Photo : Pixabay

C’est d’ailleurs ce que l’urgentiste a expliqué dans son témoignage que "Pour [nous] c’est l’annonce d’une catastrophe", si la population ne respecte plus le confinement.

"Respectez le confinement, pas de relâchement ! On en a encore pour 15 jours voire un mois, c’est une question de vie ou de mort au sens littéral du terme",

a-t-il exprimé.

Couloir d'un hôpital. | Photo : Pixabay

Couloir d'un hôpital. | Photo : Pixabay

L'ANNIVERSAIRE DE MANON

Le jeudi 2 avril 2020, la fille de la championne de natation Laure Manaudou a soufflé ses 10e bougies. En ce jour très spécial, cette mère a profité de l'occasion pour fêter l'événement à l'exterieur malgré cette période de confinement.

Elle a même partagé une photo d'eux jouant au monopoly sous le soleil sur la story de son compte Instagram.

La journée de Laure Manaudou. | Photo : instagram.com/lauremanaudouoff

La journée de Laure Manaudou. | Photo : instagram.com/lauremanaudouoff

Les postes connexes
Shutterstock
Actu France Mar 22, 2020
Le 1er médecin français traitant des patients du covid-19 est mort : hommage de son fils
Shutterstock.com
Santé Mar 25, 2020
Franceinfo : Aisse Touré, en attente de greffe de poumon, décrit sa vie durant le confinement
GettyImages
Célébrités Mar 29, 2020
Amanda Lear apprécie le confinement : “Je m’en fous, je suis très bien toute seule”
twitter.com/toutelatele
Santé Apr 04, 2020
Laetitia Milot confinée : "Une petite fille de 22 mois, ça demande de l'énergie"