Vie et mort de Rafael Gómez Nieto : dernier soldat de l'unité qui a aidé à libérer Paris

Rafael Gómez Nieto, le dernier survivant parmi les soldats de la "Nueve", est mort des suites d’une infection au covid-19 le 31 mars 2020, à l’âge de 99 ans.

Engagé au début des années 40 dans la seconde division blindée au service du général Leclerc, Rafael Gómez Nieto et ses confrères de la 9ème compagnie ont les premiers à entrer à Paris. Il a succombé le 31 mars 2020 à 99 ans, du coronavirus.

LA VIE DE RAFAEL GÓMEZ NIETO

Né en 1921 à Roquetas de Mar, dans la communauté d’Andalousie, il était l’un des membres de la garde d’Alphonse XIII plus jeune. Il intègre les rangs de l’armée républicaine à seulement 17 ans et participe à la Bataille de l'Èbre en 1938.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

Grâce au triomphe des Franquistes, ses proches et lui trouvent refuge dans l’Hexagone, comme de nombreux républicains. Toutefois, l’accueil qu’ils ont reçu était loin d’être chaleureux.  

Il a marqué l’histoire française et européenne, en participant à la Guerre d’Espagne, mais aussi à la Deuxième Guerre mondiale, dès 1939.  Aussi, il a contribué à la lutte contre le régime nazi.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

 

Il réussit tout de même à rallier l’Algérie et intègre les forces armées de la France Libre. Ensuite, en 1943, il rejoint la neuvième compagnie du régiment de marche du Tchad, baptisée la "Nueve", faisant ainsi partie de à la 2ème DB de Leclerc.

Il était le dernier soldat vivant de la 9ème compagnie, composée majoritairement des républicains espagnols.

LE DÉCÈS DE RAFAEL GÓMEZ NIETO

Ils ont été les tous premiers à libérer la France en insurgeant Paris le  24 août 1944. Pour célébrer le 70ème anniversaire de la libération de Paris en 2014,  Rafael Gómez Nieto représente, à lui tout seul, la "Nueve", au cours de la commémoration.

Il a succombé le 31 mars 2020, à la clinique de la Toussaint à Strasbourg, après avoir contracté le coronavirus. Amoureux de l’Andalousie, la localité où Rafael Gómez Nieto a grandi, il a rendu son dernier souffle sur sa terre natale.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

LA MORT DE MANU DIBANGO DES SUITES DU CORONAVIRUS

Il est mort à Strasbourg à 99 ans, la capitale de l’Alsace, qu’il avait contribué à libérer au milieu des années 1940. Le coronavirus sème la terreur dans les quatre coins de la France et les personnes âgées sont les plus à risque. En effet, le célèbre saxophoniste Manu Dibango est mort du covid-19.

Le chanteur Manu Dibango se produit sur scène le 14 mars 2015 à Ezy-sur-Eure, France. | Photo : Getty Images

Le chanteur Manu Dibango se produit sur scène le 14 mars 2015 à Ezy-sur-Eure, France. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
shutterstock
Santé Mar 23, 2020
Le nombre de décès parmi les médecins français traitant des patients du covid-19 passe à 3
GettyImages
Célébrités Mar 24, 2020
Le saxophoniste Manu Dibango est mort du coronavirus : la nouvelle annoncée par sa famille
twitter.com/ECiotti
Santé Apr 01, 2020
Décès de Patrick Devedjian du Covid-19 : ses derniers tweets plein de remerciements
twitter.com/RCLens
Santé Apr 02, 2020
Coronavirus : Arnold Sowinski, ancien footballeur, est mort du Covid-19