À propos AM
Célébrités

23 avril 2020

Anne-Claire Coudray : sa fille de 4 ans amuse les fans de la présentatrice sur Twitter

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Samedi soir, un message inattendu est paru sur le compte d’Anne-Claire Coudray. Il s’agissait d’une manipulation de sa fille de 4 ans, qui était entrée en possession de son téléphone. 

Anne-Claire Coudray est la présentatrice du JT de TF1, le week-end. 

Mardi 21 avril 2020, les abonnés de cette dernière ont reçu un tweet peu commun, venant de son compte, qui aura surpris plus d’un. 

Il s’agissait d’une manipulation de sa fille, qui a beaucoup fait rire le public.

Chargement...
Chargement...

Annonces

 UN MESSAGE PAS COMME LES AUTRES

Depuis la mise en place des restrictions, le public est contraint de rester confiné. Ainsi, pendant ce temps, ces derniers sont à la recherche d'informations, qui pourraient les aider à en savoir plus, sur l'évolution du monde. 

Chargement...

Annonces

C’est donc dans ce sens, que de plus en plus d'internautes pensent à suivre le compte de la très célèbre journaliste de TF1, Anne-Claire Coudray. 

Seulement, ces derniers auront une surprise mardi 21 avril en soirée, lorsque cette dernière va laisser paraître un tweet peu explicite. 

Alors que le public se posait des questions sur la signification du message, la présentatrice va s'empresser d’apporter des éléments de réponses aux interrogations de tous. 

Chargement...

Annonces

SOUS LE TON DE L’HUMOUR

En effet, Anne-Claire Coudray s’est tout de suite justifiée en disant que le tweet qui venait bien de son compte, avait été envoyé par sa fille de 4 ans. 

“Oops! Mon assistante de 4 ans et demi, c’est un peu emballée! Une façon sans doute de me dire qu’elle a faim”. 

A-t-elle déclarée. 

Chargement...

Annonces

La situation singulière a beaucoup fait rire les internautes, qui se sont empressés d’y apporter des réactions diverses. 

Le tweet a ainsi reçu plus de 9 000 likes, et 784 retweets.

Anne avait aussi et l'occasion de se justifier auprès du public, mais cette fois, c'était pour d'autres raisons. Retour sur cette événement.  

Chargement...
Chargement...

Annonces