Philippe Martinez de la CGT suggère le retour à l’école en septembre et non le 11 mai

Le vendredi 24 avril 2020, Philippe Martinez,  secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), a fait part de son opposition à un retour en classes le 11 mai.

Philippe Martinez pense que la rentrée devrait avoir lieu en septembre 2020, et non le 11 mai, comme l’a annoncé l’Élysée. Le secrétaire du CGT s’est exprimé sur les ondes de Sud Radio le vendredi 24 avril 2020.

"Notre position, mais aussi la position des scientifiques, parce que j’ai l’occasion de discuter avec certains, c’est que cette rentrée devrait se faire en septembre",

a-t-il proposé.

Philippe Martinez, le secrétaire général de l'Union CGT | Photo : Getty Images.

Philippe Martinez, le secrétaire général de l'Union CGT | Photo : Getty Images.

LE CGT CRITIQUE LA GESTION DU GOUVERNEMENT CONCERNANT LA RENTRÉE SCOLAIRE

Philippe Martinez s’est posé de nombreuses questions concernant le volontariat pour la rentrée des classes et les mesures qui l’accompagnent.

Le secrétaire général du CGT a également suggéré au gouvernement de reconnaître le coronavirus comme une maladie professionnelle pour tous les employés concernés, en plus du personnel soignant.

"Il faut que cette idée de maladie professionnelle soit mieux prise en compte. C’est ce que l’ensemble des syndicats ont demandé à la ministre du Travail et […] au président de la République, ça fait un petit moment déjà",

a-t-il ajouté sur les ondes de Sud Radio.

L’INTERDICTION DES LICENCIEMENTS

Le représentant du syndicat a une fois de plus sollicité l’interdiction des licenciements durant la période du covid-19, alors que les chefs d’entreprises multiplient les renvois. Il faut préalablement vérifier si l’entreprise est en situation de difficulté.

Philippe Martinez, responsable de la CGT et les manifestants descendent dans les rues de Paris | Photo : Getty Images

Philippe Martinez, responsable de la CGT et les manifestants descendent dans les rues de Paris | Photo : Getty Images

Philippe Martinez s’est également défendu le dépôt de nouveaux préavis de grève pour le mois de mai 2020, alors que ceux de la période d’avril avaient été non considérés par la fonction publique Française.

"C’est une mesure de précaution quand les conditions sanitaires ne sont pas remplies. On se bat pour sauver des vies et ça doit être la priorité pour tout le monde",

a-t-il expliqué.

JEAN-MICHEL BLANQUER PARLE DE LA RENTRÉE SCOLAIRE

En dernier point, le secrétaire du CGT a précisé que le président de la République Emmanuel Macron n’avait pas donné de réponse à son courrier datant d’avril 2020, en rapport des conditions de travail.

Le déconfinement se fera progressivement. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, raconte les détails de la réouverture des écoles le 11 mai 2020.

Les postes connexes
Getty Images
Actu France Apr 16, 2020
Covid-19 : Jean-Michel Blanquer raconte les détails de la réouverture des écoles le 11 mai
Shutterstock.com
Actu France Apr 21, 2020
Une rentrée scolaire "progressive" le 11 mai : le calendrier prévu par Blanquer dévoilé
Getty Images
Actu France Apr 17, 2020
Les personnes de plus de 70 ans pourraient rester confinées après le 11 mai : explications
shutterstock.com
Actu France Apr 23, 2020
Déconfinement : il ne se fera pas par région, annonce Emmanuel Macron