Célébrités

01 mai 2020

"Diabolo menthe" : La nouvelle vie de l'héroïne Éléonore Klarwein, 43 ans après la sortie du film

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Sorti au cinéma en 1977, le film "Diabolo Menthe" a été un succès retentissant. C'était pourtant le premier film de sa réalisatrice Diane Kurys et elle n'avait ni budget ni comédiens de renom pour l'aider sur ce projet.

Mais le long métrage a tout de même été plébiscité par le public comme par les critiques. Il a aussi marqué les débuts de comédienne d'Éléonore Klarwein, lui permettant de gagner énormément en notoriété mais ayant aussi des conséquences inattendues sur sa vie.

Poster pour "Diabolo Menthe" en 1977. l Source : Getty Images

Annonces

UNE ENFANCE MARQUÉE PAR LA CÉLÉBRITÉ

À la sortie de  "Diabolo Menthe", Éléonore Klarwein est une adolescente de 13 ans, admirant sa mère peintre et d'une timidité maladive. Elle fait pourtant preuve d'un talent surprenant malgré son jeune âge et le fait que ça soit sa toute première expérience devant les caméras.

Au cours d'une interview accordée à Vanity Fair elle était revenue sur cette période avec honnêteté et humilité :

"À l’époque, je suis très timide. J’ai le sentiment de ne pas avoir les codes. Tout le contraire de ma mère peintre, styliste (...) moi je rêve de normalité."

Annonces

La comédienne Éléonore Klarwein à Paris en 1970. l Source : Getty Images

Malgré tout, elle a de l'expérience sur les planches ayant déjà fait du théâtre à l'école et le fait de jouer lui semblant tout à fait normal puisque ses deux parents sont artistes. Quand elle est choisie pour tenir le rôle principal de "Diabolo Menthe", elle promet à la réalisatrice Diane Kurys de lui rester loyale en attendant le début du tournage, une promesse qu'elle tient en refusant un rôle dans le film "Attention, les enfants regardent" au côté d'Alain Delon.

Annonces

Cela se révèle être un bon choix pusique "Diabolo Menthe" est un véritable succès même si les conditions de tournage ne sont pas particulièrement simples pour l'adolescente qui se retrouve à vivre seule dans l'appartement d'une amie de sa mère cette dernière ayant été obligée de s'absenter pendant plusieurs semaines. Une expérience difficile pour une jeune fille de 14 ans.

La comédienne Éléonore Klarwein à Paris en 1970. l Source : Getty Images

Annonces

La notoriété qu'elle va gagner à la sortie du film aura aussi de nombreuses répercussions, sur sa scolarité notamment qui prend fin alors qu'elle n'a que 16 ans, son quotidien étant devenu beaucoup trop compliqué en raison de son statut de star.

TROQUER LES CAMÉRAS POUR LES APPAREILS PHOTO

Après avoir arrêté l'école, c'est vers le mannequinat qu'Éléonore va se tourner, collaborant avec de nombreux grands noms du milieu tels que Yves Saint Laurent. 

Elle ne s'épanouit malheureusement pas totalement dans ce milieu et découvre aussi les excès de la célébrité, l'alcool et la drogue notamment. Une période compliquée et mouvementée qu'elle a traversé et qui l'a rendue plus forte.

Annonces

Éléonore Klarwein le 20 juin 2017 à Paris. l Source : Getty Images

Au cours des années qui ont suivi elle s'est investie dans plusieurs agences de mannequinat, les aidant à se développer comme cela a par exemple été le cas pour le Studio KLRP de Paris.

En 2017 lors de son entretien avec Vanity Fair, l'ancienne vedette habitait à Deauville et travaillait dans une brasserie, une vie bien plus simple que celle qu'elle a connu au début de sa carrière devant les projecteurs.

Annonces