Alana, 15 ans, meurt du même cancer que son père après d’atroces souffrances

Linda Jones a perdu sa fille, Alana, âgée de 15 ans des suites d’un cancer du cerveau. Victime de la même maladie que son père, l’adolescente a longtemps souffert avant de rendre l'âme.

C’est une tragique perte, surtout pour Linda Jones. Cette dernière a d’abord fait face au décès de son mari, Paul Finlayson en octobre 2017 et voilà que sa fille Alana, a disparu elle aussi, laissant sa mère seule. 

Les dernières années qu’ont vécues Alana étaient dures, autant pour elle que sa mère. Malgré tout, Linda Jones a tenu à raconter l’histoire déchirante de la lutte de sa fille.

L'écolière Alana Finlayson à l'hôpital. | Image : Daily Record

L'écolière Alana Finlayson à l'hôpital. | Image : Daily Record

LES MOIS QUI ONT PRÉCÉDÉ SON DÉCÈS

Le chagrin a rempli le cœur de Linda Jones. L’unique fille qu’elle a eue avec son défunt mari est décédée. Les symptômes de sa maladie, qui s'est avérée être un cancer du cerveau très avancé portant le nom de glioblastome, se sont manifestés juste après le décès de son père.

Tout a commencé par des changements de comportements, mais la maman de la défunte a jugé que c'étaient dus à la tristesse d’avoir perdu son père. Mais très vite, elle s’est rendue compte que c’est plus que des sautes d’humeur.

 Alana Finlayson, tenant sa hanche. | Image : Daily Record

Alana Finlayson, tenant sa hanche. | Image : Daily Record

En effet, au fil des mois, la douleur gagnait de plus en plus d’ampleur. Les diagnostics n’ont mené à rien et les médecins ne savait pas ce qu'elle avait. Pendant ce temps, Alana a continué de ressentir les atroces douleurs, les suppliant de l’aider.

SON PÈRE A ÉTÉ VICTIME DE LA MÊME MALADIE

Après de nombreuses consultations, c’est par le biais d’un opticien que le cancer du cerveau dont souffre Alana, a été remarqué. Cependant, les médecins ont affirmé que la maladie n’a rien à voir avec celle de son père. 

Ce n’est qu’en 2019 que l'hypothèse d’un glioblastome a été énoncée. Le fait est que la jeune fille de 15 ans souffrait bel et bien de la maladie qui a tué Paul Finlayson.

Alana Finlayson embrassant son père lorsqu'il était à l'hospice. | Image : Daily Record

Alana Finlayson embrassant son père lorsqu'il était à l'hospice. | Image : Daily Record

La nouvelle a déchiré Linda Jones ainsi que ses proches parce qu’ils savaient qu’Alana n’en est plus pour longtemps.

“C’est le cauchemar de toutes les familles, une jeune fille avec la fille devant elle, qui savait que quelque chose n’allait pas, et qu’on n’a pas su aider”,

a affirmé le porte-parole des démocrates à Glasgow.

La famille de la défunte lui a alors organisé une fête, avançant son 16e anniversaire, sachant qu’elle décédera bien avant la date.

UNE FILLE DE 16 ANS, DÉCÉDÉE DU CORONAVIRUS

Tout comme Alana, Julie, une adolescente de 16 ans, avait toute la vie devant elle quand elle. Hélas, après avoir contracté le Coronavirus, elle a rendu son dernier souffle. Notons qu'elle faisait partie des plus jeunes victimes du virus mortel.

Les postes connexes
Twitter/DailyMirror
Relation Apr 28, 2020
Marié depuis 57 ans, un couple meurt d'un coronavirus à moins d'un jour d'intervalle
twitter.com/Conflits_FR
Actu France Mar 31, 2020
Alain Lescouet, maire de Saint-Brice-Courcelles dans la Marne, est décédé du Coronavirus
Relation May 22, 2020
Le drame d'Élise Lucet : La maladie dont souffre son mari, qui l'a quittée il y a 9 ans
twitter.com/TF1LeJT
People Feb 10, 2020
Évelyne Dhéliat : sa fille Olivia s'exprime pour la première fois lors d'un reportage