Décès de Julie, 16 ans, du coronavirus : elle aimait les blagues et était "dynamique"

Julie était une adolescente, qui avait été hospitalisée à l’hôpital Necker à Paris, car elle avait été infectée par le coronavirus. Cette dernière est décédée dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 mars 2020, et a ainsi été référencée comme la plus jeune patiente victime de ce virus en France.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Le coronavirus est une maladie qui, après son apparition en Asie, s’est rapidement propagée sur de nombreux pays de la planète.

C’est pour cette raison que des consignes ont été mises en place, pour limiter sa propagation. En France, mis à part les mesures de confinement, il est imposé à tous de respecter les règles d’hygiène de manière stricte.

Cependant malgré les restrictions adoptées, le nombre de victimes continues d’augmenter chaque jour. C’est le cas de Julie, une adolescente de 16 ans.

UNE VRAIE PASSIONNÉE

Julie qui était appelée “Juju“ par ses proches, était une personne passionnée et pleine de vie.

Elle nourrissait un véritable engouement pour la mode et la danse. Ainsi de son vivant, cette jeune personne aimait les cheveux noirs, et se démarquait toujours grâce à son rouge à lèvres de couleur rouge.

Tout juste avant d’être infecté, elle avait trouvé un travail dont elle était très fière, il s’agissait d’un poste dans l’événementiel, en tant qu’organisatrice de mariage. Cependant, pour cette dernière, les choses ont brutalement changé, lorsqu’elle a contracté le coronavirus.

UN VENT DE STUPEUR

La mort de Julie a provoqué chez tous, l’étonnement. En effet, sachant que les cas infectés répertoriés comme les plus sensibles sont les personnes plus âgées, nombreuses sont ceux qui ne comprenaient pas ce qui était arrivé à l’adolescente.

Ainsi, elle s’est éteinte la nuit du mardi 24 au mercredi 25 mars 2020, et est devenue la plus jeune victime décédée du Covid-19 en France.

Par ailleurs, un autre fait étonnant révélé par sa famille est que cette dernière ne souffrait d’aucun antécédent de maladie. Chose qui a créé davantage de stupeur chez le public.

LE TÉMOIGNAGE DE SES COPINES

D’après ses copines, "Juju" était un vrai numéro. En effet, elle se caractérisait comme quelqu’un de caractériel, avec une forte présence.

D’après une de ses amies, elle était dynamique, et ne tenait pas en place. Par ailleurs, il était aussi possible de remarquer celle-ci dans le rôle d’une personne comique à ses dépens.

Ainsi, la perte de Julie est un fait marquant pour tous, tant sur le plan affectif que scientifique. Elle rappelle à tous de continuer à rester vigilant, car en cette période de crise, rien n’est déterminé.

Si de nombreuses personnes sont sur le choc à cause de la nouvelle du décès de la jeune femme, c'est bien pour une raison. Découvrez la vie de cette victime, âgée de 16 ans. 

Les postes connexes
Shutterstock.com
Santé Mar 27, 2020
Julie, 16 ans, morte du Covid-19 : les experts de BFMTV qualifient le cas d'"exceptionnel"
Twitter/le_Parisien
Actu France Mar 27, 2020
Julie, 16 ans, est devenue la plus jeune victime de coronavirus en France : "Elle avait juste une toux"
GettyImages
Santé Mar 26, 2020
Coronavirus : zoom sur les catégories de personnes les plus fragiles pendant la pandémie
GettyImages
Relation Mar 30, 2020
Décès de Patrick Devedjian du coronavirus : sa veuve, Sophie, est mère de leurs 4 enfants