Mort de George Floyd : une autopsie indépendante conclut qu’il est mort asphyxié

Les résultats d'une autopsie indépendante réalisée par des experts engagés par la famille de George Floyd révèlent qu’il est décédé d'une asphyxie. L’afro-américain de 46 ans a perdu la vie le lundi 25 mai 2020, au cours d’une interpellation de police effectuée par l’officier Derek Chauvin.

Selon l'autopsie indépendante, George Floyd est mort d'"asphyxie due à une pression soutenue" lorsque son cou et son dos ont été comprimés par les policiers de Minneapolis lors de son arrestation. Selon les informations relayées par CNN, la pression a coupé le flux sanguin vers son cerveau.

DEUX RÉSULTATS D’AUTOPSIE DIFFÉRENTS

Mais le bureau du médecin légiste, dans son rapport également publié lundi le 25 mai 2020, a déclaré que la cause du décès est "un arrêt cardiopulmonaire". Une situation qui complique l'application de la loi.  

"Une autopsie indépendante de George Floyd révèle que la cause de la mort était : "homicide causé par une asphyxie due à une compression du cou et du dos qui a entraîné un manque de flux sanguin vers le cerveau." - Complex | Twitter. 

En effet, l'arrêt cardiopulmonaire signifie que le cœur de George Floyd a lâché. Le médecin légiste n'a fait aucune mention d'asphyxie. Les conclusions tirées par le légiste et les experts indépendants engagés par la famille de George Floyd diffèrent, l’une de l’autre.

GEORGE FLOYD EST MORT D’ASPHYXIE

Le rapport d'autopsie révèle que l’afro-américain de 46 ans est "mort sur les lieux" de son altercation avec les forces de maintien de l’ordre à Minneapolis le 25 mai 2020.

"L'ambulance a été son corbillard. George est mort parce qu'il avait besoin d'air. Il avait besoin d'un souffle d'air",

a déclaré Ben Crump, l’un des avocats de la famille du défunt.

De nombreuses vidéos de la mort de George Floyd montrent le genou de l'ancien policier Derek Chauvin sur le cou de la victime, ainsi que d'autres policiers agenouillés sur son dos.

"L'épouse de Derek Chauvin, ancien officier inculpé après le décès de George Floyd, demande le divorce" -The Hill | Twitter

L'officier avait son genou sur le cou de Floyd pendant huit minutes et 46 secondes au total. Il a gardé son genou sur le cou de l’ancien sportif pendant deux minutes et 53 secondes après qu’il ait été inconscient.

UN ÉLAN DE PROTESTATION

La plainte pénale déposée contre Derek Chauvin l’accuse de meurtre. La mort du Texan s'inscrit dans une série d'incidents qui illustrent les relations tendues que les forces de l'ordre entretiennent avec les hommes afro-américains.

"Une autopsie indépendante sur la mort de George Floyd a révélé que sa mort était un homicide et que l'homme noir non armé est mort "d'une asphyxie à cause d'une pression soutenue" - CNN | Twitter.

Dans les jours qui ont suivi la mort de George Floyd, des protestations ont éclaté dans les villes du pays pour demander justice.

LES STARS AFRO-AMÉRICAINES RECLAMENT JUSTICE

La mort de George Floyd suscite l'émotion dans le monde entier. De nombreuses célébrités ont pris la parole pour montrer leur soutien à la communauté noire. Le 30 mai 2020, la chanteuse Beyoncé a réclamé justice en postant une vidéo sur les réseaux sociaux. 

La chanteuse Beyonce Knowles assiste au lancement de l'initiative nationale de lutte contre la faim "Show Your Helping Hand" au Madison Square Garden le 22 juin 2009 à New York. | Photo : Getty Images

La chanteuse Beyonce Knowles assiste au lancement de l'initiative nationale de lutte contre la faim "Show Your Helping Hand" au Madison Square Garden le 22 juin 2009 à New York. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités May 31, 2020
Mort de George Floyd : Kylian Mbappé revendique que justice soit rendue
Getty Images
Vidéos virales May 28, 2020
Laeticia Hallyday exprime son soutien à la "communauté noire" : "George Floyd est décédé"
GettyImages
Célébrités May 31, 2020
Mort de George Floyd : Beyoncé et d'autres stars revendiquent la justice
GettyImages
Célébrités Jun 02, 2020
"Blacklivesmatter" : Laura Smet partage un hommage après la mort de George Floyd