Magloire au bord des larmes : il parle de son combat difficile avec la grossophobie

Eteme Severine Celestine
05 juin 2020
11:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Invité sur le plateau de "L’Instant de Luxe" le jeudi 4 juin 2020, Magloire était au bord des larmes. L’animateur est revenu sur sa lutte contre le poids, et les personnes qui ont été à ses côtés en cette période.

Annonces

Magloire s’est tristement confié sur le plateau de "L’Instant de Luxe" le 4 juin 2020. Il y a quelques années, l’animateur menait un rude combat contre la grossophobie, ce qui n’a pas toujours été facile face aux jugements des autres.

LE COMBAT D’UNE VIE

Il ne l’a jamais caché, la grossophobie est le combat de sa vie. Magloire s’est ouvert sur le plateau de "L’Instant de Luxe", le surpoids a toujours été un élément qu’il a dû combattre durant de nombreuses années, malgré les difficultés.

Annonces

"Je ne pouvais plus marcher il y a 3-4 ans de cela… Il a fallu que je me batte avec les kilos et aujourd’hui, je les intègre plutôt bien, car j’en ai perdu",

a-t-il révélé.

Toutefois, l’animateur indique que l’élément déclencheur, celui qui l’a vraiment poussé à lutter contre le surpoids, c’est ses amis lorsqu'ils lui ont dit qu’ils allaient le perdre. Les kilos s’accumulaient, et il devenait difficile de se déplacer.

Annonces

ENGAGÉ CONTRE LE SURPOIDS

Depuis 2019, Magloire s’est engagé dans la lutte contre la grossophobie. C’est aux côtés de la mairie de Paris que l’animateur essaye de mettre un terme aux attaques lancées à ces personnes qui souffrent de surpoids.

Magloire se sent désormais mieux dans sa peau. Toujours engagé dans la lutte contre la grossophobie, l’animateur a su s’accepter et lutter contre ce fléau. Avec un "poids conséquent", il a pu normalement reprendre ses activités.

Annonces

MAGLOIRE FACE À LA MORT DE SA MÈRE

Le surpoids n'est pas le seul combat qu'a dû mener Magloire, car l'animateur, qui était très proche de sa mère, ne peut malheureusement plus profiter des conseils de sa maman. Il était à ses côtés lorsqu'elle donnait son dernier souffle.

Annonces