Françoise Dolto 30 après sa mort : sa perception de l’éducation des enfants controversée

Il y a 32 ans de cela, le 25 août 1988, Françoise Dolto est décédée. Cette dernière, psychanalyste et pédiatre a été la première femme à avoir porté de l’estime pour les nourrissons. Seulement, ses idées n’étaient pas toujours partagées.

Les débats continuent encore après le décès de Françoise Dolto. En effet, la défunte s’est longtemps intéressée sur le domaine de la psychanalyse des enfants à tel point qu’elle en a fait sa carrière

Elle a contribué à d’énormes projets et a tenu aussi à partager au grand public ses connaissances. À sa mort pourtant, elle a été reprochée de dire “l’exact ’inverse”.

Françoise Dolto, pédopsychiatre française, lors d'une séance de portrait le 24 octobre 1988. | Photo : Getty Images

Françoise Dolto, pédopsychiatre française, lors d'une séance de portrait le 24 octobre 1988. | Photo : Getty Images

SA CARRIÈRE

De son vrai nom Marette, Françoise Dolto vient d’une famille de bourgeoise, catholique et traditionnelle. Depuis sa tendre enfance, elle avait envie de devenir “médecin d’éducation” mais sa mère n’était pas de son avis.

À l’époque, les femmes devaient plutôt se contenter de leur rôle à la maison que d’étudier. Mais cela n’a pas empêché Françoise de passer son bac. 

Françoise Dolto en France le 17 janvier 1983. | Photo : Getty Images

Françoise Dolto en France le 17 janvier 1983. | Photo : Getty Images

Quelques années après, elle est devenue infirmière. Un métier qu’elle a abandonné après avoir surmonté de nombreux drames tels que le décès de sa sœur, les problèmes avec sa mère et autres. C’est alors que Françoise Dolto a décidé de se pencher sur le domaine de la psychanalyse.

ELLE EST ACCUSÉE D’AVOIR INVENTÉ L'“ENFANTS-ROI”

Celle qui a été en couple avec Boris Dolto a embrassé la carrière de psychanalyste mais aussi de pédiatre. Elle s’est spécialisée dans la compréhension des bébés et a mis en valeur qu’ils sont en effet, des êtres humains et sont sensibles à la douleur.

French pedopsychiatrist Francoise Dolto poses during a portrait session held on October 24, 1988 in Paris, France. | Photo : Getty Images

French pedopsychiatrist Francoise Dolto poses during a portrait session held on October 24, 1988 in Paris, France. | Photo : Getty Images

Les principes et les idées énoncés par Françoise Dolto ont attiré bon nombre de détracteurs. Dans une interview accordée à Franceinfo, Caroline Eliacheff, psychanalyste et pédopsychiatre, est revenue sur le sujet, et a défendu ce qu’a apporté Françoise Dolto dans le domaine de la psychanalyse des enfants.

La défunte a été reprochée d’avoir émergé “l’enfant-roi”, mais durant l’entrevue, la psychanalyste Caroline a donné son avis et a essayé de tirer aux claires les choses.

“C'est bizarre de reprocher à quelqu'un l'exact inverse de ce qu'il a dit”,

a-t-elle souligné.

FRANÇOIS BERLÉAND, SA SÉANCE DE PSYCHANALYSE

Quoique Françoise Dolto ait été poursuivie par des détracteurs, elle a aussi aidé de nombreuses personnes avec ses séances. En parlant de psychanalyse, François Berléand, à l’occasion d’une interview accordée à VSD, a révélé qu’il a suivi des années de séances de psychanalyse.

View this post on Instagram

Bon et sinon, qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

A post shared by François Berléand (@francoisberleand) on

Les postes connexes
Getty images
Célébrités May 13, 2020
Jean Gabin : Découvrez son petit-fils Alexis Moncorgé, un acteur à la gueule d'ange
GettyImages
Célébrités May 16, 2020
Françoise Xenakis, 2 ans après sa disparition : le parcours de l’écrivaine française
Getty Images
Célébrités May 11, 2020
Françoise Fabian a 87 ans : retour sur sa relation "pas facile" avec sa fille
GettyImages
Célébrités Apr 19, 2020
François Berléand sur sa manière d’éduquer ses enfants : “Ils n'ont jamais eu de pression”