logo
Getty Images
La source: Getty Images

"Le Gendarme de Saint-Tropez" : l'histoire de la naissance du film culte

Pauline Nadege Eyebe
31 juil. 2020
11:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Louis de Funès a marqué un peu plus l’histoire du cinéma grâce au film culte "Le gendarme de Saint-Tropez" en jouant le personnage principal. Découvrez l’histoire de la naissance de ce film mythique.

Annonces

L’année 1964 a marqué le début d’une nouvelle ère dans le cinéma français. Le public découvrait le premier épisode de la saga humoristique intitulée "Le gendarme de Saint-Tropez" avec en tête de proue, Louis de Funès.

La comédie culte a eu six épisodes au final, entraînant plus de 35 millions de téléspectateurs dans les salles de cinéma. Louis de Funès en a profité pour devenir l’acteur le plus populaire de France. Mais comment l’histoire de cette comédie est-elle née ?

Louis de Funès sur le tournage du "Gendarme de Saint-Tropez" | Photo : Getty Images

Louis de Funès sur le tournage du "Gendarme de Saint-Tropez" | Photo : Getty Images

Annonces

TOUT PART D’UNE MÉSAVENTURE

Le "Fufu" peut dire merci à une mésaventure vécue par Richard Balducci qui a inspiré le film. En effet, le scénariste du film se trouvait à Saint-Tropez quand il s’est fait voler sa caméra dans sa voiture tandis qu’il admirait le panorama à Port Grimaud.

Déçu et en colère, il se rend aussitôt au poste de gendarmerie de Saint-Tropez pour porter plainte. Le fonctionnaire qui le reçoit fait preuve d’une nonchalance incroyable.

Louis de Funès sur le tournage du "Gendarme de Saint-Tropez" | Photo : Getty Images

Louis de Funès sur le tournage du "Gendarme de Saint-Tropez" | Photo : Getty Images

Annonces

Moins intéressé par la plainte de Richard Balducci, l’indolent lance que cela "n’est pas bien grave". Le scénariste entre alors dans une colère noire et sors du poste en promettant d’écrire quelque sur ce qui venait de se passer.

L’HISTOIRE DEVIENT UN FILM CULTE

Arrivé à Paris, Richard Balducci raconte sa mésaventure à Louis de Funès qui y voit la possibilité d’en faire en film. Ils font venir le réalisateur Jean Girault et l’acteur s’investit alors dans un scénario qui va lui rapporter un cachet de 90 000 francs pour la première saison.

Louis de Funès, Michel Galabru et Jean Lefebvre | Photo : Getty Images

Louis de Funès, Michel Galabru et Jean Lefebvre | Photo : Getty Images

Annonces

L’acteur campe ainsi le maréchal des logis-chef Ludovic Cruchot, un personnage colérique et à la tête d’une équipe de bras cassés joués par Christian Marin, Jean Lefebvre Guy Grosso et Michel Modo.

Après la sortie officielle du film, le 9 septembre 1964, c’est une réussite totale avec près de huit millions de spectateurs dans les salles.

Louis de Funès est allé alors propulsé parmi les grandes stars du cinéma français à 50 ans. Fort de ce succès, l’équipe va récidiver un an plus tard pour tourner "Le Gendarme à New York". Une nouvelle fois, le succès est total.

Louis de Funès sur le tournage du "Gendarme de Saint-Tropez" | Photo : Getty Images

Louis de Funès sur le tournage du "Gendarme de Saint-Tropez" | Photo : Getty Images

Annonces

En 1968, ils vont remettre ça avec le troisième épisode de la saga intitulé "Le gendarme se marie". La quatrième saison intitulée "Le Gendarme en balade" sort en 1970, dans lequel Cruchot part en retraite.

Le cinquième épisode de la saga arrive en 1979, où Cruchot doit faire face à des extra-terrestres dans "Le gendarme et les extra-terrestres". L’ultime épisode de la saga arrive en 1982 et s’intitule "Le gendarme et les gendarmettes". Il a été marqué par les décès du réalisateur Jean Girault et ensuite, celui de Louis de Funès trois après sa sortie.

Michel Modo Jean Lefèbvre, Guy Grosso, Louis de Funès, Christian Marin et Michel Galabru | Photo : Getty Images

Michel Modo Jean Lefèbvre, Guy Grosso, Louis de Funès, Christian Marin et Michel Galabru | Photo : Getty Images

Annonces

DE LA FICTION À LA RÉALITÉ

Le film à succès a inspiré la réalité des relations existantes entre les vrais gendarmes de Saint-Tropez et les vacanciers. En effet, des années 80 jusqu’en 2003, des vacanciers venaient souvent scander sous les fenêtres de de la gendarmerie le nom du personnage de la saga.

Fatigués d’entendre des "Cru-chot, Cru-chot !", les gendarmes ont alors décidé d’engager des représailles contre les aventuriers. Ils essayaient de les disperser avec des bombes à eau lancées via les fenêtres de la gendarmerie. Cela s’est arrêté en 2003 lorsque la gendarmerie a déménagé.

LES REDIFFUSIONS DES FILMS DE LOUIS DE FUNÈS AGACENT SA PETITE-FILLE

Annonces

Les chaînes de télévision françaises ont pris l'habitude de rediffuser les films de Louis de Funès, l'un des plus grands acteurs que le cinéma français ait connu. Si certains nostalgiques sont heureux de cette initiative, cela ne fait pas plaisir à tout le monde. En effet, la petite-fille de l'acteur s'est agacée des rediffusions de ses films.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Bourvil aspirait à la vie entre chimios et plateaux de tournage : comment le réalisateur a caché les séquelles de son cancer

18 février 2022

Igor Bogdanoff a trouvé Julie Jardon avec un autre homme et l'a quittée, menotté par la police : leur amour tumultueux

04 février 2022

Dominique Tapie, avec une pension de 450 euros, vend ses meubles, ayant du mal à payer la dette de son mari

10 mai 2022

"Il m'enserrait la gorge, m'empêchant de respirer": fouetté, Anthony Delon se souvient des sévices infligés par son père dans son enfance

16 mars 2022