L'homme entièrement tatoué sur son travail d'enseignant : "Mon apparence pose problème"

Un professeur des écoles est victime de menaces concernant sa profession depuis le début de septembre 2020. Le jeune homme, recouvert de tatouages, suscite la polémique auprès des parents des écoliers. Une apparence physique particulière qui choque et suscite le questionnement.

Un instituteur tourmenté s’est exprimé au micro de BFMTV le lundi 21 septembre 2020. Le jeune enseignant a évoqué les menaces dont il est victime autour de son emploi à cause de son corps tatoué. Une controverse qui fait couler beaucoup d’encre à la télévision et dans les médias.

UN ENSEIGNANT ENTIÈREMENT TATOUÉ SUSCITE LA CONTROVERSE

Un éducateur des écoles de l’Essonne tatoué de la tête aux pieds, a fait des confidences auprès de BFMTV. Il a déclaré avoir été menacé de ne plus enseigner des enfants de maternelle, car les parents sont particulièrement choqués par son corps, noirci de tatouages.

À cause de cette polémique, il a été menacé d’être suspendu par l’inspection des écoles. Cette situation unique suscite des réactions mitigées sur la Toile.

D’une part, certaines personnes soutiennent que l’apparence physique ne devrait pas déterminer le droit à l’enseignement. D’autre part, certains internautes pensent que la décence vestimentaire devrait être de rigueur, même pour les enseignants.

"...Mon apparence physique pose problème"

Sylvain, le professeur tatoué, s’est ouvert sur son quotidien difficile auprès de BFMTV le lundi 21 septembre 2020. S’il pense que son apparence n’est pas une entrave pour exercer son métier, celui qui est surnommé "Freaky Hoody" a parlé de ses difficultés.

"Elle (mon apparence physique, NDLR) pose problème à certaines personnes, mais c'est très peu",

a-t-il souligné, en précisant qu’il s’agit principalement des parents d’enfants qu’il n’enseigne pas.

D’ailleurs, selon Sylvain, ses élèves l’apprécient énormément. Il a l’habitude d’enseigner tous les niveaux, de la maternelle au collège.

"…mais en ce moment, je ne fais que de l'élémentaire parce que mon inspection ne veut plus que j'aille en maternelle pour éviter de recevoir des lettres de plainte",

a expliqué l’enseignant troublé.

Un témoignage touchant qui entre en résonance avec la controverse causée par les déclarations du ministre de l'Éducation nationale, qui pense qu’il est primordial de se présenter à l’école dans une tenue "républicaine".

Selon Jean-Michel Blanquer, les professeurs et les élèves doivent respecter un code vestimentaire très strict. Le débat continue de faire rage et la définition du règlement intérieur des écoles au sujet de la tenue correcte reste floue.

LA VIE D'AURÉLIA DEVOS, L'EX-FEMME DE JEAN-MICHEL BLANQUER

Jean-Michel Blanquer a longtemps vécu avec sa compagne Aurélia Devos. Le couple discret a traversé une période difficile, qui les a conduit au divorce. Zoom sur la vie de celle qui se sépare actuellement du ministre de l'Éducation nationale.

Les postes connexes
Getty Images
TV Sep 21, 2020
“Sept à Huit” : leur reportage sur des “prisonniers modèles” critiqué sur Twitter
Getty images
Actu France Sep 20, 2020
Jean-Michel Blanquer sur le droit des écoles de lutter pour une "tenue normale" des filles
Getty images
Actu France Sep 08, 2020
Didier Raoult accusé par un autre médecin : "je fais partie des gens qui ont été abusés"
Getty Images
Relation Jun 26, 2020
Jean-Michel Blanquer : Zoom sur la vie d'Aurélia Devos, la femme dont il divorce