logo
 Twitter/francebleuDA
La source: Twitter/francebleuDA

Décès de Victorine : les éléments qui ont permis d’identifier le suspect

Eteme Severine Celestine
15 oct. 2020
13:54
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Placé en garde à vue depuis deux jours, un suspect de 25 ans a avoué être le meurtrier de Victorine Dartois. Cette dernière avait été retrouvée sans vie le 28 septembre 2020 dans un ruisseau de sa ville.

Annonces

Après des enquêtes poussées menées par les éléments de la section de recherche de Grenoble, plusieurs éléments ont permis d’identifier le présumé coupable de ce crime effroyable.

LE MEURTRIER PRÉSUMÉ ARRÊTÉ

Les services de gendarmerie ont depuis deux jours, arrêté le meurtrier présumé de Victorine Dartois. Le suspect de 25 ans, durant sa garde à vue, a reconnu avoir tué la jeune étudiante.

Annonces

Pour rappel, c’est en rentrant chez elle après un après-midi passé avec des amis, que la jeune femme a disparu. Elle a été retrouvée deux jours plus tard sans vie, dans un ruisseau de sa ville. Le lendemain, les enquêteurs avaient découvert les premiers indices qui ont conduit au présumé coupable.

LES ÉLÉMENTS DE PREUVE

D’après Le Parisien dans son édition du 15 octobre 2020, l’on apprend qu’un chien de la gendarmerie a découvert à l’intérieur d’un conteneur à poubelles, des chaussures et des vêtements susceptibles d’appartenir au présumé meurtrier.

Annonces

Des analyses poussées ont été menées sur lesdits vêtements. D’autres examens sont en cours pour effectuer une comparaison avec ceux qui ont été rmenés sur les effets de Victorine. Les circonstances exactes de la mort de la jeune étudiante restent encore à être établies.

VICTORINE AURAIT ÉTÉ VICTIME D’UNE MAUVAISE RENCONTRE

D’après une source proche de l’enquête, la défunte aurait été victime d’une mauvaise rencontre pendant laquelle le suspect aurait tenté de l’aborder. Elle aurait donc été au mauvais endroit au mauvais moment.

Annonces

Le suspect est décrit par ses proches comme étant une personne gentille et sympa. Père d’un bébé de six mois, il a été arrêté chez lui le 13 octobre 2020.

DÉCÈS DE VICTORINE : DES BRIBES D'ADN RETROUVÉES SUR SES EFFETS PERSONNELS

Le 15 octobre 2020, l’on apprenait sur BFMTV que des analyses scientifiques ont permis de retrouver des bribes d’ADN sur les effets personnels ayant appartenu à Victorine Dartois.

Un suspect a été placé en garde à vue pour cet effroyable meurtre. Son ADN est en train d’être comparé avec celui retrouvé sur les effets de la victime. Nous vous donnons davantage de détails.

Annonces