Nice : Vincent Loquès, victime d'attentat, allait fêter ses 55 ans ce vendredi

L'attaque au couteau qui s'est produite le jeudi 29 octobre 2020 vers 9 h dans la basilique Notre-Dame-de-l'Assomption à Nice a fait trois victimes, dont deux femmes et un homme. Ce dernier, qui allait fêter son 55e anniversaire le vendredi 6 novembre 2020, était un sacristain et père de deux filles.

La disparition de l'employé laïc de la paroisse, Vincent Loquès, a profondément touché le cœur de ceux qui le connaissaient. Plusieurs d'entre eux ont d’ailleurs livré des témoignages émouvants à son sujet dans les colonnes de Franceinfo.

TOUT SUR VINCENT LOQUÈS

Cela fait sept ans que Vincent Loquès a travaillé comme sacristain à l'Église catholique Notre-Dame-de-l'Assomption à Nice. Un homme très apprécié par les visiteurs et par tous les paroissiens. Chaque matin à 8 h 30, il ouvrait également les portes de l'édifice néo-gothique.

C'est à Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes), dans l'arrière-pays niçois, que l'homme est né. Au cours de sa vie professionnelle, c'est au sein d'une entreprise familiale de maçonnerie qu'il s’est d'abord lancé.

Mais suite à des problèmes personnels, il s'est reconverti en sacristain. Il a commencé par travailler dans l'Église de Sainte-Jeanne-d'Arc, située au centre de Nice, avant d'intégrer l'Église de Notre-Dame-de-l'Assomption en 2013.

Vincent Loquès a été marié à une femme avec laquelle il a accueilli ses enfants. Après son divorce de son ex-femme, il a obtenu la garde de ses deux filles. Ces dernières sont à présent des adultes âgées de 21 et 25 ans. D'ailleurs, si l'une est devenue infirmière, l'autre travaille dans une garderie.

LA DISPARITION DU SACRISTAIN

Comme chaque matin, Vincent Loquès ouvre les portes de l'Église où il a travaillé pour accueillir les fidèles et les visiteurs.

Hélas, au beau milieu de la matinée du jeudi 29 octobre 2020 et après l'arrivée des premiers visiteurs, un jeune terroriste est entré dans la basilique avec un sac contenant un couteau. Celui-ci lui a alors tranché la gorge.

Suite à cela, des questions se sont certainement posées quant au déroulement de la tragédie. Un des fidèles de la paroisse a déclaré :

“Il était quand même costaud, le terroriste a dû l'attaquer par-derrière.”

Le père Jean-Louis Giordan, qui connaissait très bien le défunt, a fait un témoignage lui concernant, dans les colonnes du journal Le Parisien.

“Vincent était comme ça : gai, généreux, fiable, avec un caractère fort. Il était très doué de ses mains, capable de retaper des bâtiments et de confectionner une magnifique crèche de Noël…”,

a-t-il confié.

Dans une interview avec Franceinfo, plusieurs personnes avec lesquelles il a côtoyé ont fait des témoignages émouvants. Des mots déchirants de la part de personnes qui l’ont beaucoup apprécié. 

Deux paroissiennes de la basilique ont déclaré que le sacristain était un homme au "bon cœur". Un des voisins de la paroisse a également partagé son chagrin.

“Je le connaissais depuis 15 ans, je suis sans voix, vraiment attristé. Tous les matins, je prenais mon café avec lui, il était toujours souriant, toujours dans la joie”,

s’est-il exprimé

LES DEUX AUTRES VICTIMES

Outre Vincent Loquès, deux femmes ont également été égorgées lors de cette attaque. L'une d'elles, Simone, a pu s'enfuir et se réfugier dans un restaurant près de l'Église, mais suite à ses graves blessures, elle n'a pas survécu.

Selon les informations de BFMTV, la mère de famille de 44 ans a prononcé des mots déchirants avant de rendre son dernier soupir. La troisième victime était une femme de 70 ans. Son corps sans vie a été retrouvé près du bénitier.

TOUT SUR L’AGRESSEUR

De nombreuses personnes se posent certainement des questions sur la véritable identité de l'agresseur. Alors, découvrez toutes les informations que l'AFP et la BFMTV ont pu recueillir à son sujet.

Les postes connexes
Youtube/BBC News
Actu France Oct 29, 2020
Nice : tout ce que nous savons sur les victimes de l'attentat
youtube.com/Bloomberg Markets and Finance
Actualités Oct 29, 2020
Attaque au couteau à Nice : les mots déchirants d’une des victimes juste avant de décéder
shutterstock
Actu France Oct 29, 2020
Nice : un témoin a prévenu la police et aidé une personne avec une plaie "saignante"
GettyImages
Actu France Oct 30, 2020
Attentat à Nice : qui est Brahim A., l'agresseur au couteau qui a tué trois personnes