logo
instagram.com/ineskohlanta
La source: instagram.com/ineskohlanta

Inès ("Koh-Lanta"), une infirmière, prédit une "troisième vague" : les internautes sont divisés

Quentin Autier
05 nov. 2020
19:43
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Inès Loucif est bien connue du public français puisqu'elle fait partie des participants les plus emblématiques de "Koh-Lanta" et qu'elle reste très active sur les réseaux sociaux depuis son retour de l'île.

Annonces

Infirmière, la jeune femme fait directement face à l'épidémie du Covid-19 et à son évolution. Forcément très touchée par la crise sanitaire actuelle et son impact sur le personnel soignant ainsi que la population à travers le monde, elle a récemment partagé une story sur son compte Instagram qui a fait polémique.

Malgré le fait que la jeune femme de 26 ans travaille littéralement à l'hôpital et soit au plus près du combat contre l'épidémie, certains n'ont pas hésité à la critiquer et se moquer d'elle lorsqu'elle a annoncé une troisième vague de coronavirus.

Annonces

L'ANNONCE D'UNE TROISIÈME VAGUE

C'est sur le célèbre réseau social Instagram que la polémique a débuté quand la jeune femme a annoncé une troisième vague suite au début de cette seconde vague qui a été très difficile à vivre pour tout le monde.

Si la population fait face à un nouveau confinement qui n'est pas forcément facile à accepter, le personnel soignant est pour sa part en première ligne et il doit à nouveau faire face à une situation qui l'avait déjà laissé à bout il y a plusieurs semaines. Avec émotion, Inès avait ainsi écrit :

"On se tape une deuxième vague, il y en aura une troisième. J'ai été traumatisée par ce que j'ai vu lors de la première, des conditions, des protocoles qu'on était obligé de suivre qui étaient durs. Là, ça redevient hardcore, le personnel est au bout du bout, et on va se retaper une troisième vague c'est certain."

Annonces
Annonces

Elle avait terminé ce message en évoquant sa colère contre le gouvernement mais aussi le manque de moyens et de personnel auxquels les hôpitaux étaient confrontés, les soignants étant soit atteints par le Covid eux-mêmes, soit en dépression. Une situation particulièrement difficile à vivre pour tous et qu'elle tenait à partager avec les internautes.

UNE RÉACTION INATTENDUE

Elle ne s'attendait peut-être pas à ce que sa déclaration prenne une telle ampleur et surtout à de telles réactions. En effet, loin d'être entendu et accepté, son message a été moqué et critiqué par de nombreux internautes mais aussi par un homme politique.

Annonces

Relayé par CNEWS qui a partagé l'information sur Twitter, c'est donc en ridicule que ce message a été tourné, certaines personnes malhonnêtes n'hésitant pas à se servir du passage de la jeune femme dans des émissions de télé-réalité contre elle, ignorant totalement le fait qu'elle soit une infirmière.

Annonces

Le plus insultant de ces retours est cependant sûrement celui de Michaël Pilater, un homme politique ayant été élu des Français de Montréal, collaborateur parlementaire et consultant en management et en organisation par le passé. Il a notamment ironisé en disant qu’Inès parle d’une troisième vague alors qu’elle ignore “la différence entre un kiwi et une orange”.

Qu'une troisième vague se produise ou non, le message d'Inès concernant les difficultés auxquelles le personnel soignant est confronté mérite d'être entendu et respecté.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Florent Pagny, en plein chimio, apparaît chauve pour chanter sur scène : "Ça me brise le cœur" - les fans réagissent

09 mars 2022

Les amis de Laurent Ournac étaient sûrs que sa relation avec Ludivine, alors âgée de 19 ans, serait un échec : 12 ans après, ils sont encore ensemble

26 avril 2022

"Après The Voice, c'est fini" : Florent Pagny, qui a des difficultés à chanter à nouveau, fait une pause dans sa vie publique

24 mai 2022

"Bébé conçu sous contraception" : Camille Santoro a pleuré pendant presque quatre mois en apprenant qu'elle était enceinte d'Alba

28 mars 2022