"On va tous être pucés" : Kim Glow suscite la controverse sur les réseaux sociaux

Kim Glow a suscité la polémique sur les réseaux sociaux en annonçant une nouvelle inquiétante à ses abonnés. La star de la télé-réalité a annoncé une théorie du complot en ce qui concerne la vaccination contre le coronavirus. Une déclaration qui a suscité le questionnement de ses abonnés.

Le mercredi 11 novembre 2020, Kim Glow s’est rendue sur sa story Instagram pour annoncer une terrible nouvelle à ses abonnés. Selon elle, le vaccin contre la covid-19 va contenir des nano-puces, qui seront injectées dans les corps des personnes vaccinées.

Kim Glow a provoqué un séisme de controverse sur la Toile à cause de ses propos ahurissants. Celle qui avait prédit le second confinement avant la prise de parole d’Emmanuel Macron a soulevé une vague de questionnements le mercredi 11 novembre 2020.

"On va tous être pucés"

Sur sa story Instagram et Snapchat, Kim Glow a posté des séquences où elle aborde une théorie du complot aussi improbable qu’irrationnelle. Selon elle, le monde est en très grand danger.

"Je suis choquée. En fait, ça se passe sous nos yeux et on n’a rien vu arriver. Peut-être certains, mais c’est étouffé",

a balancé la candidate de la télé-réalité, en précisant que la vérité est cachée au grand jour.

Capture d'écran de la story Instagram de Kim Glow | Photo : instagram/kim.glow.off/

Capture d'écran de la story Instagram de Kim Glow | Photo : instagram/kim.glow.off/

La jeune femme a alors expliqué que des micro-puces inextricables vont être insérées à l’intérieur des personnes qui se feront vacciner contre le coronavirus.

"On va tous être ‘pucés’, mais pas une puce de chien ou chat qu’on peut retirer… Non. Des nanoparticules, ce sera. On ne pourra pas les retirer",

a-t-elle expliqué, avec un air grave.

Capture d'écran de la story Instagram de Kim Glow | Photo : instagram/kim.glow.off/

Capture d'écran de la story Instagram de Kim Glow | Photo : instagram/kim.glow.off/

LA MISE EN GARDE DE KIM GLOW CONTRE LES NANO-PUCES

En effet, selon les explications de Kim Glow, les puces en nanoparticules qui seront injectées vont priver les êtres humains de leur liberté. De ce fait, les individus seront sous le contrôle de certaines entités qui vont régir leur vie.

"Tout sera contrôlé. Ce n’est pas de la fabulation, c’est réel. Renseignez-vous (…) Ils vont réussir à nous injecter ça dans des vaccins. Et c’est dangereux. Ça va marcher avec la 5G",

a-t-elle déclaré sur sa story Instagram, avec beaucoup de sérieux.

Selon Kim Glow, la covid-19 a été créé de manière volontaire afin de réduire la population mondiale, jugée trop nombreuse. L’ancienne candidate des "Anges de la télé-réalité" a conseillé à ses abonnés de ne pas se faire vacciner contre le coronavirus.

Une prise de parole qui a provoqué un raz-de-marée sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont critiqué la jolie brune, car ils estiment que son "avertissement" est inapproprié à la situation.

UNE INFIRMIÈRE PRÉDIT UNE TROISIÈME PHASE DE LA COVID-19

La crise sanitaire de la covid-19 entraîne de nombreuses divisions dans le monde. Inès, une infirmière qui a participé à ("Koh-Lanta"), a prédit une 3ème phase du coronavirus. Une prédiction qui a divisé les internautes.

Les postes connexes
Coronavirus : Yannick Jadot demande à ce que la vaccination soit obligatoire
Twitter/franceinfo
Santé Nov 11, 2020
Coronavirus : Yannick Jadot demande à ce que la vaccination soit obligatoire
Le vaccin de Pfizer : une incroyable histoire d'amour derrière la découverte
Twitter/webtekno
Relation Nov 10, 2020
Le vaccin de Pfizer : une incroyable histoire d'amour derrière la découverte
Confinement : pouvez-vous voir votre chéri(e) si vous ne vivez pas ensemble ?
shutterstock.com
Santé Nov 09, 2020
Confinement : pouvez-vous voir votre chéri(e) si vous ne vivez pas ensemble ?
Maeva Martinez est enceinte et a eu une urgence médicale : "c'est rare, mais ça arrive"
instagram.com/iammaevamartinez
Célébrités Oct 15, 2020
Maeva Martinez est enceinte et a eu une urgence médicale : "c'est rare, mais ça arrive"