logo
 Getty Images
La source: Getty Images

Céline Dion, le décès de sa jeune nièce à 16 ans : souvenirs douloureux

Jacques Ronny
18 nov. 2020
07:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

En 1993, Céline Dion a perdu sa nièce adorée, Karine. Cette dernière est décédée des suites d’une mucoviscidose à l’âge de seize ans. Deux ans plus tard, la chanteuse lui a rendu hommage à travers une chanson.

Annonces

Elle a perdu son père, puis son mari, et aussi sa mère. Mais bien avant ces drames, Céline Dion a fait face à une terrible perte, celle de sa nièce. Karine a rendu l'âme sous ses yeux, ce qui a provoqué un véritable choc pour la chanteuse.

Le chagrin, Céline Dion l’a connu durant des années après la disparition de sa nièce. Mais au lieu de se morfondre, elle s’est armée d’espoir et lui a rendu hommage. Sans compter que l’artiste s’est investi dans une cause noble.

Annonces

LE DÉCÈS DE LA NIÈCE DE CÉLINE DION

Karine a rendu son dernier souffle en 1993 alors qu’à l’époque, Céline Dion a vécu son ascension. Sa carrière de chanteuse est en plein essor, elle a interprété la chanson du dessin animé “La Belle et la Bête aux États-Unis” tandis qu’en France, elle a conquis le public avec son titre “Ziggy”.

Sa petite-nièce était très proche d’elle. Hélas, celle-ci a été victime d’une mucoviscidose et à l'âge de 16 ans, elle a perdu le combat contre la maladie. Elle a fermé les yeux à tout jamais, et Céline Dion a été témoin de cette macabre situation. Elle était présente, se sentant impuissante et détruite.

Annonces
Annonces

SON COMBAT POUR LA PÉDIATRIE

Deux ans après cette situation, la mère des deux jumeaux, Eddy et Nelson, a décidé d’exprimer sa douleur à travers une chanson, en guise d’hommage à sa nièce adorée. Jean-Jacques Goldman lui a, de ce fait, écrit un titre bouleversant qui s’intitule “Vole”.

La maman de René-Charles est devenue aussi la marraine de la Fondation canadienne Fibrose kystique, en août 1993, soit trois mois après le drame. Céline est très investie dans cette cause, celle de soutenir les organisations caritatives.

Annonces

Par exemple, elle a versé des fonds en 2004 pour “Opportunity Village”. En 2005, la chanteuse a fait de même pour l’UNICEF, en vue d’aider les enfants victimes du séisme du 24 décembre 2004. Sans compter qu’elle a aussi apporté son aide aux croix rouges et bien d’autres encore.

Et le combat de la chanteuse perdure encore des années après. D'ailleurs, le 15 novembre 2020, à l’occasion de la Journée nationale de la Philanthropie, l’interprète de la chanson “I’m alive” a appelé à soutenir l’hôpital pour enfants Sainte-Justine de Montréal. Il est à noter que sa nièce Karine a été suivie dans cet établissement.

Annonces

Sur le site de la structure, elle a avoué :

“Il y a près de 30 ans, ma nièce Karine, soignée ici à Sainte-Justine, s’éteignait à l’âge de 16 ans après un long combat contre la fibrose kystique.”

Elle a aussi poursuivi :

“Chaque fois que j’y reviens depuis son départ, je constate de mes propres yeux à quel point la recherche y est vive, à quel point les avancées y sont extraordinaires (...).”

Annonces

LES DRAMES VÉCUS PAR LA CHANTEUSE

Outre le décès de sa nièce, Céline Dion a aussi été confrontée à de terribles épreuves, comme la mort de son père, mais aussi de son mari. Ce dernier s’en est allé à cause d’un cancer de la gorge.

Deux jours après ce drame, elle a perdu son frère, à l'âge de 59 ans. La chanteuse a été plus qu'anéantie quand sa mère s’est aussi éteinte début 2020.

Annonces

LE DÉCÈS DE SA MÈRE

La chanteuse a été très affectée par le décès de sa mère. Celle-ci a rendu l'âme alors que sa fille était à Miami pour son concert “Courage World Tour”. Cette perte a eu un grand impact dans la vie de Céline Dion, mais coûte que coûte, elle a trouvé le moyen de se relever.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité