Loire : une Française déclarée décédée il y a 3 ans se bat pour prouver qu'elle est vivante

Jeanne Pouchain, une femme d’origine française a été déclaré décédée en 2017, alors qu’elle est bel et bien vivante. Cette dernière ne cesse de se battre avec la justice pour prouver qu’elle est toujours en vie. 

Cela a complètement bouleversé le quotidien de Jeanne Pouchain car depuis trois ans, elle ne peut plus rien faire. C’est d’ailleurs son ancien salarié qui a déclaré sa mort.

UNE HISTOIRE INCROYABLE

Tout a commencé durant l’année 2000. À cette époque, Jeanne Pouchain était propriétaire d’une entreprise de nettoyage et une de ses salariées a perdu son travail dans la société. 

Par la suite, en 2004, l’entreprise de Jeanne a été ordonnée par la justice de payer à cette employée un montant de 17 000 dollars. Cet argent n’a jusqu'ici pas été payé en raison du fait que cela ne concerne pas personnellement la quinquagénaire mais son entreprise.

L’affaire s’est poursuivie et est devenue de plus en plus intense. L’ancienne avocate de l’ex-salariée de Pouchain a même accusé la femme de 58 ans de faire semblant d’être morte pour éviter les litiges. 

Puis en novembre 2017, Jeanne Pouchain a été surprise de recevoir des huissiers qui ont pris en charge ses funérailles. 

“Je n'y ai pas cru. Je ne pouvais pas penser que des juges prononcent un décès sans aucun certificat”,

a-t-elle déclaré.

Depuis ce jour, la quinquagénaire ne peut plus rien faire à part rester chez elle.

ELLE SE BAT AVEC LA JUSTICE

Même après trois ans à être reconnue morte, Jeanne Pouchain continue de se battre pour prouver qu’elle est bel et bien encore en vie. 

“La justice me doit la vérité. Je veux déjà que les coupables de cette mascarade soient sanctionnés”,

a-t-elle confié avant de poursuivre : 

“Qu'on casse le jugement, qu'on me redonne mon identité, qu'on me remette en vie, qu'on reconnaisse que mon mari n'est pas veuf et que mon fils n'est pas orphelin !”

UN HOMME ENFERMÉ PAR SA MÈRE PENDANT 30 ANS

La Suède a aussi était la scène d'une situation quelque peu particulière. Une femme suédoise a été accusée d’avoir volontairement enfermé son fils pendant 30 ans. L’homme n’a notamment presque plus de dents et a plusieurs blessures sur son corps. Découvrez-en davantage sur cette incroyable histoire.

Des policiers suédois en pleine discussion. | Photo : Getty Images

Des policiers suédois en pleine discussion. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Twitter/franceinfo
Actu France Dec 21, 2020
Les parents d'Alexia Daval demandent 360 000 euros de compensation à Jonathann Daval
Getty Images
People Dec 05, 2020
Jean-Michel Blanquer a 55 ans : ses trois enfants, son ex-femme, divorce
Twitter/BFMTV
Actu France Nov 23, 2020
“Mais cette vérité on ne l’aura jamais” : regrets du père d’Alexia Daval après le procès
twitter.com/le_Parisien
Actu France Nov 17, 2020
"En aucun cas il n’a pleuré" : le beau-frère d’Alexia Daval sur Jonathann au procès