logo
 Twitter/VosgesMatin
La source: Twitter/VosgesMatin

Affaire Grégory : "On a rien à se reprocher", a dit Marcel Jacob

Nkongo Odile Carine
01 févr. 2021
12:15
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Cela fait déjà plus de trois décennies que l’affaire du petit Grégory est en cours. Aux dernières nouvelles, Marcel et Jacqueline Jacob, les deux principaux suspects de l’histoire, ont décidé de sortir de leur silence lors d’une interview accordée à BFMTV.

Annonces

Après de nombreuses années de recherches, les enquêteurs n’ont pas encore pu mettre un fin mot, à l’affaire du meurtre du petit Grégory.

Depuis des années, Marcel et Jacqueline Jacob, sont les principaux suspects. Après des années, le duo a enfin décidé de sortir de son silence. Zoom sur leur interview à BFMTV.

Annonces

IL N’ON PAS PEUR

C’était le 16 octobre 1984, que le petit Grégory avait été assassiné. Depuis, Marcel et Jacqueline Jacob, qui étaient les grands-oncle et grand-tante du petit garçon ne s’étaient jamais exprimés publiquement.

Mercredi 27 janvier 2021, la police a annoncé le lancement des nouvelles investigations, par le biais de nouvelles analyses ADN. Les prélèvements seront faits sur environ quarante personnes, dont Marcel et Jacqueline Jacob.

Annonces

C’est donc dans ce cadre que le couple a veillé à s’exprimer face aux caméras de BFMTV, avec une grande assurance.

“Nous n'avons rien à nous reprocher".

UN ALIBI EN BÉTON

En effet, dans leurs discours, le duo expliquait qu’ils n’ont pas peur de travailler en collaboration avec la justice, bien au contraire :

“Ils ont déjà prélevé deux fois mon ADN, ils peuvent venir, je n'ai pas peur".

Annonces

Il faut dire qu’à l'époque du drame, le couple qui avait été suspecté, avait présenté un alibi robuste. Cet alibi avait été vérifié par la gendarmerie à l’époque du drame, les écartant de tous soupçons. L’affaire a donc repris de plus belle, et tout le monde espère que cette fois, la vérité sera révélée.

Le temps qui passe n'enlève pas forcément la peine que l'on ressent suite à la disparition d'un enfant. Découvrez les révélations de l'avocat des parents de Grégory, sur leur évolution après toutes ces années.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

La vie compliquée des deux enfants de Delphine Jubillar, Louis et Elyah, confiés à leur tante : "Ils s'accrochent"

18 mars 2022

Disparition du petit Grégory : Jean-Marie et Christine Villemin ont perdu leur deuxième enfant

26 février 2022

Françoise Fabian s'est retrouvée seule avec un bébé après le décès de son mari endetté : "Ma fille a abîmé l'amour que j'avais pour elle''

17 mai 2022

Une mère entre dans la chambre de son fils tard dans la nuit et constate avec frayeur qu'il a disparu - Histoire du jour

08 février 2022