"Je me suis levé de mauvaise humeur" : les derniers jours de Tony selon l'accusé

Le 4e jour du procès de Loïc Vantal et Caroline Létoile a eu lieu le jeudi 4 février 2021. Le beau-père du petit Tony a été appelé à la barre pour donner sa version des faits. Le jeune homme de 28 ans a fait des révélations glaçantes sur les derniers jours du garçonnet.

Les circonstances dans lesquelles le petit Tony, âgé tout juste de 3 ans et demi, est mort en ont choqué plus d'un.

Les médecins légistes qui ont examiné son petit corps de "98 cm" ont trouvé près de 60 blessures. Le Parisien a rapporté, dans ses colonnes, le témoignage de son beau-père "violent" lors du 4e jour du procès.

LES TÉMOIGNAGES GLAÇANT DE VANTAL

Cette affaire est suivie de près par des milliers de personnes. Si la plupart d'entre elles se demandent pourquoi Loïc Vantal a infligé tous ces coups et ces souffrances à Tony, le jeune homme a déclaré :

“J'ai pas d'explication. C'est arrivé, c'est tout, c'est comme ça.”

Il a même confié que le petit garçon "l'aimait bien". Il l'aurait frappé uniquement pour le punir d'avoir fait pipi sur son lit, d’avoir volé ou d'avoir "mal parlé à sa mère". Cette dernière a d’ailleurs expliqué qu'elle avait laissé l'éducation de son fils à son compagnon.

Elle ne pensait pas que les coups que son amoureux donnait à son enfant étaient "si graves". Même au cours des derniers jours de Tony, lorsqu'il vomissait et ne mangeait plus, la jeune femme pensait que ce n'était qu'une "gastro".

Mais lors du 4e jour du procès, Vantal a avoué :

“Je l'ai frappé. Je l'ai terrorisé. Je lui ai fait du mal. J'ai entraîné sa mort. Je ne l'ai pas tué volontairement”

LES DERNIERS JOURS DE TONY

Loïc Vantal se souvient même du jour où il a frappé si fort le bambin de 3 ans et demi qui ne pèse que "16,9 kg".

“Le mercredi, je l'ai vraiment frappé fort. Je me suis levé de mauvaise humeur, j'ai pété un câble. (...) Ce jour-là, j'ai fermé mon poing”,

a-t-il révélé

Ces coups ont probablement provoqué la rupture de la rate et du pancréas de Tony. Il a également dit que lorsqu'il s'est réveillé, il a constaté l'état dans lequel il avait mis le garçon. Il lui a alors donné “les premiers soins” et a ensuite demandé à Caroline d'appeler les pompiers.

Pour lui, la mère de Tony est tout aussi responsable que lui.

ZOOM SUR LES ACCUSÉS

La mort de Tony a profondément touché le cœur de nombreuses personnes. Il est décédé le samedi 26 novembre 2016. Le procès de sa mère Caroline Létoile et de son beau-père est actuellement en cours. Découvrez plus d’informations sur eux.

Les postes connexes
Décès de Tony, 3 ans : "Il avait peur de Loïc Vantal", déclare sa grand-mère, en larmes
Getty Images
Actu France Feb 04, 2021
Décès de Tony, 3 ans : "Il avait peur de Loïc Vantal", déclare sa grand-mère, en larmes
Décès de Tony, 3 ans, à Reims : derrière les rideaux du silence après la tragédie
Twitter/fbleuchampagne
Actu France Feb 04, 2021
Décès de Tony, 3 ans, à Reims : derrière les rideaux du silence après la tragédie
"Manipulateur, bagarreur" ; un psychiatre fait le portait du beau-père assassin de Tony
Twitter/le_Parisien
Actu France Feb 04, 2021
"Manipulateur, bagarreur" ; un psychiatre fait le portait du beau-père assassin de Tony
Tony, 3 ans, tué : "C’est la première fois que je gère une procédure aussi douloureuse"
twitter.com/fbleuchampagne
Actu France Feb 02, 2021
Tony, 3 ans, tué : "C’est la première fois que je gère une procédure aussi douloureuse"