15 ans sans Ilan Halimi : douleur et lutte pour la vie de sa mère après son assassinat

Cela fait 15 ans, le samedi 13 février 2021, que le corps sans vie du jeune homme nommé Ilan Halimi a été retrouvé après avoir été torturé puis sauvagement assassiné par le "gang des barbares". Sa mère a tenté, pendant ces années, de surmonter la douleur et de combler le vide qu'il a laissé.

Aucun mot ne peut décrire ce que les proches, notamment la mère d'Ilan Halimi, ressentent à ce jour après son assassinat. Un drame qui a choqué de nombreuses personnes dans le monde entier. Malgré tout, Ruth Halimi a continué à aller de l'avant et à se battre pour sa vie.

QUE S’EST-IL PASSÉ ?

C'est entre les mois de janvier et février 2006 que le jeune homme a été kidnappé par un groupe de jeunes "Français de toute origines" dont le chef s'appelle Youssouf Fofana. Il a été séquestré pendant 24 jours et a subi de multiples tortures parce qu'il était juif.

Selon sa mère, Ruth Halimi, le "gang des barbares" qui l'a piégé a pensé que parce qu'il est juif, il doit forcément être riche. Ses ravisseurs ont d'ailleurs demandé, en échange de sa libération, une rançon de plus de 450 000 euros. 

“Si j'avais eu l'argent, j'aurais payé... mais c'était plutôt les agios sur mon compte. On ne pouvait pas chercher d'aide. Les policiers nous avaient confinés dans le silence. La peur nous a immobilisés”,

a-t-elle confié.

Pendant ces 24 jours, sa famille et les policiers chargés de l'affaire ont fait tout leur possible pour le retrouver. Ces derniers ont même dicté toutes les réponses que le père du jeune homme devait donner lorsque les malfrats les ont appelés.

Hélas, au petit matin du 13 février 2006, Ilan Halimi a été retrouvé sur le sol, mourant dans le froid, au bord d'une voie ferrée. Son corps nu était brûlé à 80% par l'essence, couvert d'hématomes et de blessures au couteau. 

C'est lors de son transfert à l'hôpital qu'il a rendu son dernier souffle. Il n'avait que 23 ans et était le fils unique d'une famille juive. 

Un film intitulé “24 jours : la vérité sur l'affaire Halimi” est sorti quelques mois plus tard. Lors de son passage au micro de RTL, le mercredi 30 avril 2014, Ruth a déclaré :

“Je souhaite que ce soit un film éducatif. (...) Ilan est devenu le symbole de l'antisémitisme.”

SA MÈRE L’A ENTERRÉ EN ISRAËL

Un an après cette terrible tragédie, le 8 février 2007, Ruth Halimi a décidé de ramener la dépouille de son enfant du cimetière de Pantin en Israël où Ilan sera "enfin en paix".

Une cérémonie d'hommage a d'ailleurs eu lieu le lendemain matin avant que le corps du jeune homme ne soit placé dans le caveau du grand cimetière de Jérusalem. 

“C'est dur, mais Dieu m'a permis de tenir, Il est grand... Ma fille attend un petit garçon…”,

a dit la mère de famille essayant de réconforter ses proches en pleurs. 

Manifestation contre le racisme et l'antisémitisme à la mémoire d'Ilan Halimi à Paris, France le 26 février 2006. | Photo : Getty Images

Manifestation contre le racisme et l'antisémitisme à la mémoire d'Ilan Halimi à Paris, France le 26 février 2006. | Photo : Getty Images

15 ANS SANS ILAN HALIMI

15 années se sont écoulées, mais les souvenirs d'Ilan restent à jamais gravés dans le cœur de ses proches. Une cérémonie d'hommage a eu lieu le vendredi 12 février 2021 à Sainte-Geneviève-des-Bois pour saluer sa mémoire

Si cela s’est déroulé sans public en raison des mesures mises en place par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la covid-19, une vidéo a toutefois été diffusée en direct sur la page Facebook de la ville.

Des manifestants descendent dans les rues de Paris lors d'une marche à la mémoire d'un jeune juif, Ilan Halimi, 23 ans, qui a été brutalement tué par un gang se faisant appeler «le gang des barbares» (les barbares). | Photo : Getty Images

Des manifestants descendent dans les rues de Paris lors d'une marche à la mémoire d'un jeune juif, Ilan Halimi, 23 ans, qui a été brutalement tué par un gang se faisant appeler «le gang des barbares» (les barbares). | Photo : Getty Images

QUI A TUÉ JONATHAN ?

En 2004, un petit garçon nommé Jonathan a été tué. Sa sœur aînée, Laeticia Coulom, a accepté de revenir sur cette terrible tragédie qui a tant marqué sa famille lors de son interview au journal Le Parisien le 23 janvier 2021.

Les postes connexes
shutterstock.com
Histoires virales Jan 27, 2021
Décès du petit Jonathan à Saint-Brévin-les-Pins : qui l’a tué en 2004 ?
GettyImages twitter.com/BFMTV
Actu France Jan 26, 2021
Meurtre de Kevin, 17 ans, à Mourmelon : deux lycéens seraient impliqués dans l’affaire
twitter.com/le_Parisien
People Nov 16, 2020
Procès Daval : Jonathann était le premier amour d'Alexia - les souvenirs déchirants de sa mère
twitter.com/fleinaudi
Actu France Oct 19, 2020
Abdoullakh Anzorov : son club de lutte et ses proches ont commenté sa radicalisation