Delphine Jubillar : l'enquête écarte l’amant et considère la mauvaise rencontre

Depuis près de deux mois, Delphine Jubillar n’a toujours pas été retrouvée. Malgré tout, les enquêteurs tentent tout ce qui est en leur pouvoir afin de démêler le vrai du faux de cette affaire. De nouveaux détails ont d’ailleurs été révélés.

L’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar ne cesse de se poursuivre. Les policiers ont écarté la piste de l’amant et ont considéré la mauvaise rencontre.

RETOUR SUR L’AFFAIRE

L’histoire s’est déroulée le soir du 15 au 16 décembre 2020. Cette nuit-là, Delphine Jubillar est sortie avec ses deux chiens et n’est jamais revenue chez elle. À noter que ses deux animaux de compagnie sont bel et bien rentrés dans le domicile familial.

Le lendemain, son mari Cédric Jubillar informe les policiers de la disparition de son épouse. Une enquête a notamment été ouverte et plusieurs hypothèses ont été étudié. Beaucoup ont pensé que l’époux de la disparue est concerné dans cette histoire.

Ils l’ont même comparé à Jonathan Daval qui a tué sa femme en 2017. Une source a notamment révélé que l’infirmière et son époux se sont disputés le soir de la disparition. Cette affirmation n’a, cependant, pas été confirmée.

Les policiers ont perquisitionné le domicile du couple, mais aucune preuve, qui pourrait croire que le mari est coupable, n’a été retrouvée. D’où le fait que l’homme n’a toujours pas été mis en garde à vue jusqu'à présent.

“Nous aimerions surtout que l’on nous donne un statut. Si on doit être mis en examen, soyons-le. Si on doit être partie civile, soyons-le à fond aussi”,

a déclaré l’avocat de Cédric, inquiet.

L’AMANT ÉCARTÉ DE L’AFFAIRE

Les enquêteurs ont également pu découvrir que Delphine Jubillar entretenait une relation secrète avec un autre homme qu’elle a rencontré sur les réseaux sociaux. Celui-ci a été interrogé par la police et aucune preuve ne montre qu’il est derrière la disparition de la jeune femme. De ce fait, la piste de l’amant a été écartée par les enquêteurs.

Les policiers se sont surtout penchés sur le fait que Delphine a pu faire une mauvaise rencontre le soir du 15 et 16 décembre 2020. Un autre détail sur l’affaire a aussi été révélé par Ouest-France et Actu-Toulouse.

D’après eux, les enquêteurs ont découvert que le soir du 9 au 10 février, le téléphone portable de l’infirmière s’est rallumé. Son profil Facebook était également en activité cette nuit-là. 

DÉCOUVREZ TOUTES LES HYPOTHÈSES DES POLICIERS

Cela fait plus de 50 jours que Delphine a disparu. À part la mauvaise rencontre et la piste de l’amant, d’autres hypothèses ont également été mises sur la table des enquêteurs. Découvrez-en davantage sur cela.

Les postes connexes
Cédric Jubillar en garde à vue : sa dispute avec Delphine la nuit de sa disparition
facebook.com/delphine.aussaguel
Actu France Jun 16, 2021
Cédric Jubillar en garde à vue : sa dispute avec Delphine la nuit de sa disparition
Disparition de Delphine Jubillar : 5 hypothèses sur la table des enquêteurs
facebook.com/delphine.aussaguel
Actu France Feb 08, 2021
Disparition de Delphine Jubillar : 5 hypothèses sur la table des enquêteurs
Disparition de Delphine Jubillar : nouvelles révélations sur son amant et "confident"
Facebook/delphine.aussaguel
Actu France Feb 02, 2021
Disparition de Delphine Jubillar : nouvelles révélations sur son amant et "confident"
Disparition de Delphine Jubillar : les indices derrière "l'intervention d'un tiers"
twitter.com/sudouest
Actu France Jan 11, 2021
Disparition de Delphine Jubillar : les indices derrière "l'intervention d'un tiers"