logo
 facebook.com/delphine.aussaguel
La source: facebook.com/delphine.aussaguel

Delphine Jubillar : des prélèvements ont été faits sur les cheveux de son fils

Nkongo Odile Carine
04 mars 2021
13:35
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

La disparition de Delphine continue de créer de l’interrogation chez les foules. Si l’enquête ne semble pas beaucoup avancer, les forces de l’ordre continuent de faire leur travail, de leur côté. Aux dernières nouvelles, des prélèvements ont été prélevés chez le fils de Delphine.

Annonces

Après trois, Delphine reste certainement le mystère le plus connu de la région du Tarn. Alors que les enquêteurs continuent de faire leur travail dans la plus grande discrétion, certaines informations arrivent tout de même à fuiter.

C’est de cette manière, que l’information selon laquelle des prélèvements ont été effectués sur les cheveux du fils de la disparue, a été porté au public.

Annonces

UN TÉMOIN ANONYME

Voilà déjà 11 semaines que Delphine reste introuvable. Celle-ci avait disparu à Cagnac-Les-Mines, laissant derrière elle une vague d’interrogation. Si les forces de l’ordre font de leur mieux pour élucider ce mystère, l'enquête est au point mort.

Cependant, il arrive que certaines informations remontent à la surface. C’est ainsi que mercredi 03 mars 2021, France Bleu Occitanie a partagé une nouvelle donnée, particulièrement intrigante.

Annonces

Selon ces derniers, un membre de la famille du mari de Delphine, aurait confié aux autorités que Cédric avait déjà eues des propos désobligeant, vis-à-vis de sa femme.

“Oui, je vais la tuer, je vais l'enterrer, personne ne va la retrouver. Elle veut me quitter, elle veut demander le divorce.”

LA RAISON DE SES PRÉLÈVEMENTS

Il faut dire que depuis le début de cette enquête, Cédric est le suspect idéal. Lorsque cette information est parue, son avocat a expliqué ne pas être au courant de ce témoignage.

Toujours selon le témoin anonyme, bien que le couple était en instance de divorce, ces derniers avaient choisi la voie pacifique. Ceci serait peut-être dû à la présence d’enfants de 6 ans, et 20 mois.

Annonces
Annonces

Par ailleurs, des prélèvements ont été effectués sur les cheveux du fils de 6 ans de la disparue, pour savoir si ce dernier avait ingéré des somnifères le jour du drame. Les enquêteurs espèrent trouver des preuves que le couple se soit disputé cette fameuse nuit.

“Oui, il y a eu des prélèvements faits, mais, depuis trois semaines, on attend toujours les résultats !”

Le témoignage anonyme du proche de Cedric avait eu l'effet d'une bombe chez les populations. Zoom sur les détails de ces révélations.

Annonces