logo
Shutterstock
La source: Shutterstock

Oise : émotions et vie actuelle des habitants après la disparition inquiétante d'une joggeuse

Cathya Harena Raoelina
04 mars 2021
18:41
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le dimanche 21 février 2021, Anne Frédéric Obszynski est portée disparue près du pont de Méry-sur-Oise lors de son footing. Cette mystérieuse disparition ne cesse de faire parler d'elle et continue à inquiéter les habitants de la ville.

Annonces

Alors que Anne Frédéric Obszynski avait habituellement tendance à faire du jogging, cette dernière a mystérieusement disparu le 21 février 2021.

Malgré les nombreuses enquêtes et recherches menées par la gendarmerie, la joggeuse demeure introuvable. Ce qui inquiète tant sa famille et ses proches.

Annonces

UNE ENQUÊTE POUR DISPARITION

Face à l’alerte lancée par les proches de la joggeuse de 41 ans à propos de son absence inquiétante, la gendarmerie et le parquet de Pontoise n'ont pu rester les bras croisés. Suite à quoi le lundi soir, la gendarmerie a fait appel à témoin sur Twitter.

Quant au parquet, il a lancé une enquête pour disparition le mardi 23 février 2021.

“Dimanche 21 février à 21h30, la gendarmerie de Méry-sur-Oise (95) a été informée (...) de la disparition d'Anne-Frédérique Obszynski (...), domiciliée à Taverny célibataire sans enfants”,

peut-on-lire.

Annonces

Le jour de sa disparition, la femme de 41 ans garait sa voiture Citroën Saxo de couleur gris sur le parking du chemin de Halage au pont de Mery-sur-Oise.

Des gendarmes marchant dans les rues. | Photo : Getty Images

Annonces

Habillée d’un sweat à capuche gris violacé et d’un jogging noir, la femme aux cheveux blondes courrait le long de l’Oise toute seule vers 16 heures.

Des militaires, des plongeurs de la gendarmerie, des bateaux et des hélicoptères ont été lancés à la recherche de l’institutrice.

Malheureusement, les recherches approfondies menées par la gendarmerie et le paquet de Pontoise n’ont pas résolu ce mystère. Mais le parquet affirme que les enquêteurs ne vont pas jeter l’éponge facilement.

“Outre les recherches toujours engagées, les investigations se poursuivent avec notamment des auditions de témoins et de proches. Toutes les hypothèses sont explorées”,

Annonces

a-t-il précisé.

Annonces

UNE VIVE ÉMOTION

En tant qu'institutrice, Anne Frédéric Obszynski s’occupait des élèves de maternelle à l’école de la Gare à Franconville. Malgré l’absence de cette dernière, ses élèves reprennent normalement leur cours.

Cependant, la disparition de la quadragénaire a réveillé l’inquiétude de nombreux parents d’élèves. Il semble que ces derniers l’aimaient bien.

À l’instar des autres parents, inquiète par l’absence de l’enseignante, devant l’école un père de famille s’interroge des nouvelles d’Anne Frédéric Obszynski.

“On ne l’a toujours pas retrouvée ? Et les enquêteurs ont-ils une piste ou toujours rien ?”,

Annonces

se demandait-il.

La police française en France. | Photo : Getty Images

Une mère de famille avait également exprimé sa surprise face à cette mauvaise nouvelle.

Annonces

“Ça a été un vrai choc quand j’ai vu l’avis de recherche puis les articles (...) On se pose plein de questions, on imagine le pire.”,

peut-on-lire.

Une autre mère a, elle aussi, exprimé ses émotions en décrivant l’institutrice d’une manière élogieuse. Elle souhaite même que la quadragénaire réapparaisse le plus vite possible.

“Une enseignante très gentille, toujours souriante. Ma fille m’a demandé pourquoi (...) J’espère vraiment qu’elle va bien et qu’on la retrouvera vite.”,

a-t-elle affirmé.

Annonces
Annonces

LA VIE ACTUELLE DES HABITANTS

Quelques jours après la mystérieuse disparition de l’enseignante de 41 ans, les habitants de la ville reviennent à leur vie habituelle.

Tout semble aller à la normale, mais le jour du 21 février demeure dans tout les esprits. Surtout pour les promeneurs, ce fait divers est devenu le principal sujet de conversation de la commune.

De plus, ce qui est arrivé à Anne Frédéric Obszynski fait toujours la Une des médias. De même, les affiches collées partout dans la ville rappellent aux passants ce qui est arrivé à la joggeuse.

Des policiers. | Photo : Shutterstock

Annonces

En promenant sur le parking, une amie de l’enseignante s’est souvenue d’elle en regardant la berge au seuil de son véhicule.

“C'était son coin. (...) J'étais venue une fois avec elle et plein d'amis mais (...) Elle aime la forêt, la nature. Cela me remue d'être ici.” ,

soupira-t-elle avec beaucoup d’émotion.

DISPARITION DE DELPHINE JUBILLAR

Depuis décembre 2020, la famille de Delphine Jubillar n’a reçu aucune nouvelle de sa part. Malheureusement, personne n’est au courant de ce qui s’est vraiment passé ce jour-là. Zoom sur l’avancée de l’enquête.

Annonces

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité