logo
 twitter.com/7a8
La source: twitter.com/7a8

Sept à Huit : un expert parle d’un "inceste heureux, les internautes outrés

Sedera Raliniainjanahary
22 mars 2021
14:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le dimanche 21 mars 2021, Betty Mannechez a été dans "Le Portrait de la semaine de Sept à Huit" présenté par Audrey Crespo-Mara. La mère de 5 enfants s'est longuement confiée sur les abus incestueux dont elle a été victime par son propre père de l'âge de 8 ans jusqu'à ses 18 ans.

Annonces

Aucun mot ne peut décrire ce que la mère de famille a ressenti pendant ces dix années où elle a été violée par son père.

Son témoignage a même ému les téléspectateurs. Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont été choqués par le terme "inceste heureux" que l'expert psychiatre a déclaré lors du procès.

Annonces

SON TÉMOIGNAGE

Betty Mannechez se souvient encore de la première fois où son père a abusé d'elle. Elle a raconté que sa sœur aînée, Virginie, les a surpris dans la pièce où elle subissait toutes les atrocités que son père lui avait infligées à l'époque.

De plus, selon ses dires, sa grande sœur a également été violée. Leur mère, qui était au courant de tous les actes incestueux de son mari, n'a même pas réagi lorsque Virginie lui a confié qu'elle et Betty avaient été abusées par leur père.

Annonces

Le pire dans tout cela, c'est que Laurence Mannechez était la complice de son mari et participait aussi aux viols.

“Elle est activement là et ça ne la gêne pas”,

témoigne la mère de famille à Audrey Crespo-Mara.

Trois fois enceinte de son propre père, Betty a confié à la journaliste de 44 ans que c'est sa mère qui a organisé ses trois avortements, à 13, 16 et 18 ans, dans des hôpitaux différents.

Annonces

En 2011, l'époux de Laurence Mannechez, devenu le compagnon et le père de l'enfant de Virginie, a été comparu devant la justice. Si, à l'époque, Betty a avoué les abus qu'elle a subis, sa sœur a raconté vivre "avec l'homme qu'elle aime" et son enfant.

La fille cadette de Laurence a d’ailleurs ajouté que lors de ce procès :

“L'expert psychiatre terminera par dire qu'il y a peut-être des incestes heureux. Ce que lui fera répéter l'avocat de mon père. Et ce qui clôturera le procès.”

Annonces

LA RÉACTION DES INTERNAUTES

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont réagi au témoignage de Betty Mannechez. Si d'autres ont salué son courage, certains ont été choqués par le mot que l'expert psychiatre a employé pendant le procès.

“‘Inceste heureux’, abasourdie par ce que je viens d'entendre ... la justice française me dégoûte”, “Inceste heureux 😨comment on peut associer c'est deux mots c'est horrible !!”,

ont commenté quelques internautes sur Twitter.

Annonces

LE REPORTAGE DE TROIS ENFANTS TRANSGENRES

Le dimanche 28 février 2021, TF1 a diffusé un nouveau numéro de "Sept à Huit". Il s'agit de l'histoire très particulière de trois enfants transgenres. Sur la toile, plusieurs internautes n'ont pas du tout apprécié le reportage.

Annonces