logo
Getty Images
La source: Getty Images

Zoom sur la villa de luxe de Dalida située en Corse

Pauline Nadege Eyebe
30 mars 2021
09:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Dalida fut une icône en son temps. La chanteuse et actrice, elle a laissé son empreinte dans le monde du spectacle. Découvrez la maison où la chanteuse retrouvait la sérénité loin de la scène.

Annonces

Elle n’avait que 54 ans quand elle décida de mettre fin à ses jours. Dalida était l’une des artistes les plus talentueuses des années 70. Malgré son succès, Dalida a vécu des moments difficiles et peu glorieux. Dans ces moments de dépression, elle se réfugiait dans sa villa située en Corse.

UN HAVRE DE PAIX

Sur les hauteurs de Porto-Vecchio, trône la villa de Dalida. Elle avait été construite en 1973 selon les vœux de la chanteuse. Le but était d’en faire un lieu où Dalida pourrait se recentrer sur elle-même, retrouvé sa paix intérieure.

Dalida en vacances dans sa maison en Corse dans les années 70 | photo : Getty Images

Annonces

La propriété, mise en vente en 2011, a une vue magnifique sur la Méditerranée avec au premier plan le golfe de Porto-Vecchio. À l’horizon, il est possible de voir les montagnes de la Corse.

Surnommée la villa "San Giorgio", la résidence de vacances de Dalida est constituée de trois maisons dispersées sur près de 540 m². Il y a la maison principale, une maison pour le gardien et la troisième est réservée aux hôtes de passage.

La propriété dispose également de 2 piscines. À l’intérieur, il y a 12 chambres dont chacune possède une salle d’eau. Les chambres situées au sous-sol sont accessibles par un long couloir. L’originalité de ce couloir est qu’il est constitué de hublots qui permettent d’admirer le fond de la piscine.

Annonces

La piscine, quant à elle, est entourée d’une terrasse donnant sur la Méditerranée. Une luxuriante végétation entoure la propriété qui n’a pas de vis-à-vis. Le salon possède des grandes baies vitrées qui augmentent sensiblement la luminosité de la pièce.

Annonces

La villa avait été pensée et décorée par Dalida. Ce joyau architectural attirait tout le beau monde. Et Dalida aimait à y recevoir ses amis. La résidence secondaire de la star est estimée à 5 millions d’euros. Elle avait été vendue par les neveux de Dalida à un particulier.

De nos jours, la maison a gardé son style des années 70. Si le nouveau propriétaire a modernisé la maison en y ajoutant le Wi-Fi et d’autres équipements modernes, il a toutefois su garder ce qui en fait le charme.

UNE VIE CHAOTIQUE

Dalida n’avait pas eu une vie facile. La star souffrait de dépression due en grande partie aux déceptions amoureuses et à la solitude. Dalida avait débarqué à Paris en 1954 alors qu’elle n’était âgée que de 21 ans.

Annonces

Dans ses bagages, elle n’avait que sa couronne de Miss Égypte et sa voix suave. Très vite pourtant, la jeune femme brune était devenue une icône connue pour sa blondeur. Ce fut Bruno Coquatrix qui la remarqua pour la première fois et lui offrit sa chance.

Dalida qui avait alors 23 ans, fit la connaissance de Lucien Morisse, qui tomba immédiatement amoureux de la chanteuse. Même s’il était marié à l’époque, il devint à la fois son mentor et son amant.

Annonces

Leur mariage 5 ans après leur rencontre laissa à la jeune femme un goût amer. Elle finit par retrouver le bonheur dans les bras de l’acteur, Jean Sobieski. Après deux ans, ils finirent par se séparer. Elle retrouva pour un court moment les bras Lucien Morisse. Mais la désillusion fut grande.

En janvier 1967, elle retrouva son compagnon, Luigi Tenco, mort dans sa chambre d’hôtel. Cet épisode avait si bien traumatisé Dalida que trois jours plus tard, elle avait avalé des barbituriques, mais elle avait été retrouvée à temps par une femme de ménage.

Par la suite, elle se fit avorter. À la suite de l’opération, elle devint stérile. Un fait qui hanta la star jusqu’à son dernier souffle. En 1970, Lucien Morisse se tira une balle dans la tête. Un épisode qui accabla encore plus la star.

Annonces

Après avoir enchaîné quelques histoires d’amour désastreuses, Dalida finit par ne plus quitter la chambre qu’elle occupait dans sa maison de Montmartre. Le 2 mai 1987, elle finit par rendre les armes. C’est à grand renfort de barbituriques qu’elle mit fin à ses jours.

Dalida en vacances dans sa maison en Corse dans les années 70 | photo : Getty Images

Annonces

UNE ROMANCE INTERDITE

Dans sa vie sentimentale, Dalida a connu des hauts et des bas. Elle a connu de nombreux amants. Parmi ceux-ci, un jeune homme de 16 ans son cadet. Retour sur cette histoire d’amour interdite.

La chanteuse Dalida sur scène | Photo : Getty Images

Annonces