logo
 Getty Images
La source: Getty Images

Rixes entre bandes en Essonne : après le décès de Toumani, 14 ans, Darmanin intervient

Cathya Harena Raoelina
29 mars 2021
20:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Les rixes entre les groupes de jeunes ont atteint un niveau plus qu’inquiétant dans l’agglomération Val d’Yerres-Val de Seine. Ce qui a poussé Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur à prendre des mesures.

Annonces

Suite à la disparition de Lilibelle et Toumani, 14 ans, habitants et associations et autorités s’activent pour mettre fin aux rixes entres bandes. Ainsi, le ministre d’État a annoncé lors d’une interview auprès du Parisien un renforcement des effectifs policières de la ville.

DEUX DRAMES QUI ONT MIS EN LUMIÈRE UN PHÉNOMÈNE INQUIÉTANT

Tout le pays s’est ému devant la disparition de Lilibelle te de Tomani, tout deux âgés de 14 quatorze ans. Ces deux jeunes enfants ont péri dans un affrontement meurtrier entre bandes dans l’agglomération Val d’Yerres-Val de Seine.

Annonces

Toumani a péri le 23 février 2021, dans une bagarre de rue qui a eu lieu le 23 février à Boussy-Saint-Antoine. Quant à Lilibelle, elle s’est fait mortellement poignardée le 22 février. Tout cela, en s’interposant entre deux groupes de jeunes à Saint-Chéron. Deux Drames qui ont poussé leurs familles à organiser une marche blanche.

Ces deux drames ont placé un coup de projecteurs sur un phénomène qui a pris de l’ampleur durant ces dernières années. En effet, rien qu’en Essonne, il y a eu 56 combats de rue en 2019 et 96 en 2020, selon le préfet. Cela fait près de la moitié des 186 rixes enregistrées par la police en Ile-de-France.

Annonces

LA RÉACTION DE GÉRALD DARMANIN

Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, a évoqué longuement le cas des rixes meurtriers lors d’une interview parue dans les colonnes du Parisien. Il a annoncé une série de mesures visant à enrayer ce phénomène macabre touchant essentiellement les plus jeunes d’entre nous.

Ainsi, le ministre a annoncé un renforcement de la surveillance au sein des réseaux sociaux et des moyens de transports. Il a aussi promis une augmentation de l’effectif des forces de l’ordre.

“85 policiers supplémentaires sont arrivés en Essonne, et cela en fait 11 de plus Il en manque sans doute encore. Il y aura une rallonge d'effectifs en 2022”,

Annonces

déclare le ministre en réponse à la demande des syndicats policiers qui en réclament 200 de plus.

Annonces

LE TÉMOIGNE DE LA MÈRE DE LILIBELLE

La perte d’un enfant est une épreuve que nulle mère devrait endurer. La mère de Lilibelle a témoigné sa douleur et déclarer en même temps que sa fille ne fait en aucun cas parti d’une “bande”.

Annonces