“Un dernier souffle” : le nouveau film de Jérémy Bellet tiré d’une histoire vraie

José Augustin
02 avr. 2021
16:33
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

À tout juste 22 ans, Jeremy Bellet vient de finaliser un film qui pourrait peut-être être la promesse d’un nouveau souffle qui permettra à toutes les personnes victimes de discrimination de se retrouver et ainsi accepter leur “part authentique”. 

Annonces

Ce film où apparaissent Fiona Gélin et Pascal Soetens dénonce l’homophobie, le racisme mais également les violences physiques et morales. Interview avec un jeune homme qui veut changer les choses jusqu’à y rendre son “dernier souffle”.

Est-ce que vous pourriez nous en dire un peu plus sur le film ? Pourquoi exactement avoir choisi un titre aussi lourd de sens qu’ “Un dernier souffle”?

Il s'agit d'un court-métrage, au casting Fiona Gélin et Pascal Soetens (le grand frère). Je joue également dedans. 

L'actrice Fiona Gelin | Photo : Getty Images.

Annonces

Le sujet : dénoncer les discriminations et le harcèlement dans notre société.

Il s'agit d'une réalisation basée sur des faits réels. Ma propre histoire. Romancée afin d'en faire un film. 

Elle raconte l’histoire de Pierre, un jeune homme qui succombe à ses blessures après avoir été battu à mort pour avoir assumé ses différences.

S'ensuit un retour en arrière, quelques jours avant sa mort, sur son lit d'hôpital, Pierre demande à rencontrer une journaliste afin d'écrire ses mémoires. Un hymne à la liberté, un combat couché sur papier. Le film mêle récits, témoignages et scènes jouées.

Annonces

Parmi les témoignages, il y a celui de Pascal Soetens et celui de Fiona Gélin. 

Pascal évoque son véritable passé d'élève harcelé par rapport à sa petite taille. Une blessure qu'il a surmontée grâce au sport et à son caractère de battant.

Annonces

Fiona, livre un témoignage sur son passé réel, d'ancienne femme battue. Un récit prenant, glaçant et mettant en-avant les soucis que laissent la violence conjugale.

Pour le titre, je pense qu'il faut un titre fort. 

Il y a quelque temps vous avez confié à France Dimanche que vous avez vous-même été victime de discrimination durant votre scolarité, je suis sûr que cela a été très difficile pour vous de vivre cela, pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ?

Bien sûr ! J'ai été victime de racisme et d'homophobie durant mes années collège et lycée. C'était très dur. Je ne pouvais plus passer sur le parvis du lycée. J'étais obligé d'emprunter l'entrée des professeurs pour ne pas être insulté et montré du doigt. Certains jours, j'aurais voulu disparaître pour ne plus subir cette haine et cette méchanceté.

Annonces

Jérémy Bellet

Cela m'a laissé des séquelles durant des années. La réalisation de ce film m'a permis de faire le deuil sur un passé douloureux. 

Annonces

J'ai confiance en moi, je me sens vivre grâce à ce film. Ce film m'a permis de revivre. Je renaît de mon passé douloureux. 

Je n'ai jamais été aussi vivant que maintenant. Je suis serein et j'espère que mon court-métrage permettra de faire prendre conscience de la violence que provoque les discriminations et le harcèlement.

Justement, avec toute la violence que vous avez subie durant, comment avez-vous fait pour rester digne et avancer malgré tout ? J’imagine que votre amoureux y a joué un grand rôle. Pouvez-vous nous parler de lui ? Comment il est ?

Mon histoire d'amour me donne confiance en moi, en l'avenir. Et également, mon amitié forte avec Timothée Dossant me donne la joie de vivre et me donne le sourire chaque jour.

Annonces

jeremy

En ce qui concerne mon amoureux, il a 48 ans, nous avons de nombreuses années de différence, mais l'amour ne s'arrête pas à un âge. Lorsque l'on aime on aime. Je ne sais si notre histoire durera. Je l'ai mis à de nombreuses reprises à mes côtés dans les médias.

Annonces

On forme un couple médiatique. Lui n'est pas connu, j'ai décidé de le mettre en avant pour montrer que deux hommes peuvent sans aucun souci s'assumer et être heureux.

Après, je suis jeune. À mon âge (22 ans), la vie n'est pas encore calme. Je ne sais si demain nous serons encore ensemble. Mais quoi qu'il arrive, nous aurons été heureux ensemble. Le temps de notre histoire.

Annonces

Et Timothée Dossant ?

Et concernant mon amitié avec Timothée Dossant, c'est un jeune homme qui m'apporte joie, bonheur et confiance en moi également. Je n'ai que très peu d'amis. Avec Timothée, nous avons accroché aussitôt. On se retrouve en de nombreux points. C'est mon confident. 

Annonces

Seront-ils présents dans le film ?

Non ! Pour le casting du film, il y a Fiona Gélin, Pascal Soetens, Patricia Charpentier, Marie Chatelain, Matt Chevalier et Kevhoney Scarlett.

Malgré une pandémie mondiale, “Un dernier souffle” sortira finalement le 03 avril 2021. Mais bien au-delà de ce court métrage Jérémy Bellet semble bien décidé à mener ce combat aussi loin qu’il le pourra et ainsi libérer la parole sur ces problèmes sociétaux.

“Un dernier souffle”, cette “petite réalisation” qu’il voulait est sans doute sur le point de devenir l’étendard qui étouffera jusqu’à son dernier souffle la discrimination et à la haine à l’égard des différences.

Annonces