Getty Images
La source: Getty Images

Où vit Julien Clerc : entre Londres et la demeure des parents de son épouse

Jacques Ronny
09 avr. 2021
11:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Il n’y a pas à dire, la musique de Julien Clerc est très sollicitée. Cela dit, il fut un temps où il habitait à l’étranger, tout en commercialisant ses tubes en France. Où habite-t-il désormais ?

Annonces

Ces derniers temps, la vie de Julien Clerc a été quelque peu mouvementée. En effet, après quatre belles années passées Outre-Manche, il a dû se résoudre à revenir vivre en France. Évidement, sa femme et son plus jeune fils l’ont accompagné dans ses périgrinations.

Dans l’édition de Jours de France, parue en kiosque le 6 avril 2021, il s’est d'ailleurs confiée sur l’amour fusionnel qui le lie à Hélène Grémillon.

Le chanteur Julien Clerc. l Source : Getty Images

Annonces

Quoi qu’il en soit, sa petite famille a également dû se réhabituer à vivre en France. De ce retour, il en avait d’ailleurs parlé dans les colonnes du JDD, tout en faisant la promotion de “Terrien”, son 26ème album.

POURQUOI AVAIT-IL DÉMÉNAGÉ ?

De retour en France, Julien Clerc et sa famille se réhabituer à y vivre, étant donné qu’ils avaient déménagé à Londres, en 2017. Autant dire, qu’ils n’ont pas choisi cette destination au hasard. Dans le Journal Du Dimanche, il avait d’ailleurs confié l’origine de son attachement à l’Angleterre.

Cette fascination pour le Royaume-Uni remonte à son adolescence. Déjà, ce pays et cette culture l’avaient séduit lors de séjours linguistiques dans des familles anglaises.

Annonces

Le chanteur incontournable Julien Clerc. l Source : Getty Images

De plus, il en avait gardé d'excellents souvenirs lors de ses premières vacances entre amis. Il se remémore notamment leur road-trip en voiture dans la Simca 1000 offerte par son père. D’autant qu’il y régnait une bonne ambiance, rythmée par la musique de l’époque.

Annonces

Si le fait de vivre en Angleterre a toujours été un vieux fantasme, il s’est décidé à sauter le pas, après l'enregistrement d’un disque.

En 2014, sa femme, son fils et lui y avaient déjà passé un agréable séjour puisque c’est là-bas que Julien Clerc avait enregistré ce fameux disque. À l’époque, ils s’étaient même dit que c’était une expérience inachevée.

Le chanteur incontournable Julien Clerc. l Source : Getty Images

Annonces

Visiblement, le fait d’y avoir déménagé leur a fait beaucoup de bien. Notamment par rapport à leur fils, Léonard, qui est désormais bilingue.

"C'était un fantasme culturel pour ma femme, Hélène, et moi. On a pu immerger notre fils dans le système anglais, on lui a offert une double culture",

avait-il précisé dans les colonnes de Télé 7 jours.

Annonces

LA RAISON DE SON RETOUR

S’ils y ont passé d’agréables moments, la petite famille a été rattrapée par les tracas de la vie. Étant donné que le chanteur devait effectuer de nombreux aller-retours entre son travail en France et sa vie là-bas, il leur est devenu plus pratique de retourner au pays, en période de pandémie.

D’autant que l'envie de retourner chez eux s’est fait plus ressentir, face aux dangers occasionnés par le coronavirus. De retour en France, ils se heurtent néanmoins à un problème

"Nous n'avions aucun point de chute puisque j'avais vendu ma maison avant notre départ en Angleterre.”

Annonces
Annonces

Sans domicile, Julien Clerc a trouvé refuge chez ses beaux-parents, près de “Poitiers”, avec sa petite famille.

Là où le bât blesse, c’est qu'il ne peut toujours pas se rapprocher de ses autres enfants. De peur de les mettre en danger, il se prive de leur compagnie, à contre-coeur.

Durant le confinement, il a néanmoins pu travailler sur son nouvel album. Sans compter qu’il peut toujours compter sur le soutien de sa femme, Hélène Grémillon. Dans les colonnes de Jours de France, il a d’ailleurs révélé n’avoir jamais connu un tel amour, aussi fusionnel.

Annonces

IL A ÉCHAPPÉ À SON ADDICTION

À 73 ans, Julien Clerc est passé par pas mal d'épreuves. Il fut un temps, où il avait même succombé à des addictions. Désormais libéré, il s'estime chanceux de ne plus en prendre.

Annonces