Getty Images
La source: Getty Images

Découvrez la famille du prince Philip: tsarine russe, père du prince, mère héroïque

Pauline Nadege Eyebe
17 avr. 2021
17:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le prince Philip était principalement connu comme l’époux aimant de la reine Élisabeth II. Cependant, avant leur mariage, il était déjà un membre de la monarchie. Zoom sur l’arbre généalogique du duc d’Édimbourg.

Annonces

Le Prince Philip était entré officiellement dans la famille royale britannique grâce à son mariage avec la future reine d’Angleterre, Élisabeth II. Toutefois, les deux époux avaient en commun un certain degré de parents. En effet, le Prince Philip n’était pas complètement étranger à la monarchie britannique.

LE PRINCE PHILIP DE MOUNTBATTEN

Le prince Philip | photo : Getty Images

Annonces

Le Prince Philip mieux connu comme le duc d’Édimbourg est décédé le 9 avril 2021. Son mariage avec la reine Élisabeth II en 1947 lui avait ouvert les portes de la famille régnante anglaise, la famille Windsor. Jusqu’en 2017, il accomplit les fonctions qui lui étaient échu au sein de la famille royale.

Lors de son mariage avec la reine, le prince avait dû renoncer à ses titres de noblesse grecque et danoise et était devenu un sujet de sa majesté. Il avait adopté le nom de famille de sa mère, les Mountbatten.

Le prince Philip, qui était né en Grèce en 1921, avait reçu le nom de Philippe de Grèce à sa naissance. De par son ascendance, le duc était lié presque toutes les familles royales européennes.

Annonces

ÉLISABETH : GRANDE DUCHESSE DE RUSSIE

Mieux connue sous le surnom d’Ella, Élisabeth était la grand-tante de prince Philip. Elle était connue pour sa douceur et sa compassion. En 1884, elle se maria avec le grand-duc Sergei qui était alors le gouverneur de Moscou.

C’est grâce à elle que sa sœur Alix, qui était extrêmement timide pu épouser le futur tsar de Russie, Nicolas II. En 1905, le bonheur d’Élisabeth pris fin avec l’assassinat de son mari.

 Par la suite, elle fit preuve de compassion envers le meurtrier de son mari en lui accordant son pardon. Femme de cœur, elle prit soin des démunis à travers le couvent qu’elle créa à Moscou.

Annonces

En 1918, le peuple se souleva contre le tsar et son épouse. Le 18 juillet de la même année, le tsar, son épouse et leurs 5 enfants furent tués. De son côté, Élisabeth et d’autres membres de la famille royale furent jetés vivants dans un puits.

ANDREW : LE PÈRE DU PRINCE

Le prince Andrew | photo : Getty Images

Annonces

Le prince Andrew était le fils du roi de Grèce, Georges I. En 1903, il épousa Alice de Battenberg, l’une des petites filles de la reine Victoria. Après l’assassinat de son père en 1913, le prince et sa famille sont contraints à l’exil.

Le prince Andrew trouva refuge auprès du roi George V d’Angleterre. Débonnaire et insouciant, il était surtout heureux d’avoir échappé aux massacres.

Après l’installation de la famille en France, les choses tournèrent à l’aigre, à tel point que le prince était tout le temps à court d’argent. Le Prince Andrew ne retourna jamais dans son pays. Il mourut en 1944 d’une crise cardiaque, loin de ses 5 enfants.

Annonces

ALICE DE BATTENBERG, UNE PRINCESSE HÉROÏQUE

La mère du prince Philip, Alice naquit en Angleterre en 1885. Elle était sourde à sa naissance, si bien qu’elle lisait sur les lèvres. En plus de l’anglais, elle était capable de s’exprimer en allemand. Le grec ne lui était pas étranger.

 Après l’exil de la famille royale en 1922, elle décida d’embraser l’Église orthodoxe grec. En 1949, elle créa un ordre de religieuses dont la seule vocation était le soin des malades.

Alice de Battenberg | photo : Getty Images

Annonces

Pendant la seconde guerre mondiale, elle sauva une famille juive. Usant de sa surdité, elle réussit à empêcher les nazis de fouiller son palais athénien où elle avait mis la famille à l’abri.

En 1930, elle fut internée dans un sanatorium pour schizophrénie. À l’origine de ce diagnostic, la grande dévotion dont faisait preuve la princesse. Alice mourut à Buckingham Palace en 1969. Auparavant, elle avait eu l’occasion de se réconcilier avec son unique fils, le Prince Philip.

L’ÉVOLUTION PHYSIQUE DU PRINCE PHILIP

Elizabeth et le prince Philip, duc d'Édimbourg profitant d'une promenade pendant leur lune de miel à Broadlands, Romsey, Hampshire. | Photo : Getty Images

Le prince Philip a été l’époux d’Élisabeth II pendant 76 ans. Il l’a accompagné dans l’accomplissement de sa royale destinée. Sa mort à l’âge de 99 ans a été un choc pour tous.

Annonces